Prendre en compte tous les paramètres pour la défiscalisation immobilière

Investir dans un bien pour le louer est une bonne pratique. Cela permet aux citoyens d’investir dans la pierre et de réduire dans le même temps certains coûts de la vie. Ainsi, certaines bases sont à ne pas oublier, de peur de manquer son investissement et de ne pas en retirer assez. Avant de vous parler des lois mises à disposition des particuliers pour l’immobilier, voyons comment bien choisir son logement.

Bien choisir le logement où investir

Si la défiscalisation immobilière a ses avantages, il ne faut pas oublier que certains critères de choix du logement devront être pris en compte. Investir intelligemment vous rapportera bien plus. Ainsi, voici les éléments à mettre en avant dans votre choix :

– emplacement du bien immobilier ;

– nombre de pièces ;

– commodités et évolution du quartier ;

– qualité du logement…

Cette liste non exhaustive est un premier pas. Le second est de voir quels seront les bénéfices retirés pour cette défiscalisation.

Les différentes lois prévues pour la défiscalisation

Pour que l’investissement soit intéressant, le gouvernement doit tout faire pour que les particuliers aient envie de se lancer dans l’aventure. C’est la raison pour laquelle il existe plusieurs lois selon l’investissement que vous choisirez. Petit résumé de quelques lois mises en place.

– La loi Pinel : cette loi est principalement réservée aux foyers payant chaque année entre 2 000 et 3 000 € d’impôt. Elle concerne les logements neufs. La défiscalisation peut atteindre jusqu’à 21 % sur 12 ans. Intéressant, non ?

La loi Malraux : pour les foyers payant entre 10 000 et 15 000 € d’impôts. Sa défiscalisation se fait sur le montant des travaux réalisés sur le logement acheté. Souvent, les logements sont anciens.

– La loi Censi-Bouvard : investissement dans des résidences gérées (de tourisme, de tourisme d’affaire, étudiantes, pour personnes âgées). La défiscalisation s’élève à 11 % du montant dépensé sur 9 ans.

Certaines choses devraient changer en 2017, en attendant renseignez-vous bien avant de choisir dans quel logement investir.

Related posts