Focus sur les SCPI d’entreprise

Les SCPI ou Sociétés Civiles de Placement Immobiliers ont pour vocation principale d’acquérir des biens immobiliers locatifs pour le compte de ses associés ou porteurs de parts. De ce fait, il suffit aux investisseurs de disposer d’un minimum d’argent pour pouvoir acheter les parts pour bénéficier de tous les avantages d’une SCPI. Ce système est adapté même pour des petits épargnants.

Grâce aux immeubles mis en location, les investisseurs peuvent ainsi percevoir régulièrement un revenu dont le rendement dépend du type de SCPI dans lequel il a investi. En effet, il y a ce qu’on appelle SCPI d’habitation dont les biens immobiliers acquis sont destinés à être louer comme usage d’habitation. Ensuite, il y a les SCPI d’entreprise qui ont pour objet de mettre en location des bâtiments à usage commercial, à usage de bureau ou encore des entrepôts.

Naturellement, les SCPI d’entreprise sont souvent beaucoup plus rentable que les SCPI d’habitation. C’est ainsi qu’ils peuvent faire profiter aux petits épargnants donc une certaine préservation du capital investi en plus du rendement récurrent. C’est un meilleur investissement donc si on compare avec d’autre support ou d’autres classes d’actifs.

Selon des chiffres obtenus en 2009, les rendements de ces SCPI d’entreprise qui se lancent dans la location des murs de magasins ou des bureaux peuvent excéder les 5% ce qui s’avère très avantageux.

En outre, investir en SCPI procure également d’autres avantages qu’on peut citer ci-après :

tout d’abord, les investisseurs ne sont pas concernés par les opérations de gestion et d’entretien des biens immobiliers, il existe une société de gestion qui se charge de tout et qui s’occupe de reversé les dividendes aux associés ou porteurs de part
en plus de ça, les risques liés au non paiement des loyers par les locataires des biens immobiliers sont mutualisés ce qui fait qu’un associé ne supporte pas seul ces risques éventuels
si on regarde les avantages au niveau fiscal, la SCPI en tant que telle n’est pas soumise à l’impôt sur les sociétés, elle est donc soumise à une même fiscalité de l’immobilier classique. Toutefois, les associés ou porteurs de part se voient imposer leurs revenus fonciers ainsi que les plus values réalisées.
Malgré cela, le risque d’investir en SCPI, vu que l’investissement devrait se faire sur le long terme, est la possibilité de baisse de loyer qui peut donc engendrer une baisse des revenus des associés.

Show Buttons
Hide Buttons