Que couvre une assurance prêt immobilier ?

Avant de souscrire à une assurance prêt immobilier, il convient de prendre le temps d’ examiner les garanties qu’elle propose.

En effet, si certaines couvertures de l’assurance prêt immobilier se retrouvent dans toutes les assurances emprunteurs, d’autres sont plus spécifiques.

A découvrir également : Quelle est la meilleure assurance prêt immobilier ?

Tour d’horizon des différentes couvertures proposées par l’assurance prêt immobilier.

Comment fonctionne une assurance prêt immobilier ?

Si l’adhésion à une assurance prêt immobilier n’est pas une obligation légale, il s’agit néanmoins d’une condition nécessaire pour que votre demande de crédit soit acceptée par votre établissement bancaire.

A découvrir également : Assurance dommage ouvrage : comment ça marche ?

Cette assurance est en effet un gage de sécurité : si vous ne parvenez pas à rembourser vos mensualités suite à un accident de la vie, alors l’assurance emprunteur prendra le relais et assurera les remboursements pour votre compte, pour une durée définie ou jusqu’à l’expiration du crédit.

Pour calculer le montant de votre prime, votre assurance définira votre profil de risque en fonction de différents paramètres : votre âge, votre état de santé, votre statut professionnel …

Le montant de cette prime vous semble trop élevé ? Vous avez la possibilité de souscrire à une offre plus intéressante si vous le souhaitez. Vous pouvez en effet faire jouer la délégation d’assurance et souscrire à une assurance prêt immobilier auprès d’un autre établissement, ou d’une compagnie d’assurance comme la Maaf.

Les couvertures de base : décès et PTIA

  • La garantie décès est l’une des garanties de base de l’assurance immobilier : elle protège vos ayant-droits si vous décédez avant l’expiration du crédit.

Si vous avez fait le choix de souscrire à une quotité de 100%, alors les ayant-droits sont intégralement déchargés du remboursement de leurs mensualités.

  • La PTIA est l’autre garantie systématiquement proposée par les assurances emprunteurs :

Elle assure le remboursement de vos mensualités si, suite à un accident ou une maladie, vous ne pouvez plus continuer à exercer votre profession et que vous êtes dans l’incapacité de réaliser les actes de la vie quotidienne (se laver, s’habiller, se nourrir, se déplacer), sans l’aide d’une tierce personne.

Les couvertures fréquemment proposées 

  • La garantie IPT (Invalidité Permanente Totale) se déclenche lorsque le taux d’invalidité de l’emprunteur est de plus de 66%. Plus précisément, cela signifie que l’assuré relève de la deuxième catégorie de la sécurité sociale. L’assuré n’est pas en mesure d’exercer un emploi quel qu’il soit.
  • La garantie IPP (Invalidité Permanente Partielle) se déclenche lorsque l’assuré a un taux d’invalidité de 33 à 66%, soit un taux d’invalidité de la première catégorie de la sécurité sociale.
  • La garantie ITT (interruption temporaire de travail) peut rentrer en application lorsque l’emprunteur est obligé de s’arrêter d’exercer sa profession pour une durée déterminée. Le montant du remboursement peut être basé sur un forfait (remboursement total de la mensualité) ou proportionnel au montant du salaire.
  • La garantie Invalidité Professionnelle est réservée aux professionnels de la santé.

La couverture perte d’emploi

Attention, cette couverture est très restrictive et pour y accéder il convient de respecter un certain nombre de critères, variables selon les assureurs.

  • Elle est réservée aux salariés en CDI
  • L’emprunteur doit justifier d’une présence longue dans son entreprise (six mois à un an)
  • Il doit respecter une limite d’âge variable d’une assurance à l’autre
  • Il doit fournir la preuve qu’il est rattaché aux Assedic et qu’il touche des indemnités comme demandeur d’emploi

Show Buttons
Hide Buttons