Comment bien gérer votre immobilier locatif ?

Si comme une majorité de Français vous en avez assez des livrets et de leurs taux ridiculement bas (comme le Livret A et ses 0,50%), il y a de grandes chances que vous ayez investi dans l’immobilier locatif. Cependant, la gestion d’un bien locatif n’est pas toujours des plus faciles, surtout dans une ville comme Paris avec l’encadrement des loyers ! Quelques réflexes pourraient vous être vital dans ce business, notamment faire appel à une agence de gestion locative… Mais avant tout cela… Il faut savoir bien acheter ! Explications.

Bien acheter son bien immobilier locatif

En effet, pour bien gérer son parc immobilier par la suite, il faut savoir bien acheter. Pour cela, il faut respecter une seule et unique règle : investir dans un bien qui s’auto-finance, voire même qui rapporte plus qu’il ne vous coûte. Pour faire simple, un bien qui vous coûte 500€ par mois de crédit immobilier, doit avoir un loyer qui couvre au moins cette somme. L’idéal étant bien entendu de gagner même un peu plus afin de couvrir les éventuelles dépenses : impôts, travaux, dépenses régulières…

Lire également : Bien se renseigner sur internet avant d’investir dans l’immobilier

Aussi, cela présente un avantage essentiel : ce n’est pas vous qui paierez votre investissement immobilier (sauf peut-être l’apport s’élevant à 10% pour couvrir les frais d’acquisition), mais vos locataires qui, successivement, vous verseront les loyers qui couvriront vos dépenses. Pour exemple, sur un appartement acheté 100 000€ (tout compris) et avec cette méthode, vous n’aurez versé que 10 000€. Résultats, 20 ans plus tard ? Vous serez à la tête d’un bien immobilier d’une valeur de 100 000€, et ce, sans avoir réalisé d’effort d’épargne durant toute cette période. Ensuite, libre à vous de faire ce que vous souhaitez : soit vous revendez et profitez du jackpot (qui sera certainement plus élevé avec l’inflation immobilière), soit vous profitez du loyer et vous vous créez un revenu passif.

Ainsi, une fois que vous avez mis en place tout cela, vous pourrez continuer de cette façon, et donc cumuler les biens. Avec cette méthode, vous ne perdez pas d’argent pour investir, et vous pouvez donc prouver à votre banquier que vous avez les capacités d’emprunter de façon intelligente. Cependant au fil des biens, la gestion peut rapidement devenir complexe, et il faut avoir les bons réflexes.

A voir aussi : SCPI : pourquoi est-ce réellement intéressant ?

Bien gérer son immobilier locatif (notamment avec une agence !)

Avant toute chose, il est obligatoire de prévoir de l’argent de côté en cas d’urgence. En effet, se lancer dans l’immobilier locatif sans avoir un sou en poche après l’achat est synonyme d’échec au premier souci. Le mieux étant de placer de 6 à 12 mois de revenus locatifs de côté. Par exemple, si vous avez 4 logements qui vous rapportent 500€ chacun, essayez d’avoir 12 000€ d’épargne de sécurité. Ainsi, en cas d’incident (départ d’un ou plusieurs locataire(s), travaux imprévus, ou catastrophe naturelle), vous avez de quoi continuer le remboursement de votre crédit immobilier.

Une fois ceci fait, et surtout si vos logements s’accumulent, vous pourriez avoir besoin d’aide. Pour ce faire, une agence de gestion locative vous sera d’une aide précieuse. En effet, cette dernière vous aidera dans les différentes étapes de la mise en location, mais aussi du suivi avec les locataires en place. Ainsi, vous pourrez demander une estimation des loyers, de gérer les charges locatives, de rédiger le bail, ou encore de contacter le locataire en cas de problème (non-paiement du loyer, incident, etc…). Bref, cela permet de dégager du temps libre pour vous, et donc de vous assurer une tranquillité, surtout si vous avez plus d’un logement à gérer ! Vous pouvez, par exemple, utiliser ce temps dégagé pour investir dans d’autres biens immobiliers, et ainsi rentrer dans un cercle vertueux…

Show Buttons
Hide Buttons