Quels investissements immobiliers après la fin de la loi Pinel ?

Depuis qu’il a été mis en place, le dispositif Pinel a énormément contribué à l’investissement immobilier en France. Ceci grâce aux avantages fiscaux qu’il offrait aux investisseurs pour les encourager à se lancer dans l’immobilier neuf. En plus de booster la construction des logements neufs, il a également permis à plusieurs français de se constituer un patrimoine immobilier intéressant.

L’annonce par le gouvernement de mettre un terme au dispositif Pinel au mois de décembre 2024 a suscité plusieurs interrogations de la part des investisseurs et des professionnels du secteur. A quoi doit-on s’attendre après cette date quant-à la politique immobilière en France ? On fait le point dans cet article.

A découvrir également : L'importance du coaching en complément d'une formation investissement immobilier en ligne

Zoom sur l’historique du dispositif Pinel

Instauré en septembre 2014 par l’ancienne ministre du logement Sylvia Pinel, le dispositif qui porte son nom est né pour remplacer le dispositif Duflot en le rendant plus attractif avec pour objectif de relancer la construction de logements neufs sur le territoire français, qu’il s’agisse de résidences principales ou secondaires.

C’est donc tout naturellement que l’annonce de la fin de la loi Pinel par le gouvernement suscite autant de questionnements aussi bien de la part des investisseurs que des professionnels du secteur de l’immobilier.

A lire également : Comparatif : investir en SCPI ou en LMNP ?

Les raisons de l’arrêt du dispositif Pinel en décembre 2024

Cette décision de mettre un terme à la loi Pinel n’a pas été prise à la légère par le gouvernement français. Des raisons stratégiques et économiques ont motivé ladite décision qui va marquer un tournant décisif dans la politique immobilière en France.

Quels investissements immobiliers après la fin de la loi Pinel ?

En mettant un terme à ce dispositif de défiscalisation, le gouvernement tend à réorienter les aides les aides qu’il octroie pour l’investissement immobilier.

Depuis sa mise en place, certains ont critiqué le coût assez élevé du dispositif Pinel sur les finances publiques. La raison avancée par ces critiques étant que les avantages fiscaux n’étaient pas forcément en adéquation avec les bénéfices générés sur le plan sociétal (notamment pour ce qui est de la création des logements à moindre coût).

Avantages d’investir dans l’immobilier avant la fin du dispositif

Etant donné que la fin du dispositif Pinel est prévue pour le mois de décembre de 2024, il y a encore environ un peu plus d’un an pour en bénéficier de tous ces atouts.

Pour rappel, la loi Pinel offre de nombreux avantages dont notamment des exonérations fiscales garanties, une stabilité du marché, un investissement pérenne, l’anticipation des changements futurs, la flexibilité du dispositif qui permet entre autres aux investisseurs de louer les locaux à leurs ascendants ou descendants.

Jusqu’à la date de fermeture du dispositif, les investisseurs pourront encore en profiter en attendant de voir ce que l’Etat va proposer en termes de politique immobilière à partir de janvier 2025.

Vous avez désormais toutes les informations sur le dispositif Pinel et il ne vous reste qu’à tout mettre en œuvre pour en profiter au maximum avant que ne retentisse la sonnerie de fin.

Le temps restant avant son terme  est largement suffisant pour faire de bons placements dans l’immobilier neuf et profiter pleinement des atouts majeurs de la loi Pinel. Maintenant, la balle est dans votre camp !  N’hésitez pas à vous lancer.