Comment déménager dans une autre région sans travail : les pièges à éviter

Déménager exige de se préparer sur plusieurs plans. Lorsque vous n’avez pas un travail, cela demande encore plus d’analyser plusieurs détails. De ce fait, vous évitez certaines surprises désagréables. À l’évidence, il existe des pièges à éviter en cas de déménagement dans une autre région sans travail. Voici ce qu’il faut savoir !

Ne pas faire attention au cadre de vie

Une fois que vous avez entrepris de déménager dans une autre région sans un emploi, il faudra bien mûrir le projet. En premier lieu, cela concerne le vivre.

Lire également : Comment faire pour changer de département ?

Déménager dans un cadre inconnu et non étudié

Le principal piège à éviter est d’effectuer son déménagement dans une autre région, sans s’être renseigné sur le coût de la vie dans cette contrée.   Ce faisant, vous risquez de tomber dans un environnement qui n’a aucun impact positif aussi bien sur le plan social, mental, économique et culturel sur vous.

Par exemple, vous pouvez avoir à gérer un salaire bas pendant que la vie est chère dans la région. Dans ce cas, vous serez obligé de rebrousser chemin et de dépenser inutilement. Il est donc primordial d’assurer ses arrières pour ne pas être confronté à de telles réalités.

A lire également : Souscrire un contrat de gaz pour son nouveau logement

Le reste à vivre

Ne pas prendre en compte les frais de déménagement auxquels vous aurez à faire face est aussi un piège à éviter. Il en est de même pour les autres dépenses (frais de scolarisation, transports, et autres). Vous devez faire le point et apprécier le reste à vivre. Cela dit, il convient de se préparer aussi à intégrer un nouveau cadre social sans ses proches.

Décrocher un emploi non durable

déménagement dans une autre région sans travail

Un autre piège à éviter aussi est le fait de déménager avec toute sa famille sans avoir décroché un emploi durable. En réalité, lorsque vous procédez ainsi, sans que votre période d’essai ne soit pas conclue en contrat durable, cela devient compliqué.

Dans une telle situation, vous commencerez à chercher à squatter chez des amis, dans des hôtels et autres. En ce moment, vous perdez en finances et votre famille risque de ne pas comprendre. Sachez toutefois que cela ne doit pas vous empêcher d’entreprendre vos démarches pour le déménagement.

Indiquer son adresse dans son CV

Indiquer son adresse dans son CV est aussi un piège à éviter lorsque vous souhaitez déménager dans une autre région sans travail. En réalité, les employeurs préfèrent recruter ceux qui sont déjà prêts. Assurément, vous devez déjà commencer par rechercher un emploi dans la zone dans laquelle vous souhaitez emménager.

Ainsi, lorsque vous insérez votre adresse dans le CV, le recruteur suppose que vous êtes loin et que vous ne serez pas disponible en même temps. Il vaut mieux y inscrire votre numéro de téléphone. C’est d’ailleurs l’occasion pour demander un entretien par téléphone ou par Visio conférence.

Faire un projet solo

Une autre erreur importante à ne pas commettre en cas de déménagement dans une autre région sans travail est de se la jouer solo. En effet, cela peut être dramatique même lorsque vous pensez avoir le contrôle de la situation. Même si, vous avez décroché un emploi et que tout est prêt, votre famille peut décider de ne pas vous suivre.

La raison est que vous ne les avez pas associés depuis le début. Vous devez vous assurer d’avoir le consentement de tous les membres de votre famille. Il va sans dire qu’un tel changement est difficile pour tout le monde. Cela nécessitera inéluctablement des sacrifices. Il se peut que votre conjoint ou conjointe soit obligé de démissionner.

Les autres démarches pour déménagement dans une région sans travail

Outre les pièges à éviter dans le cas de déménagement dans une région sans travail, certaines démarches sont aussi indispensables. Vous devez avertir le pôle emploi pour profiter des aides qu’il vous propose.

Ces aides sont utiles surtout pour les dépenses liées aux entretiens d’embauches lointains. Cependant, le travail en question doit être situé à 60 km ou doit nécessiter 2 heures de route. Mieux, le contrat convoité doit être un CDD, un CDI ou un contrat temporaire d’au moins 3 mois.

Plusieurs pièges sont à éviter lorsque vous entreprenez un déménagement dans une région sans travail. Tâchez de tenir compte de ceux mentionnés ci-dessus.