Prêt immobilier : ce que vous devez savoir

Comme projets immobiliers, vous envisagez acquérir un terrain ou un logement dans le but d’en faire votre résidence primaire ou secondaire, le mettre en location ou simplement le revendre ? Il n’est pas un secret que les opérations immobilières peuvent revenir très chères au point où le particulier que vous êtes n’arrive pas à financer ses projets. Le prêt immobilier est une alternative mise en place pour vous faciliter le financement de votre acquisition. Dans votre élan, il peut vous être accordé par une institution à l’instar de la banque ou un organisme financier. Cependant, obtenir un prêt n’est pas chose automatique, nombreuses sont les conditions à satisfaire pour se le voir accorder. Nous vous présentons ci-dessous les possibilités de prêts immobiliers qui s’offrent à vous ainsi que la démarche à suivre.

Comment faire pour obtenir un prêt immobilier ?

Obtenir un crédit immobilier repose essentiellement sur la qualité de votre projet de demande de prêt. Ainsi, avant le montage de votre dossier, trouvez un compromis de vente avec le vendeur et ensuite il serait temps de rechercher le crédit immobilier qui vous convient le mieux. Après être fixé, il faudra passer à l’étape cruciale du montage de votre projet. C’est grâce à la pertinence de ce dernier que vous pouvez vous voir accorder le crédit au premier coup. Le dossier comprend généralement les informations et les pièces justificatives sur la situation familiale, financière, professionnelle et sur la domiciliation du demandeur de prêt. De plus, justifier d’un apport personnel à hauteur de 20 à 30 % du montant total de votre projet est un atout non négligeable qui favorisera l’obtention dudit crédit.

Le prêt immobilier et l’assurance emprunteur : que retenir ?

Lorsque vous demandez un prêt immobilier auprès d’un organisme de financement et qu’il accepte de vous l’accorder, il exigera lors de la conclusion du contrat que vous souscriviez à une assurance de prêt immobilier. Encore appelée assurance emprunteur, l’assurance de prêt est d’après l’article L 312-9 du code de la consommation « une assurance que l’emprunteur souscrit auprès d’une compagnie d’assurances en garantie du paiement des échéances de son prêt ». En pratique, cette dernière permet au prêteur de s’assurer du remboursement intégral du crédit en cas de survenance d’un incident initialement prévu dans le contrat de prêt.

Le plus souvent, votre organisme prêteur vous vantera les mérites de son assurance emprunteur (assurance de groupe souvent plus onéreuse qu’une assurance individuelle) à laquelle il vous proposera de souscrire. Cependant, grâce à la loi Hamon de juillet 2014, vous êtes libre du choix de votre assurance de prêt. Même si votre contrat de prêt immobilier est déjà en cours, la loi vous permet de changer l’assurance emprunteur associée. En effet, cette dernière représente environ 30 % du cout total de votre crédit. C’est pour cela qu’il est important de bien choisir afin de réaliser des économies. L’assurance prêt immobilier Maaf est par exemple l’une des meilleures qui non seulement répond aux exigences des banques, mais propose des garanties équivalentes ou supérieures à celles proposées par ces dernières.

Les différents types de prêts immobiliers

Vous avez un large choix en matière de crédit immobilier. La législation vous permet de faire votre choix selon ce qui vous arrange le mieux. Nous pouvons citer entre autres :

  • Le prêt immobilier classique

Ce type de prêt est offert par les organismes financiers avec leurs propres conditions à savoir le montant, la durée, le taux, les garanties, l’assurance, les conditions de remboursement, etc.

  • Les prêts d’épargne logement

Le principe est simple : le détenteur met en place une certaine épargne en vue de faciliter plus tard l’obtention d’un crédit immobilier. En pratique, les prêts d’épargne logement existent sous deux formes :

  • le Plan Épargne Logement (PEL) réglementée par l’État consiste en la constitution d’une épargne bloquée sur un maximum de 4 ans pour bénéficier par la suite d’un prêt immobilier avec un taux très abordable
  • ainsi que le Compte Épargne Logement (CEL) qui est un placement rémunéré non bloqué donnant droit lui aussi à un prêt immobilier aux conditions avantageuses.
  • Le prêt à taux zéro (PTZ)

Le PTZ est un dispositif qui permet au bénéficiaire de profiter sous certaines conditions d’un prêt immobilier avec un taux de 0 %. Initialement prévu pour ne plus être applicable après le 31 décembre 2017, il s’est vu reconduit pour l’année 2018.

Show Buttons
Hide Buttons