Particuliers : comment optimiser la valeur locative ?

Lorsqu’un particulier possède un logement qu’il souhaite louer ou qu’il a déjà mis en location, il est important qu’il s’assure de créer les conditions pour en tirer des bénéfices aussi élevés que possible. Cela passe notamment par une maîtrise de la vraie valeur locative du bien, et potentiellement son optimisation. Quelles sont les méthodes pour optimiser la valeur locative d’un bien ?

Maîtrisez la valeur locative de votre bien immobilier avec l’aide de services d’optimisation fiscale

Avant de songer à optimiser la valeur locative d’un bien, il est essentiel de connaître cette valeur réelle, en l’état.

A lire aussi : Construction de maison : plain-pied ou étage ?

La surimposition des particuliers sur les biens immobiliers

L’administration de la localité dans laquelle vous êtes installé vous fait payer certaines taxes sur le logement que vous possédez en tant que particulier, de la même manière qu’elle le fait pour les entreprises. Toutefois, contrairement à ces dernières qui ont une parfaite maîtrise de la fiscalité dont elles sont redevables, les particuliers sont souvent surimposés. Prenons l’exemple de la taxe foncière et de la taxe d’habitation. Ces deux taxes sont calculées sur la base de la valeur locative (montant que peut rapporter la location d’un bien par mois ou par an), généralement surestimée par les collectivités locales.

Réduisez vos taxes avec l’optimisation fiscale

En tant que particulier, si vous souhaitez que vos investissements locatifs ne soient plus surtaxés, vous pouvez faire appel à des experts de l’optimisation fiscale. À l’image des prestations d’Optimm’up, spécialiste de l’optimisation fiscale locale, les services de ces experts impliquent une reconstruction de la valeur locative.

A découvrir également : 4 conseils pour bien investir dans la pierre

La reconstruction de la valeur locative tient compte principalement de la surface du logement, à laquelle sont appliqués divers coefficients (coefficient d’entretien, coefficient de situation, etc.). Cela permet de déterminer la surface pondérée. Celle-ci est ensuite multipliée par une valeur locative de référence au mètre carré, pour obtenir la valeur locative cadastrale de votre bien.

optimisation fiscale pour particulier, bien immobilier

Rénovez les pièces pour optimiser la valeur locative du logement

Dans le calcul des taxes dues aux collectivités locales, est également prise en compte la surface occupée par les éléments de confort tels qu’une baignoire, un lavabo, les installations de chauffage, etc. Le type d’élément de confort n’a toutefois aucune influence sur la valeur locative cadastrale. Or, à l’inverse, selon l’installation concernée, le loyer que vous ferez payer à vos locataires pourra être revu à la hausse.

Il est donc tout à fait intéressant pour vous d’initier des travaux de rénovation dans les pièces de votre maison ou votre appartement. Vous pouvez installer un nouveau système de chauffage, changer le type de douche, renouveler les équipements de la cuisine, etc.

Changez le mode de location du bien immobilier

Pour la mise en location d’un bien, le mode le plus répandu est la location nue (le bien est loué sans meubles et seulement avec les installations de base). Ce mode est le plus sûr, car les locataires louent généralement pour une longue durée. La vacance locative est ainsi réduite. Toutefois, sur le plan de la valeur locative, la location nue est moins bénéfique que d’autres modes. La location meublée, la location en Airbnb (plateforme de location saisonnière) ou encore la colocation permettent ainsi de faire grimper la valeur locative d’un bien.

Offrez des services en complément de la location

Pour optimiser la valeur locative de votre bien, une bonne solution consiste également à proposer des services complémentaires. Ces services doivent avoir pour but de faciliter le quotidien de vos locataires. Le prix auquel vous souhaitez les proposer sera inclus dans le loyer. Les places de stationnement ou les box de rangement supplémentaires sont quelques exemples de services que vous pouvez « vendre » en plus de la location.