Ce que vous devez savoir sur l’infiltration d’eau en sous-sol

En construction, l’étanchéité d’un bâtiment ou d’une structure est un aspect essentiel sur lequel tous les entrepreneurs ou constructeurs doivent s’attarder. Elle permet de lutter contre l’humidité qui pourrait endommager le bâtiment. Mais lorsqu’elle est mal pensée et réalisée, cela peut entraîner ce qu’on appelle l’infiltration d’eau en sous-sol. Voici comment identifier et résoudre ce problème.

Comment repérer les signes d’une infiltration d’eau en sous-sol ?

L’infiltration d’eau en sous-sol est due à l’étanchéité défaillante d’un bâtiment. Elle survient généralement pendant les saisons pluvieuses et printanières avec la fonte des neiges, où les sous-sols sont saturés d’eau. Pendant ces périodes, l’eau débordant des nappes souterraines s’infiltre progressivement dans les murs, les sols et plafonds par des fissures ou autres défauts d’étanchéité d’un bâtiment. Vous pouvez contacter un expert en humidité pour en savoir plus sur l’infiltration en sous-sol et pour demander un diagnostic précis de votre bâtiment en la matière. Mais avant de faire appel aux services d’un expert, plusieurs signes peuvent vous renseigner sur un éventuel problème d’infiltration d’eau en sous-sol.

A lire également : Travaux : prêt personnel ou pas ?

Les sols endommagés

L’humidité peut causer des dégâts visibles sur les sols ou les planchers. En dehors des fissures, si vous remarquez des zones déformées, molles ou qui présentent des tâches, c’est le signe d’un revêtement de sol endommagé. Au niveau des sols carrelés, l’infiltration se manifeste par des carreaux qui se détachent et un calfeutrage fissuré. Sur les sols qui sont quant à eux recouverts de tapis, l’humidité est palpable et des moisissures apparaissent. Ces dernières en se développant dégagent parfois une mauvaise ou désagréable odeur. Si vous identifiez l’un ou l’autre de ces divers signes, plus de doutes à avoir, vous avez un problème d’humidité.

L’infiltration d’eau dans le sous-sol est souvent due à un mauvais drainage de l’eau autour des fondations d’un bâtiment. Ce sont surtout au niveau des caves, entourées de sols humides sous le niveau de la terre, que l’on observe fréquemment ce problème. Cela fait d’ailleurs partie des raisons pour lesquelles il est recommandé, voire exigé, de réaliser une étude de sol avant construction. Par ailleurs, en faisant appel à un professionnel dès l’apparition des premiers signes, vous limiterez la gravité des dégâts de l’infiltration de l’eau et donc les coûts de réparation.

A lire également : Quelle différence entre rénovation et réhabilitation ?

Les murs endommagés

Les dégâts de l’humidité sont plus facilement perceptibles sur les murs enterrés. Les plus évidents sont les fissures, les surfaces molles et les effritements au contact du mur. Les bruits ou sifflements dans les murs peuvent également être le signe d’une infiltration d’eau causée par la fissure d’une canalisation ou d’un tuyau. Les murs sont ainsi imbibés d’eau, et commencent à suinter. Cela peut favoriser le développement de moisissures.

Il est important de signaler que ces moisissures en plus de gâcher l’embellissement de votre mur, peuvent aussi causer des problèmes de santé comme les maladies respiratoires par les bactéries qu’elles renferment. Il faut aussi faire remarquer qu’il est plus difficile de repérer les signes d’une infiltration d’eau sur les murs en bois. Ce qui est paradoxal, car les maisons en bois sont les structures les plus à risque quand il s’agit d’infiltration d’eau. Sur les murs en bois, des signes comme les zones décolorées ou les planches déformées peuvent vous aider à savoir si oui ou non, vous devez vous inquiéter. Ces petits signes peuvent parfois cacher de plus grands problèmes d’humidité.

Sur les murs recouverts de peinture ou de papier peint, il est très facile de repérer les dégâts de l’humidité. Au contact de ce dernier, la peinture et le papier peint ont tendance à se détacher. La peinture s’écaille, des cloques et des auréoles brunâtres apparaissent sur certaines parties. Les papiers peints se décollent, car dégradés par la moisissure. L’infiltration de l’eau est aussi souvent causée par la vieillesse et la porosité de certains murs de construction. Il existe heureusement des solutions appropriées à chacune de ces manifestations de l’infiltration de l’eau en sous-sol. La remise en état des murs fait sans aucun doute partie des travaux à privilégier pour rénover votre logement.

Comment résoudre les problèmes d’infiltration d’eau en sous-sol ?

Avant toute chose, vous devez savoir qu’il est très facile de prévenir les problèmes d’infiltration d’eau. Vous pouvez engager des professionnels de la construction pour vous aider à garantir une étanchéité optimale de votre bâtiment et ainsi vous mettre à l’abri des désastreuses conséquences de l’infiltration de l’eau. Cependant, si vous êtes déjà confronté à ce problème, il est recommandé de faire appel à une entreprise d’experts en humidité spécialisés dans tout type de bâtiments pour vous venir en aide.

Ils s’attelleront dans un premier temps, à travers une inspection méticuleuse du bâtiment, à identifier l’origine du problème afin de proposer une solution efficace. Selon le type de problème que vous aurez, plusieurs approches peuvent être utilisées pour traiter définitivement les problèmes d’infiltration d’eau.

Le drainage et les puisards

Cette solution consiste à installer le long d’un mur, un drain qui va aspirer l’humidité afin de rétablir l’étanchéité de la maçonnerie au niveau des fondations de votre bâtiment. Il permet par exemple de récupérer l’eau de pluie et de l’évacuer vers des puisards.

L’étanchéité extérieure

Elle consiste à protéger les parois des murs enterrés ou semi-enterrés des niveaux de pression d’eau avec un revêtement extérieur imperméable. Il s’agit d’appliquer un produit hydrofuge ou une peinture anti-humidité aux murs extérieurs ou encore de poser un revêtement étanche.

Le cuvelage

Cette technique permet de remédier à l’infiltration d’eau au niveau des sous-sols et dans les caves en consolidant la maçonnerie des parois enterrées. Elle est utilisée pour les murs enterrés et semi-enterrés. Il existe différentes formes de cuvelage applicables à un bâtiment. Le choix revient au professionnel en fonction du diagnostic posé.

L’écran étanche

Technique dérivée en traitement des infiltrations de tunnels et ouvrages souterrains, celle-ci permet de traiter le problème d’infiltration par l’extérieur du bâtiment en créant un écran étanche ou membrane d’étanchéité en s’agglomérant avec la terre. L’écran étanche est utilisé par une poignée de professionnels.

Les travaux de correction d’un problème d’infiltration d’eau en sous-sol peuvent nécessiter le couplage de ces diverses techniques pour être efficaces et durables. Par ailleurs, ces travaux sont moins onéreux et chronophages lorsqu’ils sont confiés à des professionnels expérimentés dans la mise en œuvre des diverses techniques évoquées plus haut.