Acheter au Portugal : vraie opportunité ou fausse bonne idée ?

Sur le marché immobilier, il est important d’envisager toutes les possibilités qui s’offrent à vous lorsque vous cherchez un endroit où vous installer et que vous êtes européen.

En fait, l’achat d’une propriété à l’étranger pourrait être la solution idéale pour de nombreux acheteurs potentiels qui ont du mal à trouver un logement en raison de la hausse des prix de l’immobilier et des critères de prêt plus stricts.

A lire en complément : Investir dans un immeuble de rapport : quelle est la rentabilité ?

Si vous envisagez d’acheter une maison à l’étranger peut-être avez-vous été tenté d’investir au Portugal ? Nous analysons cette tendance pour vous aider à y voir plus clair.

Vous pouvez acheter une maison pour moins cher qu’un appartement dans une grande ville française

Selon l’endroit où vous vivez, vous serez peut-être surpris de voir à quel point il est possible d’acheter une maison moins chère au Portugal.

Lire également : Patrimoine immobilier : l'immeuble de rapport

À Lisbonne, le prix moyen du m2 est proche de 700 €, soit moins de la moitié du prix d’une propriété équivalente en France.

Le prix de l’immobilier au Portugal a augmenté, mais il est encore bien moins élevé que dans de nombreux autres pays.

Le marché de l’immobilier au Portugal est stable

Le marché de l’immobilier au Portugal est relativement stable et présente un faible risque de dépréciation. Cela signifie que si les prix peuvent fluctuer légèrement, il est peu probable qu’ils baissent de manière significative.

En fait, plus tôt dans l’année, le marché a connu une légère augmentation des prix, ce qui suggère qu’il devrait rester stable à l’avenir.

Comme pour tout investissement immobilier, l’achat d’une propriété au Portugal comporte néanmoins des risques, notamment des changements potentiels dans la législation, les lois fiscales et l’économie.

Heureusement, la plupart des experts s’accordent à dire que ces risques sont relativement faibles, ce qui suggère que le marché immobilier au Portugal est relativement stable à l’image de la stabilité politique du pays.

Il existe une grande variété de propriétés selon vos besoins

La grande variété de propriétés disponibles au Portugal peut répondre à une série de besoins et de budgets différents.

Vous pouvez choisir parmi un large éventail de différents types de propriétés, y compris des appartements et des villas, des maisons de ville et des propriétés côtières.

Vous pouvez même acheter une maison à la campagne si c’est ce que vous recherchez. Vous pouvez choisir parmi les grandes métropoles, telles que Lisbonne et Porto, ainsi que les plus petites villes côtières, telles que Lagos et Albufeira.

Si vous souhaitez vivre près de la plage, la côte sud du Portugal offre un large choix d’options plus onéreuses cependant.

Vérifiez tout de même qui sont les propriétaires de votre future maison et leurs dettes

Le droit de la subrogation est l’un des principaux écueils qui peut bloquer les acheteurs venus d’ailleurs. Cette loi rattache les dettes au bien immobilier, plutôt qu’à l’emprunteur, de sorte que si vous ne faites pas attention, vous pourriez vous retrouver responsable de dix ans d’impôts impayés, de trois ans de factures d’électricité…

Avant d’acheter au Portugal, vous devez vous adjoindre les services d’un avocat. Tout avocat compétent trouvera toutes les dettes liées à une propriété en vérifiant le Certidão de Teor, ou titre de propriété enregistré.

Vous trouverez ici une liste des pièges potentiels lors d’un achat au Portugal dans le détail. Pas de quoi paniquer mais mieux vaut être prévenu d’avance pour anticiper les écueils classiques.

Il faut également vérifier que les factures de services publics et les impôts locaux sont à jour avant que vous ne signiez le contrat.

Le problème de la dispersion de la propriété

Un autre problème possible lors de l’achat d’une propriété au Portugal – moins pour les propriétés urbaines ou les propriétés récentes, mais plus pour les maisons rurales – est la dispersion de la propriété.

Souvent, la propriété a été transmise dans la famille, et les cousins, les tantes ou les petits-enfants ont tous de petits intérêts dans le domaine.

Le Portugal ayant traditionnellement un taux d’émigration élevé, il se peut qu’un cousin vivant au Brésil, à Paris ou à New-York possède une partie de la propriété et puisse bloquer la vente.

Ceci peut retarder la vente de plusieurs semaines ou mois. Un bon avocat vérifiera les propriétaires du bien et pourra vous conseiller s’il est probable qu’il y ait une difficulté.

Assurez-vous de savoir ce que vous achetez

Les propriétés rurales peuvent également poser quelques problèmes en ce qui concerne les titres de propriété. Il arrive qu’une propriété soit constituée de nombreuses petites parcelles.

Certaines peuvent n’avoir jamais été vendues, tandis que d’autres peuvent avoir été subdivisées. Les bâtiments peuvent également avoir été construits sans dossier administratif qui n’est pas le fort du cadastre portugais plus flexible qu’en France (où des soucis se produisent assez souvent d’ailleurs).

Heureusement, il existe une procédure légale pour résoudre le problème. Vous devrez peut-être veiller à ce que votre achat comprenne une « rectification », non seulement pour vous assurer que le dossier est à jour, mais aussi pour légaliser tout bâtiment existant qui ne dispose pas d’un permis de construire.