Quelques conseils pour choisir un local professionnel pour son activité

Un local commercial est crucial pour le développement de toute entreprise. L’emplacement et la finition du bâtiment jouent un rôle important pour le lancement d’une activité. Mais pour que le produit ou le service accroche, un investissement immobilier doit être fait en premier lieu.

Évaluer l’emplacement et déterminer la cible

Avant de commencer son business dans une ville ou une région, le chef de projet devrait d’abord connaitre les habitudes de ses cibles, autrement dit, répertorier les besoins des clients potentiels. Pour ce faire, il faut effectuer une petite enquête dans la commune. Ainsi avant de s’implanter dans une zone déterminée, une visite des lieux est fondamentale afin d’analyser les habitudes de consommation des personnes qui y vivent.

A lire aussi : Cession d’un bien en défiscalisation : quelles sont les questions à se poser ?

Par ailleurs, une fois que le concept a été un succès, la prochaine étape est le choix du local. Les rues commerçantes sont à bannir : les prospects sont rares dans les alentours, car la concurrence est rude. La localisation idéale pour attirer le plus de clients reste un lieu facile d’accès, c’est-à-dire accessible à pieds. Pour augmenter la visibilité d’un point de vente, les zones géographiques à proximité des arrêts de bus, d’un tramway et des parkings pour voiture semblent prioritaires.

Afin d’évaluer l’emplacement, les services de certains consultants sont parfois indiqués. Leurs expertises évitent en effet la déception en début d’activité.

A lire également : Pourquoi faire confiance à un déménageur professionnel ?

Transformer une habitation en local professionnel

La plupart du temps, trouver un local commercial digne de ce nom s’avère être difficile. Cela pousse parfois les particuliers à transformer un logement en local professionnel. Toutefois, il faut qu’ils suivent quelques démarches administratives préalables : le changement d’usage, de destination et la déclaration pour mise à jour de la valeur locative. Changer une habitation pour un autre usage nécessite la réglementation de changement d’usage, notamment pour un fermage qui devient une activité économique (commerce, location touristique). Par ailleurs, certains biens immobiliers sollicitent une demande d’autorisation d’urbanisme, s’il y a des travaux, il faut obtenir un permis de construire et s’il n’y en a pas une déclaration préalable est obligatoire.

Pour mettre à jour la valeur locative cadastrale des locaux, une déclaration auprès de l’administration fiscale est exigée. Elle doit être envoyée dans les trois mois de la réalisation du changement (déclaration IL n° 6704).

 

 

 

Show Buttons
Hide Buttons