Les panneaux MDF : avantages et inconvénients

Le MDF (Medim Density Fiberboard), qui signifie fibres de moyenne densité est un bois artificiel. Ces panneaux ont une surface lisse sur les deux faces. Ils peuvent être peints et personnalisés selon vos envies. Fabriqué par voie sèche à partir de fibres de bois fines et uniformes, il est issu de conifères. 

Petite présentation

Le panneau MDF est une excellente alternative au bois massif. En effet, au vu de la déforestation toujours de plus en plus intensive, il existe des pénuries de bois dans les forêts, alors, ces matériaux sont de réels atouts pour réaliser vos travaux. Pour optimiser leur esthétique, les panneaux MDF peuvent être recouverts de mélamine, de feuilles synthétiques colorées ou à peindre, de papier laqué ou encore de feuilles de bois, pour ne citer que cela. Grâce à ces éléments, vous pouvez mettre en place des étagères ou des plateformes. Ils peuvent également servir à la construction de faux plafond, mais aussi comme meubles, chaises, portes, tables, etc. Ils sont donc très plébiscités dans les univers de la menuiserie et de l’ameublement. Bref, vous pouvez l’utiliser pour différents travaux d’aménagement ou de fabrication. Le MDF est entièrement recyclable. Si vous désirez couvrir des murs, les panneaux MDF seront parfaits car ils sont rapides à assembler et sont robustes. Ils peuvent aussi être installés dans les environnements humides ou quand une résistance au feu est requise. Il existe également des panneaux résistant aux espaces humides. Vous pouvez les utiliser pour recouvrir des portes ou des meubles et même des portes blindées. 

A découvrir également : Où trouver un prêt petits travaux ?

Les avantages

Le panneau MDF présente bon nombre d’avantages en fonction de son utilisation. Le premier que l’on retiendra est son prix. En effet, il est moins cher que le bois massif. De plus, il est très simple à couper et à transformer grâce à sa constitution de petites fibres de bois. Du fait de sa surface lisse, vous pouvez le peindre, le laquer ou le vernir sans difficulté. Il suffit d’utiliser des outils adaptés pour le bois massif pour le travailler. Vous pouvez utiliser de la colle et de l’adhésif grâce à sa surface lisse.

Les inconvénients

Comme bien des matériaux, le MDF rencontre aussi des inconvénients. Il est peu résistant à l’eau et sa robustesse est faible comparée au bois massif. Pour éviter la rupture du bord, il est vivement recommandé de visser à proximité des bords lors de l’alésage. À cause de sa toxicité, vous devrez utiliser un masque pour éviter l’inhalation de poussières durant le lissage ou le coupage. Les bords et les arêtes sont délicats, alors, même si le MDF est résistant aux coups et à la torsion, il faudra veiller à ne pas cogner les bords et les arêtes pour éviter d’endommager le panneau. Les bords sont poreux, donc il faudra les enduire avant d’appliquer la peinture.

A lire également : Garantie décennale : l'obligation d'être assuré

Show Buttons
Hide Buttons