Quel est le rôle de l’agent immobilier lors d’une transaction ?

Durant votre démarche pour vendre votre bien immobilier, vous serez amené à faire la rencontre d’un agent immobilier. Les services de ce professionnel des négociations sur les transactions immobilières permettent d’avoir une réelle expertise et connaissance du marché. On vous explique le rôle de l’agent immobilier pendant une transaction.

Quelle est la fonction principale de l’agent immobilier dans une transaction ?

Le rôle de l’agent immobilier est de faire une estimation maison satisfaisante pour son client afin qu’il puisse réaliser une bonne vente ou faire une location.

A découvrir également : Zoom sur les quartiers de luxe à Nice

Une profession réglementée

L’agent immobilier a pour rôle de mener à bien des transactions immobilières et de la manière la plus professionnelle possible. Il peut exercer son activité sans une société ou travailler en tant qu’indépendant. Peu importe la forme que va prendre l’exercice de son activité, son rôle, ses missions et ses obligations sont clairement explicités par la loi Hoguet en 1970. Au sein de son agence immobilière, l’agent immobilier exerce une profession encadrée par la loi. En tant que professionnel, il doit posséder une carte T ou CPi délivrée par la préfecture. C’est la loi Hoguet qui a réglementé la profession.

Un intermédiaire

L’agent immobilier est un intermédiaire dans la transaction immobilière. Il a pour mission de faire rapprocher l’acquéreur et le vendeur du bien immobilier en question. Il se place à la jonction de cette relation qui se noue pour l’encadrer au mieux. Il centralise les informations autour de sa personne et devient le garant des intérêts respectifs des deux parties. En ce sens, il facilite la transaction par son expertise et sa capacité à dissiper les problèmes.

A lire aussi : Comment calculer l’impôt sur la fortune immobilière ?

Il ne se limite pas à la vente durant une transaction, car l’agent joue un rôle d’intermédiaire avec d’autres acteurs de cette transaction immobilière. Il échange avec le notaire, l’avocat et les communautés urbaines. 

Le mandat de l’agent immobilier

L’agent immobilier est au service du vendeur du bien immobilier. Étant titulaire d’un mandat, il a l’autorisation d’entamer des négociations en représentant son client pour la vente du bien. Ainsi, l’agent immobilier est le mandataire de vente. Il a reçu les délégations de pouvoir afin d’agir au nom de son client. Grâce à ce mandat, il se doit de se conformer à certaines obligations. La première et la plus fondamentale est qu’il doit être “un marieur d’affaires”. Il s’occupe de la rencontre entre l’offre de vente et l’acceptation de la part du futur acheteur.

Quel est le rôle de l'agent immobilier lors d'une transaction ?

Quelles sont les autres missions de l’agent immobilier lors d’une transaction immobilière ?

L’agent immobilier est aussi un négociateur et un conseiller hors pair. Vous pouvez tout savoir ici sur le rôle en détail de l’agent immobilier.

Un négociateur immobilier

Au-delà de son rôle d’intermédiaire immobilier, il est avant tout un négociateur immobilier. Il a donc pour objectif de mettre en œuvre une série de techniques de vente pour pousser l’acheteur potentiel à l’achat du logement. Il a souvent été formé par son agence pour faire ressortir le meilleur de soi-même. Une bonne agence immobilière aura des négociateurs immobiliers hors pair. Les qualités d’un bon agent immobilier :

  • capacité de persuasion
  • aisance orale
  • vivacité d’esprit
  • négociateur habile

Toutes ces qualités sont nécessaires et sont requises pour mener à bien son rôle.

Un conseiller de qualité

Il est aussi astreint à un devoir de conseil qui est une obligation professionnelle. Tout au long du mandat, il doit faire preuve de diligence entre les deux parties, c’est-à-dire à la fois l’acheteur et le vendeur.

Concernant le vendeur, l’agent immobilier le conseille au mieux pour le prix de vente. Il est aussi d’une grande aide concernant les démarches juridiques et administratives. Il doit donc traquer la moindre irrégularité administrative pour faciliter au mieux la transaction immobilière. Il doit aussi aider concernant les démarches administratives. Il a la possibilité de s’occuper de la rédaction de dossiers comme le compromis de vente. Pour l’acheteur, l’agent immobilier doit mettre en garde contre tout vice apparent.