Tout savoir sur la vente d’entrepôt

Le bail locatif que vous avez souscrit pour votre entrepôt arrive à son terme et vous voulez profiter de l’occasion pour changer de lieu mais aussi devenir propriétaire de vos locaux professionnels ? Pour sécuriser votre transaction, on vous explique tout sur la vente d’entrepôt !

Les différents types d’entrepôts

D’une manière générale, un entrepôt est un bâtiment équipé de racks et/ou d’étagères et qui est donc conçu pour stocker des produits. Mais, si vous vous intéressez à la vente d’entrepôt, vous pourrez constater qu’il en existe différents types :

  • L’entrepôt logistique : C’est un lieu de stockage qui peut accueillir tous les types de marchandises. Il se décline en plusieurs catégories en fonction de la hauteur du plafond, de l’aire de manœuvre, du quai, de la résistance au sol…
  • L’entrepôt frigorifique : Il est destiné à accueillir les denrées périssables c’est pourquoi ils sont soumis à une réglementation spécifique pour ce qui est de l’isolation, de l’éclairage, du dégivrage gaz, de la détection de fuite…
  • L’entrepôt de messagerie : Il a la particularité d’avoir une hauteur moyenne et de grandes ouvertures à quai sur toute sa longueur.

C’est donc votre activité qui va déterminer vers quel type d’entrepôt vous allez devoir vous tourner. Cela vous permettra de faire un tri parmi les annonces de vente d’entrepôt que vous pourrez trouver.

Investir dans l’immobilier professionnel est un choix judicieux comme cela est expliqué sur le blog 123 immo mais pour que votre acquisition soit un succès, il faut être vigilant à quelques points comme la délimitation des zones de stockage, de réception et d’expédition ainsi qu’à la capacité de stockage.

Vente d’entrepôt : estimation de la valeur vénale

Il y a une étape incontournable dans toute vente d’entrepôt, c’est celle de l’estimation de la valeur vénale de celui-ci. Il s’agit du prix auquel l’entrepôt pourrait être vendu si l’on était dans des conditions de libre marché. Elle peut donc être différente de la valeur comptable historique.

La valeur vénale doit donc être estimée par un expert-comptable ou un cabinet de conseil qui l’évalue en utilisant différentes méthodes comme :

  • La méthode par comparaison directe : Dans ce cas, l’évaluation est faite en comparant l’entrepôt en vente avec d’autres comparables présents sur le marché.
  • La méthode des Dicounted Cash Flow : Elle prend en compte la valeur actuelle nette des flux de trésorerie à venir.
  • La méthode par capitalisation de revenu : La valeur vénale est alors calculée en fonction de l’attractivité de l’entrepôt pour les investisseurs.

Plusieurs méthodes sont combinées pour calculer la valeur la plus juste. Elle est ensuite mise en relation avec le prix de vente d’entrepôt fixé par le vendeur. Elle pourra ainsi être utilisée comme argument de négociation lors de l’achat mais aussi pour traiter des questions fiscales, comptables ou pour déterminer le prix lors d’une succession comme d’un partage. Si vous voulez en savoir plus sur la valeur vénale d’un bien, référez-vous à ce site.

Show Buttons
Hide Buttons