Comment bien choisir son local d’entreprise ?

Le choix du local professionnel est une étape primordiale lors de la création d’une entreprise. Un mauvais choix pourrait avoir un impact négatif sur l’ensemble de votre projet. Plusieurs paramètres doivent alors être pris en compte avant de procéder. Ainsi, nous allons vous donner toutes les informations nécessaires concernant le choix et la recherche d’un local pour votre entreprise.

Les critères de base

Le choix d’un local pour son entreprise dépend principalement de son utilisation et de votre activité professionnelle. Afin de trouver le bien qui vous conviendra le mieux, voici les éléments que vous devez prendre en compte :

A lire également : Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires en location ?

  • Votre budget : il s’agit de la somme maximale que vous serez prêt à consacrer à la location ou à l’acquisition d’un local. Après avoir défini votre budget personnel, vous pouvez vous renseigner sur les prix proposés sur le marché et vérifier si vos moyens sont suffisants pour réaliser votre projet.
  • La localisation : c’est l’endroit où votre entreprise va s’installer. Le choix de l’emplacement varie selon votre activité. S’il s’agit d’un commerce par exemple, il vous faut un endroit situé dans une zone à fort taux de fréquentation. Votre local doit être facile d’accès depuis un parking et les transports en commun, surtout pour les grandes villes. Il est également indispensable de vérifier l’existence ou non de la concurrence aux alentours.
  • La surface réelle : il s’agit de la dimension totale que vous avez besoin d’occuper.

En matière de local d’entreprise, plusieurs choix s’offrent à vous :

  • Location d’un local professionnel ou local commercial
  • Sous-location des locaux d’une autre société
  • Partage d’une pépinière d’entreprise avec d’autres compagnies en démarrage
  • Implantation de l’entreprise dans votre domicile

trouver un local professionnel

A lire également : Investir dans un domaine viticole : bonne idée ?

Louer ou acheter ?

La location est la formule la plus prisée par les entreprises en début d’activité ou celles désirant acheter mais qui attendent la présentation de meilleures offres. C’est donc l’option parfaite si vous venez de démarrer votre société. Si vous optez pour la location, vérifiez les loyers dans la zone géographique que vous convoitez. Evaluez les offres des locaux ressemblant à ce que vous cherchez. Notez bien qu’un loyer faible est l’indicateur d’un local qui a probablement des défauts.

L’achat est la meilleure alternative pour toutes les entreprises déjà bien implantées. En acquérant votre local, la continuité de votre activité est garantie. Vous vous épargnerez des déménagements non souhaités et d’autres contraintes de la location. De plus, vous vous constituez un nouveau patrimoine que vous pourrez louer ou transformer en votre domicile, si vous arrêtez votre activité professionnelle.

L’utilité d’un conseiller en immobilier d’entreprise

Un consultant en immobilier d’entreprise est un professionnel qui pourra intervenir aussi bien dans la recherche que dans la commercialisation des locaux d’entreprise. Plusieurs conseillers en immobilier d’entreprise proposent leurs services sur internet. Mais il faut se fier uniquement aux véritables professionnels comme vous pouvez trouver ici www.impact-cbre.fr.

Un conseiller en immobilier d’entreprise a pour rôle de faciliter la conclusion des affaires en matière de vente ou de location. Il s’adresse aux promoteurs, aux investisseurs privés ou institutionnels et met à leur disposition son savoir-faire fiscal et juridique dans l’objectif de leur apporter les meilleurs conseils. Il connait parfaitement le marché de l’immobilier d’entreprise, comme les projets de construction. En matière d’entrepôts, d’usines, de bureaux ou de locaux commerciaux, le consultant en immobilier d’entreprise est capable d’effectuer les études de rentabilité, de faire la prospection ainsi que la vente et de trouver les financements (vous pouvez vous rendre ici pour tout savoir sur l’emprunt participatif). Il gère toutes les formalités tout en faisant le lien avec les administrations. Le consultant en immobilier d’entreprise pourra alors vous aider dans votre recherche de bien immobilier.

Pour travailler en toute clarté, il doit obtenir un mandat de son client. On distingue deux types de mandats :

  • Le mandat simple : il vous permet de faire appel à un ou plusieurs conseillers différents.
  • Le mandat exclusif : ce type de mandat vous autorise à solliciter un ou plusieurs consultants qui vont collaborer dans le cadre d’un seul mandat et vous leur confierez la totalité de l’opération.

S’il s’agit d’un mandat simple, le client se préserve le droit de signer lui-même un acte de vente ou un bail. Les consultants percevront leur commission à condition que l’affaire ait abouti grâce à eux. Dans le cas d’un mandat exclusif, le consultant responsable de l’opération obtiendra le plus de rémunération. Quant aux autres, ils gagneront un dédommagement pour le temps dépensé. Au moment de la signature de l’acte de vente ou du bail, le conseiller en immobilier d’entreprise aidera son client dans la négociation. Tout comme un agent immobilier, il doit détenir une carte professionnelle, une garantie financière et une assurance responsabilité civile professionnelle.

choisir un local

Les différents types de contrat de bail d’entreprise

Si vous optez pour la location, vous devez signer un bail. C’est un contrat par lequel le propriétaire donne la permission à son locataire d’utiliser son bien immobilier en contrepartie des loyers. Selon le type d’activité, on distingue deux baux différents, à savoir : le bail professionnel et le bail commercial.

Le bail professionnel

Il est destiné aux activités non commerciales, plus précisément les professions libérales telles que le métier d’avocat, d’expert-comptable, d’assureur… Un bail professionnel doit être rédigé par écrit. La durée de ce genre de bail est de 6 ans. Si elle dépasse les 12 ans, le contrat doit être rédigé par un notaire. Le contrat peut être rompu par le locataire à tout moment, à condition qu’il respecte un préavis de 6 mois. Le montant du loyer et sa révision sont fixés d’une manière libre entre les deux parties.

Le bail commercial

Un bail commercial est un contrat de location conclu entre le propriétaire et le locataire exerçant une activité artisanale ou commerciale. Il doit être d’une durée de 9 ans et le locataire a le droit de renouveler le bail. D’ailleurs, le locataire a le droit de résilier le contrat tous les trois ans. La fixation du loyer se fait librement entre les deux parties. Par contre, sa révision ne peut être que triennale. Le propriétaire peut demander au locataire un pas-de-porte ou droit d’entrée.