Pourquoi louer sa résidence principale ?

Sommaire

  • 1 Devriez-vous acheter ou louer votre résidence principale ?
  • 2 Acheter ne génère pas de trésorerie
  • 4 À long terme, je suis gagnant
  • 5 Mais si je loue ma résidence principale, est-ce un bien ?
  • 6 Dans la dette je profite de l’inflation
  • 7 Justification du loyer
  • 8 L’argument de capitalisation
  • 9 C’est pour les enfants
  • 10 C’est pour ma retraite
          • 10.0.0.0.1 image par። Bonjour Mizu።
  • 3 Taxe foncière et entretien

Devriez-vous acheter ou louer votre résidence principale ?

Il y a quelque temps, j’avais traité de ce sujet et mon intuition me dit qu’il reste beaucoup d’informations à faire sur le sujet.

A lire aussi : C’est quoi le crowdfunding immobilier ?

Je vous suggère de répondre à la question suivante :

« Acheter sa résidence principale investit dans un actif ?

A voir aussi : La rentabilité locative d'un immeuble de rapport

 » De nombreuses erreurs d’évaluation circulent sur ce sujet. Je vous propose de les examiner et de tuer le mythe de la résidence principale générant de la richesse.

L’ achat de votre résidence principale vous rend souvent plus pauvre que la location et pas nécessairement pour les raisons que vous croyez !

Tout d’abord, un atout est quelque chose qui apporte de l’argent. Ce n’est pas quelque chose qui vous évite de payer un loyer : c’est quelque chose qui vous rend plus riche.

Si vous voulez faire une mini-retraite en Amérique du Sud, vos actifs vous rendront plus riche.

Ce qui est « magique » à propos d’avoir un flux de trésorerie, c’est qu’il vous fait toucher votre doigt ce que c’est d’avoir un revenu passif.

Acheter ne génère pas de flux de trésorerie

Il est évident que l’achat de votre résidence principale ne génère pas de flux de trésorerie, je pense à ce stade du raisonnement tout le monde est d’accord. Tout le monde doit rester et vous avez le choix entre l’achat et la location. En absolu, on n’est pas mieux que le autre, mais ne pas prendre des vessies pour les lanternes . Acheter votre résidence principale en pensant investir dans un actif est une illusion.

Notre objectif quotidien est d’avoir un flux de trésorerie . Nous travaillerons tous les jours pour générer un peu aussi bien que mauvais : si vous signez l’acquisition d’une résidence principale, vous signez pour un flux de trésorerie négatif pendant 20 ans avec l’espoir de recevoir un logement après le crédit.

Voici un calcul rapide :

Imaginons que je loue 40 m² à Paris pour 1000€ par mois. L’achat de l’appartement en question me coûtera actuellement environ 300.000€ dont je devrais emprunter la majeure partie de la somme, c’est-à-dire un prêt de 280 000 euros dont le coût total du crédit est de 444.444€

Comment voulez-vous également générer un flux de trésorerie ? Le prix justifie-t-il l’achat ?

Être propriétaire coûte plus cher que le fait d’être locataire dans la plupart des situations, mais même indépendamment de cet achat n’investit pas dans un actif et ne peut être justifié par cela signifie.

Les logements se composent de deux composantes principales  : le bâtiment et le terrain.

Il est très rare que le bâtiment prenne de la valeur. Le rythme croissant des normes écologiques ne fait qu’accélérer la dépréciation du bâtiment. Les épaves thermiques ont très peu de valeur intrinsèque et ce qui rend la valeur réelle est plutôt l’emplacement et donc le champ.

Pour vous convaincre, essayez de voir si la plupart des bâtiments de la vieille ville seraient reconstruits pour le prix auquel ils sont actuellement vendus.

Le bâtiment se déprécie et la façon de le combattre est de l’entretenir et il est coûteux . Si, en tant que locataire, vous avez peur de votre dépôt chaque fois que vous quittez un logement, en tant que propriétaire, ce sont les impôts et les travaux (obligatoires si copropriété) qui font peur.

La terre est souvent ce qui préserve ou cause la perte de la valeur d’une propriété. Un bel appartement situé dans un quartier qui a une mauvaise réputation perdra beaucoup de valeur tout en étant bien situé, appartement moyen sera toujours côté.

Taxe foncière et entretien

En 2008, l’UNPI (Union nationale des biens immobiliers) a dénoncé une augmentation de 37 % de l’impôt foncier en cinq ans. Qu’ils soient assurés 2009, a donné lieu à une augmentation de 50% de l’impôt foncier à Paris et bien qu’elle soit plus modérée dans d’autres villes, l’augmentation de l’impôt foncier est significative.

L’ autre phénomène, plus discret et très humain, est simplement que lorsque vous détenez une propriété, nous avons tendance à dépenser plus d’argent pour l’ameublement et l’entretien.

Regardons ce simulateur.

Cliquez pour agrandir

A long terme, je suis un gagnant

Ce document développé par le déjà vénérable Friggit dont vous trouverez ici montre une chose : le prix du logement varie cycliquement. Ne laissez pas la bulle immobilière de ces dernières années vous aveugler : beaucoup de gens perdent de l’argent en achetant chez le mauvais moment et la vente… au mauvais moment.

Sur le long terme, vous ne gagnez peut-être pas financièrement. C’ est même très probable. Nous nous trompons par les comparaisons entre francs et euros, mais faites bien vos comptes avec des francs convertis et corrigés de l’inflation pour faire vos comparaisons.

Cliquez pour agrandir

Mais si je loue ma résidence principale, est-ce un bien ?

Vous pouvez louer votre résidence principale et si par hasard vous obtenez un rendement positif, vous aurez un atout entre vos mains !

Cependant, puisque l’on ne pense pas de la même manière lors de l’achat pour vous-même ou en investissant votre rendement ne sera pas optimal et souvent négatif.

En endettant je profite de l’inflation

L’ inflation comme avantage secondaire à un investissement pourquoi pas, mais comme raison de s’endetter sur 25 ans n’est toujours pas très convaincante.

Justification du loyer

Mon définition d’un actif est qu’il est quelque chose qui génère un flux de trésorerie . Le fait de posséder un bien vous rend plus riche chaque mois. Le fait de posséder votre résidence principale ne vous rend pas plus riche chaque mois. Dans le meilleur des cas, après 20 ans, il vous permet d’économiser un loyer.

Certains croient que l’achat de sa résidence principale est justifié en arguant que si vous ne payez pas votre crédit à la banque, vous devez payer votre loyer de toute façon et c’est absolument vrai  !

Je n’ai jamais dit le contraire. Je n’ai jamais dit que vous ne devriez pas acheter votre résidence principale mais ne l’appelez pas un atout, vous mentez.

Être propriétaire est évidemment un moyen d’économiser de l’argent à très long terme , mais ce n’est pas vous ne le rendrez pas riche. Cela fera de vous le propriétaire de votre maison.

C’ est la capitalisation pour les mannequins.

Argument de capitalisation

L’ argument de la capitalisation arrive souvent, mais encore une fois, il ne se trouve pas en face de simples et raisonnement froid.

Le raisonnement est que l’achat de sa résidence principale nous permet de construire une richesse grâce à la capitalisation et ainsi de rembourser progressivement votre prêt à la banque.

Voici donc ce que je vous propose : Je vous prêterai 500 euros et vous me donnerez 1000, pensant que vous avez capitalisé 500€. Bel investissement, non ?

La haine de l’engraissement de son propriétaire n’est pas non plus ce qui transforme votre achat en un actif.

L’ autre façon de le voir est de dire : que je vous offre un investissement avec 15% de frais d’entrée, 10% de frais de garde, que vous paierez le double du prix de départ en raison des intérêts et que cela finira par économiser votre loyer dans 20 ans. Qui s’en va ? Pas très tentant, non ?

L’ illusion de la résidence principale en tant qu’atout est encore forte. Je pense que la meilleure façon de dire ceci est que l’achat de votre résidence principale en pensant investir dans un actif est un peu comme acheter une voiture en pensant avoir fait un bon investissement qui nous permettra d’économiser des billets d’autobus.

L’ achat n’est intéressant que lorsqu’il est moins cher que de louer et même dans ce cas , acheter n’est pas investir dans un actif mais c’est déjà une décision rationnelle d’un point de vue économique.

C’ est pour les enfants

Pourquoi pas, mais justifie-t-il des sacrifices pendant 20 ans ? Mon petit doigt me dit que vos enfants ne voudront pas nécessairement vivre dans cette grande maison (si heureusement elle est correctement située).

C’ est pour ma retraite

Le bien que vous avez acheté sera souvent trop grand et ne convient pas à votre future vieille vie (grabatee ?). Il y a encore du capital en cas de revente, mais il y a des investissements plus intelligents qui conviennent à cette fin si c’est la raison pour laquelle vous le faites. Et si vous aviez 5 appartements à louer à la place ?

Ça veut dire que tu n’as pas à acheter ? Pas bien sûr, mais votre vocabulaire définit votre monde, ne l’oubliez pas.

Je ne suis pas contre l’achat de votre résidence principale, je vais certainement un jour, mais c’est clairement pas ma priorité : d’abord je veux créer avoir des actifs.

photo par ። Hello Mizu።

Show Buttons
Hide Buttons