Faut-il se laisser tenter par le crowdfunding immobilier ?

Investir dans l’immobilier est un moyen stratégique pour injecter une certaine diversité dans le portefeuille, tout en créant une source à long terme du revenu. Le crowdfunding est devenu un concept à la mode pour les investisseurs et a été particulièrement bien accueilli dans le secteur de l’immobilier. Bien qu’il soit encore à ses débuts, le crowdfunding immobilier est en train de transformer la façon dont les individus trouvent et investissent dans des propriétés.

Ce changement a apporté des avantages non seulement pour les investisseurs, mais aussi les sociétés immobilières et le marché de l’immobilier dans son ensemble. Mais cette croissance rapide signifie également des considérations importantes à prendre en compte pour les investisseurs au moment de choisir une plateforme d’investissement de leur capital. Pour aider les investisseurs à mieux comprendre ce nouveau concept, voici un guide qui décompose les subtilités du crowdfunding immobilier.

A lire en complément : La fluorescéine, une technique pour rechercher des fuites d’eau à moindre coût

Les anciennes règles pour l’investissement immobilier

Dans l’ère pré-crowdfunding, les investissements en valeurs mobilières privées ne pouvaient pas être commercialisés publiquement. Cela signifie que l’accès aux offres privées était limité aux investisseurs, qui devaient les chercher par le biais des relations dans leur réseau personnel. Une fois qu’un investisseur a pu localiser un investissement privé, il devait alors fournir le financement nécessaire. Le seuil minimum d’accès à ces propriétés exclusives était d’avoir des montants élevés.

Ces exigences strictes et l’interdiction de solliciter publiquement à ces investissements privaient l’investisseur moyen d’un large segment du marché de l’immobilier. Et pour les sociétés immobilières, l’accès au capital à ces offres également était restreint, ce qui rendait le capital très inefficace. Dans le passé prendre part à une transaction immobilière privée nécessitait de très bonnes connections, mais le crowdfunding immobilier ouvre une nouvelle voie aux investisseurs.

A découvrir également : Pourquoi devriez-vous opter pour une baie vitrée ?

Le concept du crowdfunding

Le crowdfunding immobilier implique la mise en commun des fonds par plusieurs investisseurs dans un projet immobilier. Cette forme de crowdfunding est différente en fonction des récompenses, ainsi que la façon dont les investissements sont réalisés, les retours potentiels et le niveau de risque encouru.

Il existe deux méthodes de base pour investir dans les transactions immobilières de crowdfunding. Premièrement, les investisseurs peuvent prendre des participations dans des propriétés commerciales ou résidentielles. En échange de financement du projet, l’investisseur reçoit une participation dans la propriété. Les rendements sont réalisés sous la forme de revenus locatifs générés par la propriété. Les investisseurs reçoivent généralement des paiements sur une base trimestrielle.

Les investissements de la dette sontune alternative à l’équité. Lorsque vous investissez dans la dette, vous investissez dans le prêt hypothécaire associé à une propriété particulière. Les prêts sont remboursés avec intérêt, un pourcentage est ensuite versé à chaque investisseur participant à la transaction. Ces paiements peuvent être effectués mensuellement ou trimestriellement.

Entre les deux, les placements en actions offrent un potentiel de rendement plus élevé en raison du fait que la rentabilité d’un investissement de la dette est limitée par le taux d’intérêt lié au prêt. D’autre part, les placements en actions comportent un degré de risque plus élevé et nécessitent généralement une période de détention plus longue. Les investisseurs en actions sont également au sommet de la pile de capital, ce qui signifie qu’ils sont les derniers à être remboursés.

Le fonctionnement du crowdfunding

Du point de vue de l’investissement, le crowdfunding est une idée relativement nouvelle, mais il apporté un renouveau sur le secteur de l’immobilier. Les petites entreprises et les start-ups sont en mesure de lever des capitaux et d’annoncer leurs offres d’une manière publique. Cette notion rapidement reportée sur l’industrie de l’immobilier, le crowdfunding immobilier, a décollé avec des centaines de millions d’euros recueillis en 2015.

Grâce au crowdfunding, au lieu de compter sur les connections pour identifier les transactions immobilières, les investisseurs peuvent accéder à ces offres à partir de leurs ordinateurs portables ou tablettes. En plus d’un meilleur accès aux offres présélectionnées, les plateformes de crowdfunding permettent également d’investir avec des sommes moins importantes. Cela est une véritable avancée significative pour les acteurs de l’investissement, qui peuvent bénéficier des multiples avantages de ce financement participatif.

Les avantages du crowdfunding immobilier

crowdfunding-immoLe crowdfunding immobilier offre une meilleure flexibilité. Les investisseurs ont beaucoup d’options avec le crowdfunding immobilier et ne sont plus limités à un seul projet immobilier ou à une seule entreprise. Ce qui permet également de réduire les risques potentiels, car lorsqu’un projet échoue, d’autres qui peuvent réussir. Le crowdfunding immobilier stimule la confiance des investisseurs.

Avant d’investir dans un projet, un investisseur peut évaluer le niveau d’intérêt du marché et les risques à travers les campagnes dans les médias sociaux. Pour un investisseur cherchant à diversifier son portefeuille, le crowdfunding immobilier fournit certainement un avantage énorme. Il crée des opportunités pour les projets, qui peuvent avoir beaucoup plus de succès grâce aux plateformes de crowdfunding. Les prêteurs privés peuvent non seulement évaluer la demande en cours, mais peuvent financer de nombreux projets avec des quantités variables.