Travaux : prêt personnel ou pas ?

À l’approche de l’hiver, vous êtes nombreux à envisager des travaux de rénovation, des travaux d’isolation thermique notamment, dans l’optique d’améliorer le confort de votre habitation, mais aussi de réduire votre facture énergétique. Vous faites partie de ces personnes, mais vous ne disposez pas des fonds nécessaires pour concrétiser votre projet ? Découvrez dans cet article les moyens les plus pertinents pour financer vos travaux.

Le prêt personnel, une solution pratique pour financer des travaux de rénovation immobilière

Si votre situation économique actuelle ne vous permet pas de réaliser vos travaux de rénovation immobilière à vos propres frais, le prêt personnel s’impose comme une alternative pour concrétiser votre projet. Il s’agit d’un crédit à la consommation.

A lire aussi : Comment percevoir la prime d’énergie pour la rénovation de votre toiture ?

S’il est proposé par toutes les grandes banques classiques et historiques, vous pouvez également en faire la demande sur des plateformes dédiées en ligne. En passant par ce type de site spécifique, vous pouvez faire une simulation de prêt pour votre projet en indiquant le montant dont vous avez besoin.

Très simples d’utilisation, les outils de simulation en ligne vous donnent une indication d’un TAEG (taux annuel effectif global) ainsi que des durées de remboursement possibles. Il vous donne donc un aperçu de vos futures conditions de prêt. Il est primordial de bien réfléchir à son projet avant de faire la demande de financement, car le TAEG peut varier significativement en fonction du montant du prêt et de la durée de remboursement. En effet, le taux d’intérêt peut varier en fonction du montant du prêt. De même, il varie également en fonction de la durée de remboursement.

A découvrir également : Où trouver un prêt petits travaux ?

travaux maison prêt personnel

Le prêt travaux, un prêt affecté aux travaux de rénovation immobilière

Outre le prêt personnel, vous pouvez également vous tourner vers le prêt travaux pour le financement de votre projet de rénovation immobilière. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt affecté aux travaux. Vous êtes par conséquent tenu d’utiliser les fonds demandés uniquement pour la réalisation des travaux. L’établissement de crédit est d’ailleurs autorisé à vous demander des justificatifs de dépense à l’exemple de bons de commande ou de factures des fournisseurs et des prestataires en charge de votre chantier. Cela va de soi donc que vous ne pouvez pas prétendre à ce type de prêt si vous n’êtes pas propriétaire du bien.

Si le prêt travaux affecté semble moins flexible que le prêt personnel non affecté, il a cependant l’avantage d’offrir un taux préférentiel.

Que vous choisissez de souscrire à un prêt personnel non affecté ou à un prêt travaux affecté, il faut garder à l’esprit qu’un crédit vous engage et doit être remboursé. Prenez par conséquent soin de bien étudier au préalable vos capacités de remboursement afin d’éviter de vous retrouver en situation financière difficile au paiement des échéances. N’hésitez surtout pas à demander l’aide de professionnels (conseiller bancaire, courtier en crédit…) avant de signer votre contrat de prêt.

Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

Show Buttons
Hide Buttons