À Paris, les marchés de la vente et de la location en pleine explosion après le confinement

L’immobilier parisien connaît en ce moment une étrange période d’incertitude. Après plusieurs années consécutives de hausse des prix, la crise sanitaire, le confinement et l’encadrement des loyers viennent bousculer les choses. Le nombre de Franciliens à la recherche d’une location a explosé en un an, mais le nombre de logements en vente aussi. Une situation parfois difficile à analyser.

Les ventes sont stimulées par le viager

Après le confinement, le nombre de logements mis en vente a énormément augmenté à Paris. Certains y ont vu les premiers signes d’une migration des habitants de la capitale vers la province. Cependant, il est plus probable que ce soit dû à l’arrêt du marché pendant trois mois, provoquant un engorgement naturel. Si migration des Parisiens il y aura, les démarches nécessaires impliquent qu’elle n’arrivera pas avant plusieurs mois, voire année.

A lire aussi : Une agence immobilière vous aide à trouver et à financer votre logement neuf sur Strasbourg

En réalité l’augmentation du nombre de bien sur le marché a également été stimulée par le viager. Le marché du viager Paris a été particulièrement poussé par les récentes réformes qui ont réduit le pouvoir d’achat des retraités les plus précaires. Beaucoup d’entre eux ont alors été obligés d’avoir recours à cette méthode pour arrondir leur fin de mois et améliorer leur fiscalité.

Le marché de la location stimulé par l’encadrement des loyers ?

Sur le marché immobilier parisien, les locations se sont aussi fait remarquer. Effectivement, le nombre de Franciliens à la recherche d’un logement en juin 2020 était plus élevé de 79 % par rapport à juin 2019. Une augmentation exceptionnellement élevée, mais qui s’explique par plusieurs facteurs.

A lire en complément : Quelles sont les nouvelles villes dynamiques qui attirent les jeunes ?

D’abord, une fois de plus, il y a le confinement qui a sans doute poussé quelques Parisiens à chercher des logements plus grands et même en banlieue. Ensuite, il y a également la récente mise en place de l’encadrement des loyers qui permet à certains ménages d’espérer trouver un meilleur logement au même prix, voire moins cher.

Les locations touristiques meublées peinent à faire le plein

Pour finir, le marché de l’immobilier parisien est en ce moment frappé par un cataclysme important : la disparition des touristes. Avec la crise sanitaire qui pèse sur le monde entier, Paris n’accueille presque plus de touristes. Pour la ville la plus visitée au monde, c’est tout un morceau de son économie qui s’effondre.

Or, cette économie concernait énormément les propriétaires de logements qu’ils louaient aux touristes via des plateformes spécialisées. Ils ont été nombreux à replacer leur logement en urgence sur le marché de la location longue durée, notamment quand ils y sont forcés par un emprunt à la banque qu’ils doivent rembourser.02

Show Buttons
Hide Buttons