Investir dans un domaine viticole : bonne idée ?

En France, le vin fait partie intégrante du patrimoine culturel. S’il est fort apprécié en association avec la gastronomie, il a su s’imposer par une identité forte et indépendante. Les stages de dégustation et les visites de caves et de vignobles l’inscrivent profondément dans le patrimoine français en en faisant un pan culturel à part entière, reconnu au niveau mondial. Alors, pourquoi ne pas en devenir l’un des acteurs et acquérir un domaine viticole ?

Quels sont les avantages à investir dans un vignoble ?

Les propriétés viticoles appartiennent sans conteste au paysage culturel français. Devenir propriétaire, c’est se faire le passeur d’un savoir-faire ancestral. Mais outre le budget conséquent pour une telle acquisition, le choix se doit d’être bien réfléchi. L’avantage principal est que l’investissement peut s’avérer très rentable ! En achetant un domaine viticole, on achète aussi le fonds de roulement, les vignes et le matériel qui va avec. Autrement dit, si le choix de la propriété est bien fait, on se retrouve déjà acquéreur d’une affaire qui roule. Pour aider les particuliers à s’y retrouver, il existe des spécialistes dans la vente de domaines viticoles.

A voir aussi : Un logiciel immobilier dédié à votre marketing digital

Pour être sûr de faire le bon choix, une enquête préalable est nécessaire : quelle est la surface de l’exploitation? Quelle est la qualité du terroir et des vignes déjà présentes ? La propriété viticole bénéficie-t-elle d’une mention particulière (AOP, AOC…) ? Les bâtiments et le matériel sont-ils en état de fonctionnement ? Quels sont les rendements des années précédentes et quelle stratégie de commercialisation est utilisée ? Toutes ces questions permettront au futur acquéreur de savoir si l’exploitation est rentable.

De plus, les sociétés viticoles bénéficient d’avantages fiscaux parmi lesquels des intérêts déductibles ou l’exonération de certains impôts. Enfin, acquérir un domaine viticole peut s’avérer particulièrement attractif dans la perspective d’un changement de vie radical ! Car sur le domaine se trouve la propriété, le bâti, dans lequel les viticulteurs s’installent avec leur famille.

Lire également : Les atouts d'un déménagement à Paris 2 entouré de professionnels

Les risques à investir dans une société viticole

Il est évident que pour faire le choix d’un tel investissement, il faut être passionné et disposer de quelques connaissances. Plus l’acquéreur a une connaissance fine du vin et de la viticulture et plus il saura entretenir et exploiter ses cépages. De la même manière, une exploitation viticole est une entreprise. Il est donc important de savoir gérer une telle structure.

Il n’est pas rare que la gestion du vignoble devienne une affaire de famille : les membres de votre foyer sont-ils prêts à s’engager avec vous dans cette aventure ? Il est toujours possible, si ce n’est pas votre objectif, de louer le domaine à un viticulteur.

Il faut garder en tête que l’entreprise, tout comme n’importe quelle exploitation agricole est soumise aux aléas de la météo. Celle-ci peut avoir un impact négatif sur la production de raisins et entraîner une baisse de la productivité.

Enfin, il faut avoir à l’esprit qu’investir dans un vignoble, c’est s’engager dans la protection d’un patrimoine qui n’est pas toujours de première fraîcheur. Il n’est pas rare que le bâti de la propriété soit « dans son jus » et qu’il faille engager des travaux conséquents pour le rendre aménageable.

Show Buttons
Hide Buttons