Comment négocier et baisser le prix de mon assurance habitation ?

Comment arriver à faire des économies sur son assurance habitation sans pour autant être moins couvert ? On vous donne à travers cet article quelques conseils clé, afin de payer votre assurance à coût réduit sans que vos différentes garanties soient touchées.

Baser la négociation sur des points sensibles pour payer votre assurance moins chère

Pour bien négocier votre assurance, il convient de baser votre négociation sur des points clé. À cet effet, commencez à rappeler à votre compagnie d’assurances à quel point vous êtes un de ses clients fidèles. Dites-lui que jusque-là, vous n’avez jamais eu d’impayés et que vous disposez de plusieurs contrats. Demandez-lui également de faire baisser les cotisations au lieu des franchises. Et si votre conseiller vous informe par document rédigé que la sécurité de votre logement pourrait influer sur le coût de l’assurance, il devient important de pouvoir le sécuriser. Faire un parrainage à vos proches pourrait aussi vous faire gagner des réductions.

A lire également : La qualité de service d'un promoteur immobilier passe par les avis

Pourquoi ne pas profiter des offres que propose la concurrence ? Vous pourriez même bénéficier d’un ou de plusieurs mois gratuits lors de votre nouvelle souscription. De plus, il est bon de faire jouer la concurrence en procédant à la demande de plusieurs devis en ligne. Ainsi, au cas où plusieurs autres assureurs seraient moins chers, vous pourrez en informer votre assureur pour faire peser cela dans la balance des négociations. Si ce dernier n’est toujours pas réactif, vous pourrez tout simplement vous diriger vers l’endroit où l’offre proposée est la meilleure. N’hésitez donc pas à vous renseigner à chaque fois qu’on vous parle de promotion assurance habitation. Vous pouvez également jouer sur l’honnêteté. Si vos conditions financières sont des plus mauvaises, parlez-en avec votre assureur et s’il décide de ne pas en tenir compte, alors vous pourrez rompre votre contrat.

Quelques critères qui peuvent faire baisser le coût de votre assurance du point de vue de l’assureur

Pour vous offrir une bonne protection face aux risques quotidiens, il est capital que l’assureur connaisse votre profil, ainsi que celui de votre habitation. Il se basera sur ces informations, afin de fixer le montant de la prime de l’assurance et des cotisations. Si vous habitez un quartier non-sécurisé où le taux de criminalité est élevé, cela va énormément jouer sur le montant de votre prime d’assurance. De ce fait, les déménagements auront d’office des conséquences sur les tarifs proposés.

A lire en complément : Ouvrir une parapharmacie : un équipement d’une valeur à faire avec prudence

Que vous désiriez assurer une ou deux pièces ou que ce soit une maison de 150 m², cela aura certainement un incident sur les dépendances de votre logement. L’assureur tiendra également compte de l’ancienneté, ainsi que de la situation de la résidence. Le fait que votre habitation soit une habitation toute récente ou une résidence du XIXe siècle aura aussi sa part de répercussion sur le prix. Il y a également le fait que la maison soit mitoyenne, que vous soyez au rez-de-chaussée ou encore sur le dernier étage qui peut être un critère de fixation des prix.