Fiche métier : gros plan sur l’expert immobilier

Maillon indispensable dans le milieu de l’immobilier, l’expert immobilier a pour mission d’établir précisément et objectivement la valeur d’un bien immobilier. Que vous cherchiez à acheter ou à revendre, ou tout simplement à estimer la valeur de votre bien immobilier pour une meilleure gestion de votre patrimoine, vous aurez affaire à lui.

Un métier de précision

L’expert immobilier effectue un travail de précision : il doit définir la valeur vénale d’un bien immobilier. Selon la loi, la valeur vénale d’un bien est le prix auquel ce bien peut être revendu selon le marché actuel. Il estime donc le prix d’un bien objectivement, sans tenir compte de la demande du client mais en se basant sur des critères objectifs afin de définir la valeur réelle du bien.

A découvrir également : Banque en ligne VS banque classique : notre comparatif

Il peut être demandé directement par le propriétaire ou par un potentiel investisseur. Il intervient également dans les cas de successions ou de contentieux, dans quel cas il sera appelé par l’intermédiaire d’un notaire ou de la justice. D’autres institutions peuvent aussi faire appel à lui en cas de besoin, comme les compagnies d’assurances ou les services fiscaux.

Les critères d’investigation

L’expert immobilier se doit donc d’évaluer le bien en détail. Il prend en compte des vecteurs techniques, économiques, pratiques, juridiques, comptables et fiscaux, le tout afin de produire une juste valeur du bien.

Lire également : Comment optimiser sa succession grâce à une SCI ?

Il examine la composition, de la superficie aux matériaux de construction en passant par l’architecture, ainsi que l’historique du bâtiment, son plan cadastral et les plans d’origine. Il vérifie également l’environnement et l’emplacement géographique du bien soumis à l’expertise, ainsi que son plan local d’urbanisme qui définit la réglementation générale en matière d’aménagement et de construction du secteur concerné.

Il prend en compte tous les éléments qui pourraient jouer sur la valeur du bien, les commerces à proximité, les éventuelles constructions prévues dans le quartier, ou si la zone est classée dans une catégorie particulière telle que zone inondable, écozone, zone de sécurité prioritaire ou encore zone urbaine sensible.

Formations

Il existe plusieurs cursus pour devenir expert immobilier. Un bac + 4 est généralement requis : une licence de droit suivi d’un master pro dans l’immobilier. Mais il est également possible de suivre des formations privées. Le plus gros réseau privé d’expert en France est le CNE. Un expert du CNE ou d’une autre école privée peut arriver sans diplôme et ressortir en tant que professionnel reconnu et qualifié.