Les SCPI à capital variable, intérêt comparé à la SCPI classique

La SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier fait partie des structures d’investissement les plus en vogue actuellement. Il s’agit d’une forme de placement dans laquelle l’investisseur acquiert des parts qui vont ensuite servir à investir dans des biens immobiliers destinés à la location.

Grâce aux parts achetés par les associés, ils sont alors propriétaires de la SCPI proportionnellement aux nombres de parts qu’ils détiennent. Également en fonction de ces parts, ils perçoivent régulièrement des revenus provenant des loyers issus de l’ensemble du patrimoine de la SCPI.

A lire également : Faut-il acheter un mobilhome dans un camping ?

Il existe de nombreux types de SCPI et en fonction des besoins de l’investisseur. Ce qui nous intéresse particulièrement ici c’est la SCPI à capital variable. Comme son nom l’indique, le capital de cette SCPI peut être variable à tout moment. Ainsi, les investisseurs peuvent acquérir à n’importe quel moment, et peu importe la valeur du capital à ce moment-là.
En plus, les associés peuvent se retirer de la SCPI à tout moment et dans ce cas, c’est la société qui s’engage à reprendre les parts de ces associés qui se retirent sous certaines conditions. Elle doit ainsi trouver des repreneurs pour ces parts mais si elle n’en trouve pas au bout d’un certain temps, les parts rendus seront annulés ce qui contribuera à faire diminuer le capital de la SCPI.
Au contraire, si pendant une certaine période on assiste à des demandes de souscription dont les valeurs sont plus importantes que les demandes de retrait des associés, la SCPI peut tout de suite augmenter son capital et il est donc possible de faire des opérations d’investissements supplémentaires.

Il faut tout de même préciser que la variation du capital doit être conditionnée par un minima et un maxima pour éviter à la SCPI d’être trop affectée par de nouveaux achats de parts ou des retraits des associés. Contrairement aux SCPI à capital fixe où les investisseurs peuvent jouer sur l’offre et la demande pour déterminer le prix des parts, en SCPI à capital variable, c’est la société qui gère la SCPI qui détermine ce prix en fonction de la valeur réelle du parc immobilier. C’est ainsi le marché de l’immobilier qui conduit à une évolution de ce prix des parts.
Dans ce cas également, c’est tout de suite cette société de gestion qui se charge de la revente ou de rachat de part dans le marché secondaire en trouvant des repreneurs.

A voir aussi : Investir efficacement dans l'immobilier à Rennes

Show Buttons
Hide Buttons