Comprendre le prêt immobilier locatif

La filière de l’immobilier s’avère encore et toujours intéressante. En effet, de nos jours les investissements dans ce domaine reprennent de plus en plus. Et le secteur qui bat son plein actuellement est celui du locatif. En effet, le taux de demande de prêt immobilier locatif est plus important cette année que celui de l’année 2015. Il serait de 12,9 % de plus que l’année dernière. Zoom sur le prêt immobilier locatif.

Qu’est-ce qu’un prêt immobilier locatif ?

Un prêt immobilier locatif entre dans la catégorie des crédits à la consommation affectés. Cela signifie que la somme que vous demandez ne pourra servir que dans le but d’acheter un bien immobilier ou sa restauration, voire même sa création, dans le but de le relouer.

A lire aussi : Crédit immobilier sans apport en 2018 : ce que vous devez savoir

Pour y avoir droit, vous aurez à fournir des justificatifs à votre prestataire, notamment : la carte d’identité, ou passeport ou autres justificatifs d’identité, des justificatifs de votre situation familiales, des justificatifs de votre lieu de domicile, vos trois derniers bulletins de paie, etc.

Comment se fixe la durée de votre prêt ?

La durée d’un prêt : c’est le point qui affecte le plus les particuliers et qui les fait hésiter pour ce qui est de la conclusion d’un contrat. Il semble donc que les banquiers ont eu raison de donner le choix à ses clients.

A lire également : Tout savoir sur le regroupement de prêts cautionnés

Vous pouvez opter pour un prêt de courte durée. Cependant, il faut savoir que plus le prêt sera à long terme, plus le taux sera avantageux.

Le mieux est de fixer la durée de votre prêt en fonction de votre capacité de remboursement mensuelle. Si l’endettement n’excède pas les 33 % de vos revenus, vous pouvez payer des mensualités importantes et donc réduire la durée de votre crédit.

Il existe également une autre solution pour ceux qui souhaite obtenir un bon rendement en faisant un placement mi-épargne et mi-immobilier sans passer par un crédit immobilier, c’est d’investir dans une scpi. Il suffira d’investir des parts dans une société de gestion qui rapporteront un rendement pouvant atteindre 6 % tous les ans.

Show Buttons
Hide Buttons