Comment obtenir le meilleur taux d’emprunt immobilier ?

Acheter un bien immobilier nécessite parfois de recourir à un prêt. Cependant, avoir un bon taux d’emprunt immobilier n’est pas une chose facile. Il est essentiel d’être attentif aux flux du marché immobilier avant de vous lancer et déterminer d’autres critères importants pour renforcer votre dossier de prêt. Voici quelques pistes qui vous permettront de vous approcher de votre objectif.

Jouer sur la concurrence

La première chose avant tout achat d’un bien immobilier revient nécessairement à s’informer sur les flux afin de négocier avec votre banque sur le taux qui vous arrange. La négociation est une solution qui ne doit pas être mise à l’écart pour mieux profiter de la concurrence. Changer de banquier ne doit pas vous effrayer si vous avez plus de chance d’obtenir une meilleure offre ailleurs. Sauf si vous faites partie de leur liste de clients potentiels.

A lire en complément : Conseils pour l'achat de votre maison

Dans ce cas, la banque étant conscient que vous pourriez choisir le camp adverse, elle va surement faire un effort pour vous garder de son côté en proposant une meilleure offre. Vous pouvez ainsi confronter les différentes propositions pour en tirer le meilleur parti (négocier le meilleur taux et les conditions de prêt). Utilisez les simulateurs de prêt immobilier pour comparer vos prêts immobiliers, et cela, à un temps record. Ils sont aujourd’hui disponibles sur différente plateformes afin de vous aider à obtenir le meilleur taux d’emprunt sans perdre trop de temps et d’énergie.

A lire aussi : Chasseurs d’appartement : connectés à 100% du marché !

Les apports personnels

Favoriser ses apports personnels pour financer une partie de votre achat peut être source de motivation pour la banque. En effet, plus vos apports personnels sont importants, et plus vous bénéficierez de taux d’emprunt intéressants. Cela donne du poids à vos arguments et encourage la banque à faire un effort. Elle ne prend pas le risque de financer un bien à 100 % du fait qu’un problème ultérieur peut survenir. La banque a besoin d’amoindrir les risques en cas de défaut de paiement. Par conséquent le montant des apports ne doit pas être négligé et il serait même judicieux d’emprunter des sommes à la famille ou à des proches. Si les apports personnels sont élevés, la banque prend moins de risques et sera en mesure de vous proposer un meilleur taux de crédit. De plus, cela diminue le taux d’endettement et raccourcit la durée de remboursement.

Parfaire son profil d’emprunteur

L’emprunteur doit apprendre à améliorer son profil pour bénéficier des meilleurs avantages et s’attacher de professionnels.

Un élément de taille qui peut jouer en votre faveur est votre situation professionnelle. Avant d’accorder un prêt, la banque accore une grande importance à la situation financière du demandeur et à la stabilité professionnelle. S’assurer que le client est en mesure de rembourser le crédit octroyé est primordial. C’est la raison pour laquelle, déposer un CDD ou un CDI peut faire pencher la balance de votre côté. L’âge de l’emprunteur est essentiel lors de la souscription. Par exemple un jeune de moins de vingt-cinq ans a toutes les chances de finir un remboursement de prêt avant sa retraite. Pensez aussi à réduire vos crédits, vous pouvez un taux favorable pour l’achat de votre maison ou appartement avec un taux d’endettement bas.

Demander aussi les services d’un courtier professionnel en financement immobilier peut optimiser vos chances. Le paiement des frais de courtage sera versé directement par la banque (la commission, ce calcul à 1 % du montant de la somme demandée) ou par l’emprunteur en question (dans ce cas, il s’agit d’honoraires facturés en fonction du temps passé sur le dossier. Pourquoi ne pas mettre plusieurs courtiers en concurrence pour obtenir la meilleure proposition ?

Show Buttons
Hide Buttons