Immobilier : où investir en Île-de-France ?

L’Île-de-France est une région où la demande locative est particulièrement forte. Si vous souhaitez y réaliser un investissement, il serait donc judicieux de bien étudier votre projet. Cette étude passe inexorablement par le choix de la ville où votre investissement proposera la meilleure rentabilité à court ou long terme. Cette étape est indispensable, au regard du nombre croissant d’investisseurs qui ne cachent pas leur intérêt pour la région. De plus, l’arrivée du Grand Paris Express devrait dynamiser davantage la région et en renforcer l’attractivité. Alors, où investir en Île-de-France ?

Noisy-le-Sec, pour le marché de report

La région Île-de-France a indéniablement un fort potentiel parlant d’immobilier. Y investir demande donc que vous ayez une parfaite connaissance du marché immobilier dans cette région française. A défaut, nous vous conseillons de contacter lessecretsdelimmo.fr, une entreprise spécialisée dans l’investissement immobilier clé en main. Si vous souhaitez investir en Île-de-France, ce professionnel saura vous faire remarquer l’intérêt pour vous de cibler une ville comme Noisy-le-Sec.

A lire en complément : Quelle est la fiscalité de l'immobilier en Espagne ?

Commune française située en Seine-Saint-Denis, Noisy-le-Sec peut se targuer d’être une petite ville dynamique, caractérisée par divers atouts, qui rendent opportun l’investissement immobilier. Elle fait en effet montre d’une croissance démographique plutôt intéressante et a une population très jeune. Les populations y vivent bien, avec des salaires raisonnables leur permettant d’accéder à des biens immobiliers confortables, pour peu qu’ils en trouvent.

Dans l’ancien, les prix au m² se situent autour de 3.540 euros le m² avec des perspectives d’augmentation notamment en raison du Grand Paris Express. Ainsi, si vous investissez dans un bien immobilier sur Noisy-le-Sec en région Île-de-France, vous pourrez bénéficier d’une intéressante plus-value à la revente. Le coût de la location se situe en moyenne à 18,20 euros le m² dans cette commune. En termes de rendement, pour un bien acquis à 200.000 vous allez tabler sur 6,11% en location classique et 4,35% en Pinel, à condition d’investir dans des quartiers comme Boissière-Renardière, Londeau, Plaine de l’Ourcq.

Lire également : Acheter une maison en Lorraine : une bonne idée ?

Paris, une ville à forte tension locative

Si le prestige de la ville ne se discute pas, s’y loger n’est pas si simple. De fait, la ville lumière se caractérise par un marché immobilier à forte tension, avec un contraste saisissant entre l’offre et la demande. De plus, le prix au m² des biens immobiliers n’est pas à la portée de tous les budgets, investisseurs et locataires y compris. Pour acquérir une maison dans l’ancien, vous devez budgétiser sur 11.060 euros le m², contre 10.318 euros le m² pour un appartement.

Une telle tension s’explique par la prépondérance des biens immobiliers anciens, laquelle a pour conséquence l’indisponibilité de foncier. Ainsi, à défaut de créer des logements sociaux, il est plus simple de rénover ces biens anciens qui, malgré leur nombre, n’arrivent pas à éponger une demande des plus impressionnantes en France. La location saisonnière vient aussi renforcer cette situation, compte tenu de la réputation mondiale de la capitale notamment concernant le tourisme.

Toutefois, malgré ces difficultés à dénicher un bien immobilier à Paris, vous pouvez espérer rentabiliser assez tôt, surtout s’il est situé dans les 18ème, 19ème et 20ème arrondissements de Paris. Dans ces zones en effet, les biens sont plus accessibles aux investisseurs et en conséquence aux locataires potentiels. C’est tout le contraire du 1er au 7ème arrondissement où, si vous arrivez à acheter un bien, vous devez cibler une catégorie de locataires ayant un pouvoir d’achat important. En meublé, les prix au m² vont de 33,30 à 40,30 euros contre 30,13 à 35,96 euros le m² en non meublé.

Paris, tension locative

Massy, une commune remarquablement desservie

Massy est une ville du département de l’Essonne en région Île-de-France. Dans cette commune, les prix de l’immobilier sont très accessibles, trois fois moins qu’à Paris. Il faut compter en moyenne 3.957 euros le m² pour être propriétaire d’une maison et 4.050 euros le m² si vous préférez un appartement. Pour le loyer, selon l’emplacement du bien et ses caractéristiques, vous pouvez le louer entre 15 et 20 euros le m². En Pinel, la ville de Massy appartient à la zone A dont le plafond de loyer est de 12,95 euros le m².

Pour une location classique à Massy, vous pouvez espérer une rentabilité d’environ 5,51% en location standard. Ce chiffre passe à 4,2% si vous louez en Pinel. Parmi les facteurs qui rendent l’investissement immobilier dans cette ville d’Île-de-France intéressant, nous pouvons citer la desserve remarquable de la ville grâce à la gare Massy-TGV. Elle relie facilement Massy à des destinations comme Marseille, Bordeaux, Lille, Lyon.

A cela s’ajoute la ligne 18 du Grand Paris Express qui devrait encore booster l’attractivité de la commune. Parallèlement, son bassin d’emploi très orienté marché de services est aussi un atout de la ville, qui se distingue aussi par un impressionnant tourisme d’affaires. Nous considérons également la présence de prestigieuses écoles et universités comme HEC Paris et ENS Paris-Saclay prévu s’achever en 2022.

Bagneux, un marché aux multiples opportunités

Située dans le sud des Hauts-de-Seine, Bagneux est une commune où il fait bon d’investir en Île-de-France. Pour investir dans l’immobilier ancien à Bagneux, comptez en moyenne 5.080 euros, avec en perspective une belle plus-value à la revente, compte tenu de la prochaine mise en service d’une gare du Grand Paris Express. Pour louer votre bien, vous allez tabler sur un intervalle allant de 18,60 euros à 26,10 euros le m², avec un plafond de 17,43 euros en Pinel.

La ville est desservie par l’autoroute A6, la RD920, les lignes de bus RATP, RER B et le Noctilien. Si vous investissez en Île-de-France, précisément à Bagneux, vous allez aussi profiter de la mise en service prochaine de la gare Bagneux-Lucie Aubrac, laquelle sera connectée aux lignes 4 et 15 du métro. Le bassin d’emploi local, quant à lui, est partagé entre industrie, services aux entreprises, commerces de proximité. Si la commune ne compte pas d’universités, ce ne sont pas les écoles maternelles et primaires qui manquent.

bien réaliser son investissement en Ile-de-France

Les autres villes porteuses d’Île-de-France

Les communes que nous venons d’évoquer sont loin d’être les seules à fort potentiel parlant d’investissement immobilier en Île-de-France. D’autres villes comme Bobigny offrent en effet des opportunités intéressantes. Les biens dans l’ancien y sont très accessibles, avec un prix moyen estimé à 2.910 euros du m² pour une rentabilité pouvant aller jusqu’à 7% et 5% en Pinel. Les quartiers comme Pierre Sémard, Edouard Vaillant ou la gare de Bobigny sont de bonnes adresses où investir. Non moins intéressante, Le Bourget est également une ville où il fait bon d’investir en Île-de-France, tout comme Champigny-sur-Marne, Orsay, Fontenay-sous-Bois, Nanterre, Boulogne-Billancourt, Clamart, Palaiseau.

Show Buttons
Hide Buttons