Les clés pour maîtriser l’Indicateur de Force Relative (RSI) en trading

Dans le monde du trading, les indicateurs techniques sont incontournables pour aider les investisseurs à prendre des décisions éclairées. L’un des indicateurs les plus populaires est l’Indicateur de Force Relative (RSI), qui permet d’évaluer la force interne d’une valeur. Nous allons explorer ici les principales caractéristiques de l’RSI et vous donner quelques conseils pour l’utiliser efficacement dans vos stratégies de trading.

Qu’est-ce que l’Indicateur de Force Relative (RSI) ?

L’indicatif RSI a été développé par Welles Wilder en 1978 et est couramment utilisé par les traders pour mesurer les niveaux de surachat et de survente d’un actif. Contrairement à la force relative, qui compare les valeurs entre elles, le RSI est davantage un indicateur de la force interne d’une valeur. En ce sens, le RSI reflète la vitalité des augmentations par rapport aux diminutions.

A lire en complément : Estimer son prix de vente au m2 à Paris en temps de COVID

Pour illustrer cela, prenons comme exemple notre action IBM habituelle que nous conservons en tant qu’étude de cas typique. En traçant quotidiennement le RSI en bleu contre les prix verts des actions IBM, nous pouvons observer les variations de l’indicateur. Il s’avère que l’utilisation d’un RSI sur 9 jours améliore la visibilité des signaux tandis qu’un RSI sur 25 jours alourdit les fluctuations de l’indicateur.

Au-delà des actions, les traders utilisent également le RSI pour étudier différents types de marchés, tels que les matières premières, les devises ou encore les indices boursiers.

A découvrir également : Location d'appartements - de maisons à Alençon : réussir à trouver un bien immobilier de qualité

Les cinq points clés à savoir sur l’utilisation du RSI

D’après Welles Wilder, il existe cinq points majeurs à connaître lorsqu’on utilise l’RSI :

  • Les seuils à 70% et 30% : le RSI atteint généralement ces niveaux avant la valeur elle-même. Cela signifie qu’un franchissement du RSI au-dessus de 70% envoie une alerte indiquant que la valeur va réaliser un autre pic majeur, qui sera probablement le dernier avant un renversement.
  • Formation de schémas similaires aux mouvements de prix : Il arrive que le RSI forme des motifs (comme la tête et les épaules) similaires à ceux que pourraient former les mouvements de prix. Ces motifs peuvent avoir des conséquences significatives même s’ils n’apparaissent pas directement dans les variations de valeur.
  • Dépassement d’un précédent sommet ou creux : lorsque le RSI dépasse un sommet précédent ou descend en dessous d’un creux antérieur, il y a de fortes chances de voir une inversion des prix.
  • Supports et résistances du RSI : parfois, le RSI franchit un support ou une résistance tracée sur lui-même, alors que cette situation n’est pas détectée dans les mouvements de prix.
  • Échec du RSI à dépasser son précédent sommet : comme mentionné précédemment, lorsque le RSI ne parvient pas à surpasser son sommet précédent alors que les prix continuent de monter, il est conseillé de liquider tout ou partie de sa position car cela signale probablement un renversement imminent.

Il est important de noter que le RSI donne généralement de meilleurs résultats sur les valeurs de trading plutôt que sur les valeurs cycliques. Cela signifie que son utilisation sera plus efficace sur des actifs évoluant en fonction des fondamentaux d’une entreprise plutôt que sur ceux dépendant du sentiment général du marché.

L’Indicateur de Force Relative (RSI) est un outil puissant pour les traders, permettant comme d’autres indicateurs de détecter les retournements de tendance et d’évaluer la force interne d’un actif. En maîtrisant cet indicateur technique et en combinant ses signaux avec d’autres outils d’analyse, vous augmenterez vos chances de réussite dans vos opérations de trading, qu’il s’agisse de trading en temps réel ou sur des données quotidiennes (intraday).