Que devez-vous savoir pour bien construire votre maison individuelle dans le Rhône ?

Que ce soit dans les plaines ou dans les montagnes, dans les secteurs ruraux ou dans les villes, les projets de construction de maison individuelle sont de plus en plus nombreux dans le Rhône-Alpes. Si vous aussi vous avez envie de vous installer dans ce magnifique département de la France, il vous faudra suivre certaines étapes. En premier lieu, vous devez repérer un terrain. Vous devez ensuite entreprendre des démarches pour obtenir votre permis de construire, un document sans lequel vous ne pouvez ériger une construction sur le territoire de la Réunion comme dans les autres villes françaises. Voici tout ce que vous devez savoir pour réussir la construction d’une maison individuelle dans le Rhône.

Le choix du terrain

Le terrain va accueillir votre future maison dans laquelle vous habiterez pendant des années. Pour cette raison, il est important de bien choisir son terrain. Commencez par trouver un bon emplacement, car celui-ci va conditionner vos futurs trajets. Il est recommandé de choisir un terrain situé à proximité des transports en commun, des centres commerciaux et de loisirs. En outre, il doit parfaitement être adapté à votre projet de construction. Vous pouvez vous rendre sur internet pour visiter la liste des terrains et maisons à vendre dans le Rhône, l’Ain et l’Isère.

A voir aussi : Entreprise : stop au gâchis d'énergie, isolez !

Peu importe l’emplacement auquel vous trouverez un terrain dans les Rhône-Alpes, il faut qu’il ait une configuration qui corresponde parfaitement à la taille de la maison que vous désirez construire. Regardez la forme du terrain, s’il est isolé, s’il est en pente et s’il est assez grand pour abriter le plan de votre future maison. Si vous achetez un terrain isolé, il faudra faire la procédure de bornage un mois après la signature de l’acte d’achat. Si le terrain est en pente, vous aurez à effectuer des travaux supplémentaires, ce qui peut augmenter le budget que vous aviez initialement prévu. Enfin, l’achat d’un terrain isolé oblige son nouveau propriétaire à procéder à un raccordement au réseau d’assainissement collectif, au gaz et à l’EDF.

Évaluation de votre capacité d’emprunt

La meilleure façon de construire une maison individuelle dans les Rhône-Alpes sans se ruiner est de recourir à l’emprunt. Il est vrai que certains font le choix d’acheter au comptant ou d’avoir un apport conséquent, mais n’hésitez pas à recourir à l’emprunt quand les taux sont bas. Pour évaluer votre capacité d’emprunt, il faut vous rendre chez un courtier. Celui-ci se basera sur vos revenus, vos dépenses courantes, votre apport personnel ainsi que les aides financières dont vous bénéficiez pour l’évaluation.

Lire également : Quels sont les avantages des cloisons amovibles ?

Demande de prêt immobilier

Pour demander un prêt immobilier, vous devez consulter en ligne les taux de crédit et les conditions proposées par les différentes banques situées dans le Rhône-Alpes. Faites ensuite une comparaison afin de choisir l’institution qui propose le taux le plus bas. Une fois que vous avez choisi une banque, rendez-vous dans ses locaux avec votre dossier de demande de prêt. Celui-ci doit être composé des pièces suivantes :

  • Relevés prouvant votre apport personnel ;
  • Pièces d’identité ;
  • Bulletins de salaire ;
  • Justifications liées à la situation familiale ;
  • Permis de construire ;
  • Contrat de construction.

Après le dépôt de dossier et l’obtention de l’accord de principe de la banque, celle-ci vous fera une offre de prêt. Vous avez un délai de 10 jours pour accepter ou décliner cette offre.

Choisir un professionnel pour la construction de votre maison individuelle dans les Rhône-Alpes

Deux possibilités s’offrent à vous dans le choix du professionnel à qui confier la construction de votre maison. Il s’agit de faire appel à un architecte ou de recourir aux services d’un constructeur. Le budget à dépenser ne sera pas le même selon qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre.

Dans le cas où vous faites appel à architecte

Faire le choix d’un architecte vous permet d’obtenir un projet sur mesure qui s’accordera avec vos désirs. Un architecte vraiment qualifié vous accompagnera tout au long du processus de la réalisation de votre projet de construction (de la réalisation du plan à la réception du chantier). La profession d’un architecte est très encadrée, mais vous aurez à dépenser un budget conséquent pour un travail de qualité. L’avantage lié au fait de solliciter les services de ce professionnel est que vous aurez une maison optimisée (bâtiments avec une excellente économie en énergie, des matériaux de qualité, bonne négociation des prix avec les prestataires) à la fin des travaux. De la même manière, il est tenu de vous proposer une garantie décennale. Cela sous-entend qu’en cas de problème, votre maison est assurée pendant 10 ans.

Faire appel à un constructeur

À l’instar de l’architecte, le constructeur vous fera profiter d’un accompagnement depuis l’étape de conception jusqu’à la finalisation du projet de construction de votre maison individuelle. Que ce soit au niveau des choix techniques ou administratifs, il est présent. D’ailleurs, vous pouvez visiter toitsdeprovince.fr pour trouver le constructeur idéal pour la concrétisation de votre projet. Le tarif d’un constructeur est beaucoup plus abordable que celui d’un architecte. En outre, son contrat vous propose également de nombreuses garanties à savoir un bon fonctionnement de la maison, une livraison au prix et au délai convenu, une garantie décennale et enfin un parfait achèvement de la maison. Toutefois, vous n’aurez pas droit à du sur mesure avec un constructeur. Vous êtes tenu de choisir un modèle de maison parmi ceux situés dans le catalogue qu’il vous présentera. De même, les possibilités de personnalisation sont très limitées.

Le permis de construire

Le permis de construire est indispensable avant la mise en place de toute nouvelle construction dépassant 20 m² même si celle-ci sera sans fondation. Le professionnel chargé du chantier est tenu de vous aider dans l’élaboration des documents administratifs nécessaires si la surface de plancher dépasse 150 m². Si votre maison personnelle située dans les Rhône-Alpes est destinée à un usage personnel, vous n’êtes pas tenu d’aménager un accès pour les personnes handicapées. Par contre, si vous destinez cette nouvelle construction à la location, vous devez tenir compte des personnes à mobilité réduite. Après acceptation de votre dossier, la mairie dispose d’un délai de deux mois pour le valider. Si le permis vous est accordé, la mairie donne à vos voisins un délai de deux mois suivant son obtention afin de le contrer. Ceux-ci doivent alors prouver en quoi la future construction leur porte préjudice. Lorsque le permis vous est refusé, vous pouvez procéder à un recours.