Location étudiante : quel intérêt pour un propriétaire ?

Les propriétaires de logements locatifs se trouvant dans des villes disposant d’infrastructures universitaires (Lyon, Montpellier, Nice, etc.) ont de fortes chances d’accueillir des étudiants dans le rang de leurs locataires. Et si beaucoup sont réticents à cette option en raison du style de vie estudiantin, elle ne manque pas d’être avantageuse pour les deux parties. Nous vous proposons de découvrir à travers cet article plusieurs avantages de la location étudiante pour le propriétaire.

Bénéficiez de plusieurs avantages fiscaux

La plupart des étudiants font l’option de la location meublée parce qu’elle semble plus économique. Pour cause, avec cette formule, ils disposent de l’essentiel en termes de mobiliers et n’ont donc plus à se soucier des dépenses s’y rapportant. Ceux-ci peuvent avoir accès à la liste des documents nécessaires pour bénéficier d’un bail étudiant.

Le propriétaire investissant dans la location étudiante meublée profite de meilleures options en comparaison à ses pairs qui ont choisi la location à nue. En plus de bénéficier d’un loyer plus conséquent, il profite de plusieurs avantages fiscaux. En effet, lorsque vous faites le choix de votre régime fiscal (forfaitaire ou réel), vous bénéficiez de plusieurs amortissements sur vos revenus annuels. En faisant un tour sur rtl.fr, vous aurez des informations pour vite constituer votre dossier afin d’obtenir rapidement une location étudiante.

Votre logement ne restera pas vide longtemps

La demande en appartement pour la cible estudiantine est très forte, et ceci chaque année. Que les locataires actuels soient donc en fin de formation ou non ne pose pas de problème, vu qu’à la rentrée prochaine, vous ne manquerez pas de candidat à la location. Et les chances que votre appartement reste vide pendant longtemps sont très faibles.

Vous avez la garantie d’être payé à temps

Louer un logement à un étudiant est moins risqué. En effet, les garanties en termes de ponctualité pour la réception des loyers sont plus de sures. Cela s’explique par le fait que la plupart des étudiants choisissent deux options pour garantir leur contrat de bail. Il s’agit des subventions parentales ou du dispositif Visale.

Si dans le premier cas les parents prennent l’entière responsabilité pour éviter à leur enfant de se retrouver à la rue durant le temps de sa formation, la seconde par contre permet de couvrir les impayées des locataires ayant une situation financière instable. Tous les étudiants peuvent donc avoir accès à un local sans pour autant faire encourir au propriétaire le risque de ne pas faire un retour sur investissement conséquent.

On évoquera en outre les différentes formules de subventions accordées aux étudiants afin de leur permettre d’assurer facilement leurs statuts de locataires. On évoquera à titre illustratif :

  • L’Allocation de Logement Social (ALS) ;
  • L’Aide Personnalisée au Logement (APL) ;
  • Le Fond de Solidarité pour le Logement ;
  • Le Loca-pass, etc.

Le retour sur investissement est conséquent

Les studios meublés viennent en première position pour ce qui relève des préférences de logement par les étudiants. Et quand l’on considère les avantages ci-dessus évoqués, il serait profitable à un propriétaire d’adapter ses offres aux exigences du marché. Un coût moins élevé, des équipements de bonne facture, voilà autant d’éléments qui devraient mettre votre locataire dans les conditions idéales pour qu’il puisse se conformer aux clauses du contrat.

La collocation est aussi une option à privilégier en termes de location étudiante. Ainsi, la location d’un bien immobilier au profit de la cible estudiantine présente plusieurs avantages. Mais, encore faut-il savoir adapter son offre à la demande disponible sur le marché ?

Show Buttons
Hide Buttons