Comment fonctionne une vente en viager ?

immeuble paris

Dans le domaine de l’immobilier, il existe un phénomène que l’on appelle vente en viager. C’est un type de vente qui implique un débirentier et un crédirentier. En fait, l’achat en viager consiste à vendre un bien immobilier tel qu’un logement à une personne (débirentier), en échange d’un dépôt mensuel d’une rente pendant toute la durée de vie du vendeur (crédirentier). Néanmoins, le prix de vente est conclu dans le respect des dispositions légales en vigueur. Aussi, notons qu’il est tout à fait possible de conclure une vente en viager à Paris.

Procéder à une vente en viager

Plusieurs personnes procèdent désormais à la vente en viager pour diverses raisons, toujours est-il que les deux parties s’en sortent gagnantes. En effet, la vente en viager permet au propriétaire de vendre son bien immobilier qu’il soit libre ou occupé. L’acquéreur commence à jouir de son bien selon les termes du contrat qu’il obtient après entente avec le propriétaire. La vente en viager peut alors se présenter comme un complément de revenus, précisément pour les personnes du troisième âge. En d’autres termes, il s’agit d’un contrat de vente conventionnel dont le prix a été partiellement ou totalement converti en rente viagère.

Par ailleurs, les règles établies lors de la vente doivent obligatoirement être respectées par les deux parties. En outre, la nécessité d’un contrat peut s’avérer aléatoire étant donné que la durée de vie du vendeur n’est pas déterminée au jour de la signature de la vente. De même, débirentier et crédirentier trouvent un intérêt à procéder à une vente en viager. Pour le vendeur, il s’agit de conserver son cadre de vie, mais aussi d’assurer un complément de revenus fixe et régulier. L’acquéreur quant à lui réalise un placement avec un capital relativement bas et convenable tout en évitant d’avoir recours à un crédit.

Related posts