Envie de vous lancer dans votre premier achat immobilier ?

La recherche est un peu hésitante ? Il n’est pas toujours simple de savoir ce qu’on veut acheter en termes d’immobilier et en particulier si vous êtes primo-accédant. Voici quelques conseils qui vous aideront à avancer dans votre démarche d’achat.

Faites appel à une agence

Sur http://immobilier-neuf.visiteonline.fr, vous avez accès à l’expertise d’agents immobiliers. Ils vous aideront à cibler votre recherche et à définir les critères indispensables à remplir pour combler votre attente. L’agent immobilier possède une forte connaissance du marché local et un réseau très vaste. Ainsi, il peut vous proposer des biens auxquels vous n’auriez peut-être pas songé. Il réalise un tri dans les biens qui sont susceptibles de vous intéresser et concentre les visites des appartements ou maisons afin d’éviter de vous faire perdre votre temps.

L’agence immobilière vous guide de la recherche à la vente de votre bien. Elle est aussi habilitée à vous aider à constituer le dossier nécessaire pour vous rendre chez le notaire et vous indiquer les démarches à réaliser. En faisant appel à une agence, vous évitez aussi de vous retrouver directement en lien avec le propriétaire du logement. Les négociations ne se passent pas toujours dans les meilleures conditions et vous n’êtes peut-être pas spécialiste de la négociation. Le courtier immobilier connaît les ficelles et va vous obtenir le tarif le plus intéressant pour vous.

Les aides financières et prêts

En tant que primo-accédant, vous avez sans doute la possibilité de bénéficier de certaines aides et avantages fiscaux. Attention pour être éligible à ces avantages, il doit s’agir de votre premier achat. Si vous aviez déjà investi avant dans un autre logement, vous ne pourrez pas bénéficier de ces aides.

Par exemple, vous avez la possibilité de demander :

  • Le PTZ : il s’agit du Prêt à Taux Zéro. C’est un prêt qui est concédé par l’État français. Il vous aide à devenir propriétaire, mais ne peut pas financer en totalité la somme totale de l’emprunt nécessaire. Vous devez donc le compléter par un autre prêt. Il est accordé sous conditions de ressources. Le gouvernement a mis en place un simulateur sur son site officiel. Vous pourrez estimer si vous pouvez compter sur ce type de prêt.
  • Le PEL : le plan d’épargne logement est lié à un Compte d’Épargne Logement. Il s’agit d’épargner sur ce compte en vue d’acheter dans l’immobilier. Ce PEL vous donne le droit à des conditions privilégiées de prêt auprès de votre banque. Depuis 2011, les PEL qui sont ouverts ne peuvent servir qu’à l’achat d’une résidence principale.

Il existe d’autres possibilités et si vous souhaitez trouver un prêt vraiment intéressant, vous avez la possibilité de faire appel à un courtier en prêts immobiliers. Il étudie votre situation avant de contacter les banques les plus intéressantes pour vous. Le taux varie et les conditions ne sont pas les mêmes d’une banque à l’autre. Il est primordial de faire jouer la concurrence et de bien négocier votre prêt.

L’achat de votre logement est un joli projet, mais il n’est pas à prendre à la légère. Prenez conseil auprès de spécialistes qui vous aideront à déblayer votre recherche et vous aiguilleront vers les meilleures possibilités.

Show Buttons
Hide Buttons