Le développement de marché grâce au home staging

Cette tendance nous vient d’Outre Manche où le Home Staging fait appel à l’expertise d’un décorateur d’intérieur. Ce dernier va apporter des transformations, des agencements, voire le relooking total d’un lieu ou d’une construction. Cette technique aura pour effet, d’améliorer la présentation d’une transaction immobilière et aussi de la mettre en avant.

Le home Staging : sa définition

Dans le secteur du marché immobilier en France, la mise en scène de la maison a fait fureur, et ce, depuis plusieurs années. Le moindre défaut ou la moindre imperfection est traqué, camouflée ou réparée.

A lire également : Comment bien choisir son logement en location ?

Cette technique de vente a déjà fait ses preuves auprès d’une clientèle très diversifiée : les particuliers, les entreprises, les hôtels, les restaurants, les espaces à louer, etc. Les promoteurs et les agences immobilières y ont particulièrement recours pour accroître le nombre de clients potentiels.

L’objectif du home staging : Déclencher la prise de décision

Le home staging est un argument de vente considérable.

A lire aussi : Faut-il acheter un mobilhome dans un camping ?

C’est durant les premières minutes que va se déclencher l’acte de vente.  En un seul coup d’œil, l’acheteur potentiel ressentira ou non un coup de cœur.

Savoir jouer du home staging est la meilleure manière de garantir son retour sur investissement. Le montant investi dans la décoration intérieure, les fournisseurs et les meubles, ne devra pas dépasser 1% du prix de vente.

Lors de la visite de la maison, le client subit une pression psychologique très subtile. Effectivement, il est indirectement conditionné et se projettera en avant, en s’imaginant déjà se prélasser sur le canapé. Autant dire qu’il doit avoir tout de suite une excellente impression ! Alors, comment procéder ?

Les commandements du home staging

  • La première impression : tout se joue dés le début et donc depuis l’entrée de l’immeuble, à partir du portillon, etc. Le nettoyage commence ici et on fera en sorte que tout soit impeccable.
  • La neutralité : l’objectif est d’adhérer aux goûts de la majorité des gens, en restant dans le juste milieu : ni trop design, ni trop classique. Et surtout, rien de personnel concernant la vie des anciens occupants, ne transparaîtra.
  • L’espace au sol : ce dernier sera désencombré. Le passage et la circulation d’une pièce à une autre restera fluide.
  • Aux petits soins : l’atmosphère doit être pure, sinon alléchante, fruitée ou fleurie, mais donner envie où se fait sentir bien !
  • Le maquillage : ces vilaines auréoles au plafond ou ces fissures au mur doivent disparaître. On prend son outillage en main et, à l’attaque !
  • L’harmonie : on ne le répétera jamais assez : les textiles, les tapis, les coussins, tout doit être assorti !
  • La réparation : les petits détails peuvent ruiner vos plans et il ne faut pas faire l’impasse sur ( rien ! ) la chasse d’eau des wc qui fuit, les poignées qui tournent dans le vide, etc.
  • L’espace : on n’hésite pas à utiliser ses talents (couleurs, miroirs, jeux d’ombres et de lumière) de décorateur intérieur pour donner l’illusion d’une pièce plus grande.

Et voilà, votre home staging est réalisé ! Pour davantage de home coaching, c’est à voir ici !