Maison bois ou maison traditionnelle, que choisir ?

Lorsque l’on souhaite construire une maison, la méthode de construction est l’un des premiers choix à effectuer. En effet, vous avez la possibilité d’opter pour une maison en bois ou une maison traditionnelle. Ces deux techniques de construction possèdent leurs spécificités, leurs avantages et leurs inconvénients. Voici un condensé d’informations pour vous aider à choisir le type de la maison de vos rêves.

Maison en bois et maison traditionnelle : quelles différences ?

La maison en bois et la maison traditionnelle sont deux types de construction relativement opposés. Alors que la maison en bois est principalement constituée de bois, la maison traditionnelle se compose de matériaux tels que le parpaing, le ciment, la brique et le béton. Outre cet aspect, plusieurs autres traits distinctifs cristallisent les différences entre maison en bois et maison traditionnelle.

A découvrir également : Les panneaux MDF : avantages et inconvénients

Des principes de construction différents

La maison en bois et la maison traditionnelle n’obéissent pas aux mêmes principes de construction. En effet, la construction d’une maison à ossature bois (MOB) se base sur une technique simple qui comprend une période de préparation et une phase de construction proprement dite. L’étape de préparation se déroule dans un bureau d’études et un atelier. Les ouvriers conçoivent la structure de la maison (murs, sols et plafonds) en se basant sur les plans fournis par un architecte.

La structure en bois réalisée par les ouvriers peut être constituée de panneaux complets ou de panneaux dits manu-transportables. Les panneaux complets sont entièrement construits en usine. Ils sont ensuite transportés par camion vers le chantier de la maison pour y être assemblés. Chaque panneau de l’ossature en bois comprend plusieurs pièces verticales, appelées “montants”, et de plusieurs pièces horizontales, basses et médianes désignées par l’appellation “traverses” ou “entretoises”. Au niveau de chaque pièce de bois se situe un espace de 40 à 60 cm, réservé à l’incorporation des matériaux isolants thermiques et phoniques.

A lire en complément : Petit salon : comment agrandir un petit espace ?

La typologie de la maison en bois (plain-pied ou à étage) dépend de la configuration du terrain. Les maisons en bois à étage offrent des espaces de vie bien distincts et ont la particularité d’être esthétiquement irréprochables grâce au jeu de volumes extérieurs. Celles de plain-pied procurent quant à elles un confort de vie optimal au quotidien et de nombreux espaces extérieurs accessibles à partir de toutes les pièces.

Les principes d’aménagement des maisons en bois et des logements traditionnels

L’aménagement des surfaces intérieures des maisons en bois repose sur la nature du terrain. Les espaces intérieurs comprennent entre autres la cuisine, le salon, les chambres, les escaliers et les salles de bains fonctionnelles. Le type de la toiture des maisons à ossature bois peut aussi bien dépendre du goût du propriétaire que du règlement d’urbanisme de la commune. Le futur propriétaire peut choisir entre une toiture à 2 ou 4 pans ou préférer l’aménagement des combles. Enfin, les finitions extérieures de la maison peuvent prendre la forme d’un revêtement en bardage de bois ou en crépi. L’association de ces deux revêtements offre un style personnalisé très élégant à la construction.

En France, la maison à ossature bois est particulièrement plébiscitée en Haute-Savoie. Un constructeur de maisons en Haute-Savoie comme Maisons Artis peut vous proposer la construction d’une maison en bois en quatre étapes : superficie, aménagement intérieur, toiture et finitions extérieures.

À l’opposé des maisons en bois, les maisons traditionnelles sont généralement composées d’un mur intérieur, d’un creux et d’un revêtement extérieur. Le mur intérieur de la maison traditionnelle comprend plusieurs blocs porteurs. Ces derniers sont conçus à l’aide de divers matériaux tels que la céramique, le béton, le béton cellulaire ou le silicocalcaire. Chaque matériau utilisé revêt des propriétés de résistance et de pouvoir isolant ou acoustique spécifiques.

Dans les maisons traditionnelles, la couche d’isolation est placée contre la paroi extérieure du mur. Plusieurs joints verticaux sont intégrés en bas des briques pour permettre l’évacuation de l’eau qui provient de la membrane d’étanchéité. Les joints de cette même nature sont également disposés en haut de la façade. La maison traditionnelle se décline en trois principaux types de maisons : la maison à étage, la maison de plain-pied et la maison modulaire.

Des modes d’isolation spécifiques

L’isolation de la maison en bois et de la maison traditionnelle se réalise avec des techniques différentes. Dans les constructions en bois, l’isolant est intégré à l’intérieur de la structure portante et des cloisons. Cela réduit la présence des ponts thermiques et procure ainsi une isolation maximale à l’ensemble des pièces de la maison.

Quant à la maison traditionnelle, son isolation est faite au niveau des murs creux. Les constructeurs utilisent des plaques d’isolation dures qu’ils placent contre la paroi extérieure du mur intérieur de la maison.

Les délais de livraison

La construction d’une maison traditionnelle dure généralement plus longtemps que celle d’une maison à ossature bois. Si vous optez pour une maison traditionnelle, vous pouvez attendre plusieurs mois avant de recevoir les clés de votre habitation. Cette longueur considérable des délais est notamment due au temps de séchage des divers matériaux de l’habitation. De plus, la construction des maisons en briques est souvent ralentie par les intempéries comme la pluie, la canicule ou le grand froid.

À l’inverse, les maisons en bois se construisent plus rapidement et dans des délais relativement courts. En dehors de l’assemblage des murs et du bardage qui prend un peu de temps à l’atelier, la mise en place de la structure en bois sur le terrain se déroule dans les meilleurs délais.

Les coûts

En ce qui concerne les prix, les tarifs de construction des maisons en bois sont un peu plus élevés que ceux d’une maison traditionnelle. Cet état de fait est sans doute lié à la pénurie de bois en France qui entraîne l’importation du bois étranger qui revient un peu plus cher. Toutefois, la spécificité des constructions en bois (la rapidité du chantier par exemple) permet de faire des économies sur d’autres postes budgétaires.

maison ossature bois

Avantages et inconvénients des maisons en bois

La maison en bois présente de multiples avantages tels que le confort intérieur, la rapidité du chantier et la variété des styles disponibles. Toutefois, la complexité de l’entretien de ce type de maison et les coûts élevés des travaux sont des inconvénients à prendre en compte avant de se lancer.

Un confort intérieur maximum

Le confort intérieur des maisons en bois est un argument solide pour miser sur ce type de construction. En effet, les maisons en bois ont la particularité d’être aussi chaleureuses qu’accueillantes. Pour cause, le confort thermique du bois est particulièrement agréable. Grâce à son statut de matière respirante, le bois est un isolant naturel capable de réguler l’humidité de la maison. Par ailleurs, le bois possède une forte capacité d’absorption acoustique qui offre une isolation acoustique impeccable à toutes les pièces.

Une construction écologique

La construction en bois est un procédé écologique qui contribue à réduire les émissions de carbone dans l’atmosphère. Le bois stocke naturellement le CO2 et empêche ainsi sa propagation dans l’environnement.

Une isolation plus efficace que le béton

Le bois est un isolant naturel qui isole 12 fois plus que le béton utilisé dans les constructions traditionnelles. Construire une maison en bois est donc un moyen sûr pour optimiser la performance thermique de son domicile. De même que le bois n’est responsable d’aucune condensation, il permet également de faire des économies d’énergie sur le chauffage.

Maison en bois : entre légèreté, souplesse et résistance

La maison à ossature en bois présente l’avantage d’être légère, souple et résistante. Jusqu’à 7 fois plus léger que le béton, le bois diminue considérablement le poids total de l’ensemble de la maison. De plus, il réduit l’ampleur des travaux de fondations et permet de réduire par conséquent les frais de ce poste de dépenses.

Par ailleurs, la construction en bois est particulièrement résistante et durable. En effet, contrairement à certains préjugés, le bois présente une résistance excellente contre le feu et se protège à l’aide d’une couche de charbon.

Maison en bois et entretien

Le principal inconvénient de la maison en bois se rapporte à la question de l’entretien. En effet, certains facteurs comme le temps et les ultra-violets confèrent une apparence plus grisâtre au bois. Pour faire disparaître cette couleur, il faudra régulièrement appliquer une lasure ou une peinture sur les différentes surfaces concernées. Ces travaux peuvent impliquer d’importants frais si vous ne souhaitez pas les réaliser vous-même.

Par ailleurs, les maisons en bois implantées dans des zones fréquentées par des termites exigent un traitement particulier. Le propriétaire doit notamment utiliser un traitement chimique pour éloigner les insectes xylophages.

construction écologique maison bois

Avantages et inconvénients des maisons traditionnelles

À l’instar des maisons en bois, les maisons traditionnelles revêtent également plusieurs bienfaits. Comme principaux avantages des constructions traditionnelles sont généralement cités :

  • une isolation acoustique de bonne qualité
  • une étanchéité impeccable
  • une variété de modes d’isolation et de finitions
  • des matériaux de construction solides et résistants
  • des designs variés et attirants
  • de multiples possibilités de rénovation et d’agrandissement

En dépit de ces avantages intéressants, la construction des maisons traditionnelles possède des inconvénients considérables. D’abord, la durée de construction de ces types de maisons est longue. Ensuite, les maisons traditionnelles sont impliquées dans la production d’une très grande quantité de déchets. De ce fait, elles représentent de véritables sources de pollution de notre environnement et leur construction ne s’inscrit pas dans une démarche écoresponsable.

Show Buttons
Hide Buttons