2019 : quel taux peut-on négocier pour un crédit sur 20 ans ? 25 ans ?

 

Faire un prêt auprès d’une institution bancaire est l’une des nombreuses options de financement offertes aux porteurs de projet, peu importe leur nature. Mais, qui dit crédit, parle aussi de taux d’intérêt. Ce pourcentage versé à la structure offrant le prêt est généralement fonction des standards, mais aussi de la durée de remboursement convenue. Il peut néanmoins faire l’objet de négociation entre le demandeur et le prêteur. Toutefois, des limitations doivent être respectées. Quel taux peut-on négocier pour un crédit sur 20 ou 25 ans? Découvrez cela dans cet article !

Évolution des taux du crédit immobilier

L’évolution constante des taux bancaires avait conduit en 2008 à une crise économique sans précédent dans l’ensemble de la zone Euro. Mais, depuis lors, une diminution importante se constate, notamment en ce qui concerne le taux du prêt immobilier. En effet, ce dernier est passé de plus de 5 % en 2008 à une moyenne de 1,5 % entre 2016 et la fin du mois de décembre 2018.

Selon les récentes estimations, le crédit immobilier aurait même un taux moyen de 1,29 pour ce qui concerne le mois de juin 2019. La preuve que les mesures de redressement initiées par la Banque Centrale Européenne portent bien du fruit. Les demandeurs de prêt ont donc tout intérêt à suivre de près les éventuels changements au niveau de cet organisme. Cela leur permettra d’anticiper les éventuelles hausses et de se préparer en conséquence pour les futures négociations.

Soigner son profil emprunteur pour négocier plus facilement

Les standards pour les taux de crédit s’appliquent généralement à tous les établissements financiers. Ils doivent donc respecter une certaine marge pour la fixation de leur taux d’intérêt à appliquer. Mais souvent, lorsque le profil de l’emprunteur est bon, les banques sont prêtes à faire certaines concessions pour les conserver. Présenter un dossier très attrayant offre donc plus de chances de bénéficier d’un crédit à taux préférentiel. De fait, la banque estime qu’avec ledit client, les risques d’impayés sont très faibles. Le client pour sa part a plusieurs moyens pour forcer la main à l’établissement financier.

Utiliser un comparateur de crédit

Grâce aux comparateurs de crédit, il sera plus facile pour le demandeur de crédit de trouver une offre qui lui convienne parfaitement. De plus, ils sont très simples d’utilisation. Il suffit d’insérer dans le simulateur les informations relatives au montant à payer, de même que la durée de paiement. Vous obtiendrez ensuite une liste des meilleures offres disponibles. Vous n’aurez alors qu’à choisir.

Faire jouer la concurrence

Si vous avez un bon profil, vous pouvez faire le tour de plusieurs banques en quête de l’offre la plus avantageuse. Mais, si vous n’avez pas suffisamment de temps à consacrer à une telle enquête, vous pouvez solliciter les services d’un courtier de crédit. Ce professionnel des finances pourra vous aider à trouver la meilleure des offres exploitables.

Pour être en mesure de négocier un crédit au meilleur taux, il faut s’assurer d’avoir le meilleur profil possible. Il faut par ailleurs suivre les variations du marché boursier afin d’avoir des éléments d’analyse bien pointus.

Show Buttons
Hide Buttons