Quelles sont les étapes d’une vente immobilière ?

Vendre un bien immobilier, c’est tout un processus. Ce dernier est constitué de plusieurs étapes qu’il s’agisse d’une vente immobilière de particulier à particulier ou d’une vente effectuée par une agence. Voici les principales étapes à prendre en compte pour réussir ce type d’opération immobilière.

L’étape de la mise en vente du bien immobilier

Pour effectuer une vente immobilière, le préalable indispensable est de connaître la valeur réelle de votre bien sur le marché. Vous devez alors contacter un expert dans le domaine afin de procéder à l’estimation de votre bien immobilier. Une fois que vous connaissez la valeur de votre bien, vous devez faire appel à un diagnostiqueur agrée qui se chargera de l’établissement du minima du DPE, le Diagnostic Performance Énergétique. Ce diagnostic est nécessaire si vous voulez effectuer une annonce immobilière. Vous pouvez demander l’accompagnement d’une agence immobilière pour cette étape de la vente.

L’organisation et la gestion des visites

Une fois que votre bien immobilier est en vente, vous allez recevoir des offres de plusieurs acquéreurs. Ces derniers sont souvent en droit de demander à visiter le bien immobilier avant de se décider. Pour intéresser les potentiels acquéreurs, vous devez veiller à l’entretien du bien immobilier.

L’offre d’achat

Grâce à l’expert, vous connaissez désormais la valeur de votre bien, et il ne vous reste plus qu’à le commercialiser. Vous devez rester ouvert à toutes les propositions et souvent négocier le prix avec les particuliers qui voudront l’acquérir. L’offre d’achat se formalise par écrit.

L’étape de la signature du compromis

Le compromis de vente est rédigé par le notaire ou par l’agent immobilier en se fondant sur les pièces du dossier de la vente immobilière. Le vendeur et l’acquéreur signent ensuite l’acte en présente d’un notaire ou sous seing privé. Après cette signature, l’acquéreur a un délai de 10 jours pour se rétracter. Ce délai court à partir de la réception du compromis de vente. Dans ce délai, cette rétractation se fait sans aucune justification et sans pénalité. Le compromis met également en exergue les diverses conditions suspensives. Ces conditions peuvent être en rapport avec l’obtention d’un crédit immobilier ou d’un permis de construire par exemple.

La signature de l’acte définitif

Trois mois après la signature du compromis, les parties se retrouvent chez le notaire pour signer l’acte authentique. Le délai de trois mois est nécessaire pour la réunion des documents de vente et pour l’accomplissement préalable des conditions suspensives. La signature de l’acte authentique conduit au transfert de propriété. Le notaire procédera à la remise des clefs au nouveau propriétaire. Ce dernier est alors tenu de régler le montant exigé dans un délai de 24 heures.

Show Buttons
Hide Buttons