Assurance obsèques : déchargez vos proches des corvées de vos funérailles

cimetière

Préparer son décès, comme tout acte de prévoyance, n’est pas une chose aisée : on ne peut prédire le futur et on avance donc à l’aveuglette. Afin d’offrir à vos proche la possibilité de faire leur deuil en paix, il est pourtant important d’anticiper votre départ afin de les soulager des corvées financières et logistiques de vos funérailles.

Que régit l’assurance obsèques ?

Une assurance obsèques, c’est la garantie pour vos proches de pouvoir faire leur deuil en toute tranquillité, sans avoir à se soucier des contraintes financières et organisationnelles qui accompagneront vos funérailles le moment venu. C’est leur assurer qu’ils n’auront que la douleur de votre perte à supporter et non les frais d’obsèques qui lui sont associés, s’élevant en moyenne à 3 500€, soit dit au passage.

Grâce à un tel type de souscription, vous pouvez ainsi placer un capital qui couvrira les frais de vos funérailles le jour venu, mais aussi prévoir le déroulement de l’événement. Vous pouvez décider sur papier si vous préférez une inhumation ou une crémation, sélectionner votre cercueil ou urne funéraire à l’avance, organiser la logistique de transport, l’agencement floral et même sélectionner le prestataire qui gérera votre enterrement.

Qui en sont les bénéficiaires ?

Lorsque vous souscrivez à une assurance obsèques, vous devez désigner un ou des bénéficiaires. Vous pouvez choisir parmi vos proches, qui toucheront le capital lors de votre décès afin de couvrir les frais funéraires. Si le montant du contrat est supérieur à la somme nécessaire au financement des funérailles, c’est le bénéficiaire qui touchera le surplus. S’ils sont plusieurs, ils devront se partager la somme restante équitablement.

Il arrive également que certains souscripteurs, désireux de soulager entièrement leur famille de toute responsabilité, désignent les pompes funèbres de leur choix comme bénéficiaires de leur assurance. Dans ce cas, le prestataire peut ainsi procéder à l’organisation de la cérémonie sans avoir à déranger la famille. En cas de surplus de capital, un proche doit être nommé afin de récupérer la somme restante.

Comment bien choisir son assurance obsèques ?

Soyez toutefois prudent lors de votre souscription. Certaines compagnies d’assurances appliquent des frais parfois extravagants – jusqu’à 30% dans certains cas – et ne proposent aucune revalorisation du capital en cas de hausse générale des frais funéraires. D’autre part, les délais de carence sont souvent trop long et rendent un tel placement assez risqué.

Related posts