Bien immobilier : comment faire des économies d’énergie ?

On entend par économie d’énergie les procédés visant à diminuer la consommation d’énergie en vue de limiter les dépenses d’électricité et l’impact sur lenvironnement. C’est un mécanisme qui se focalise à la fois sur la suppression définitive et la limitation d’une activité énergivore.

En plus d’épargner quelques déboires à l’environnement comme le bouleversement de l’écosystème et le réchauffement climatique, ce processus permet d’améliorer les conditions de vie de chacun. Alors, comment faire des économies d’énergies ?

A lire également : Comment vendre son terrain à un promoteur ?

Effectuer des bilans énergétiques

Les bilans énergétiques sont des études préliminaires effectuées sur une zone afin de connaitre sa consommation en énergie. Ce processus est d’ailleurs indispensable lors de l’aménagement énergétique d’un endroit.

A découvrir également : Diagnostic immobilier à Bordeaux : que prévoir?

Avant de procéder à de quelconques travaux de réparation, de rénovation ou d’amélioration énergétique, il est important deffectuer un état des lieux de l’habitat ou le bâtiment.

Ce faisant, le professionnel devra analyser le pourcentage de dépense en énergie. Ensuite, il vérifiera le nombre de pièces que contient le logement ainsi que les appareils présents dans le lieu. Puis, il va trier les appareils dont on devrait se défaire et ceux quon devra utiliser avec parcimonie.

En outre, il va dresser une liste du matériel à pourvoir afin de mettre en place l’économie d’énergie tout en vivant confortablement.

Si l’installation de certains dispositifs nécessite quelques modifications sur l’aspect de l’habitat, l’expert pourra s’organiser à l’avance pour bien aménager le lieu et accroitre ses performances énergétiques.

Miser sur la sobriété énergétique

La sobriété énergétique met en œuvre la réalisation de travaux de rénovation énergétique dans le but d’alléger la facture d’électricité et de vivre sereinement.

Elle incombe la suppression d’une ou deux activités énergivores.

  • Les travaux d’isolation

L’isolation est un processus qui permet de limiter le transfert de chaleur ou de fraicheur entre un lieu froid et chaud. On recourt à ce mécanisme durant les saisons torrides comme lEté et l’hiver.

Pour un confort thermique excellent, il est indispensable d’insuffler un peu de fraîcheur dans l’habitat ou le bâtiment pendant les saisons estivales et de la chaleur dans ces endroits au cours des périodes hivernales.

A ce titre, de nombreux ponts thermiques doivent être isolés pour aboutir à la réalisation de cet exploit et mettre en place une économie d’énergie parfaite : portes, fenêtres, combles et planchers.

Pour ce faire, il est indispensable de vérifier l’état de ces éléments et d’ensuite y appliquer de lisolant afin quils ajustent avec parcimonie la température.

  • L’optimisation du chauffage

Le chauffage constitue une vraie déperdition énergétique si on ne lutilise pas avec modération. Si vous souhaitez économiser du temps, de l’argent et surtout de l’énergie, il convient de baisser la température du thermostat d’un degré.

Cette action épargne déjà 7 % sur la dépense d’énergie ainsi que sur la facture. En outre, les professionnels énergétiques recommandent l’utilisation du thermostat connecté. Il s’agit d’un nano-gadget qu’on insère sur le chauffage et qui permet à ce dernier d’être manipulé à votre guise via un appareil multimédia.

Toutefois, le chauffage écologique a le vent en poupe. Il s’agit là d’une variété de chauffage dont le combustible a peu d’impact sur l’environnement. Ainsi, un tel dispositif aide à prévenir le gaz à effet de serre.

  • L’installation du système de ventilation

Le système de ventilation ne doit jamais être négligé dans la réhabilitation thermique ni dans le cadre de l’économie d’énergie. Ce processus permet la suppression de l’humidité et l’évaporation d’air frais dans l’habitat. De ce fait, il prévient lapparition de moisissures et d’autres bactéries.

En outre, ce mécanisme évite les gênes respiratoires occasionnées par la température ambiante et torride pendant l’hiver et l’Eté.

A ce titre, il existe deux types de systèmes de ventilation ou bien Ventilation Mécanique contrôlé (VMC) :

  • VMC simple flux : l’air entre dans l’habitation au-dessus des fenêtres principales et est extraite de la maison par les pièces humides grâce à un réseau de gaines, au niveau du toit.
  • VMC double flux : Elle ventile en réduisant les déperditions caloriques. Sa mise en place est possible grâce à un double réseau de gaines, de bouches d’extraction et d’insufflation dans toutes les pièces.

Opter pour lefficacité énergétique

L’efficacité énergétique ou bien la réduction de la consommation énergétique est un processus visant à abaisser la consommation énergétique sans pour autant supprimer une activité énergivore.

  • Bien régler les appareils électroménagers

Pour une économie d’énergie efficace, il est primordial de bien gérer les appareils électroménagers comme les réfrigérateurs ou bien les fours. Ainsi, il est important de régler le frigo sur une température de 3 à 6 degrés ainsi que le congélateur sur une température de -18 à -15 degrés.

Lors de lutilisation du four, vérifiez bien si l’entrée est fermée de peur quil y ait une fuite de chaleur. Ce phénomène impact en effet le temps de cuisson et entraîne une hémorragie énergétique.

  • Ajuster la qualité de l’éclairage

En plus des appareils électroniques, les dispositifs d’éclairage sont également des éléments énergivores. Lorsque vous remplacez vos ampoules, veillez à choisir celles qui conviennent le mieux à leur surface dimplantation ainsi qu’à votre logement.

D’après les spécialistes, les ampoules LED constituent l’éclairage idéal. Peu chères et consommant jusqu’a 75 % d’énergie en moins que les autres ampoules, ces éléments d’éclairage contribueront à une réduction optimale de la consommation d’énergie. De même leur nature économe naffecte en rien la qualité d’éclairage quelles procurent.

  • Éteindre les appareils non-utilisés

Pour une économie d’énergie efficace, prenez lhabitude d’éteindre les dispositifs non-utilisés. N’hésitez pas à débrancher les appareils inutilisables qu’il s’agisse d’appareils électroniques ou d’électroménagers, surtout les ordinateurs.

Etant des véritables énergivores,  les ordinateurs se doivent d’être constamment paramétrés. En effet, ils doivent être mis en veille lorsque vous faites une courte pause. De même, la mise en veille permet d’économiser plus d’énergie que l’affichage d’un simple économiseur d’énergie sur l’écran de l’appareil.

Pour inciter davantage les consommateurs à réduire leurs empreintes carbone, l’État français a mis à leurs dispositions diverses subventions telles que MaprimeRénov’, la prime éco-énergie et enfin les prêts travaux.

Ces dernières permettent non seulement aux foyers aux revenus modestes d’améliorer leurs performances énergétiques mais les aident également à bénéficier dun confort optimal et thermique.

Show Buttons
Hide Buttons