Installer un ascenseur dans son immeuble, combien ça coûte ?

Vous souhaitez installer un ascenseur dans votre habitation, pour un usage personnel en tant qu’ascenseur privatif dans votre habitation, ou dans un immeuble pour un usage collectif ? Le prix d’installation d’un ascenseur dépend de nombreux critères, que nous vous proposons de découvrir dans notre article dédié, pour connaître le budget en euros par an de ce sous-équipement.

Le prix d’installation d’un ascenseur : les critères à connaître

A usage des familles, des personnes en situation de handicap, à mobilité réduite ou seniors, l’ascenseur est une véritable plus-value pour sa structure. Hôtels, immeubles, centres commerciaux, il peut être à la fois être un sous-équipement de confort, ainsi qu’un équipement indispensable pour se rendre aux différents niveaux. Si vous recherchez une société ascensoriste de confiance, nous vous recommandons le travail de DMS Ascenseurs, expert en la matière !

A découvrir également : Les différents types de rénovations immobilières

Une obligation de l’Etat

Depuis le 12 avril 2019, l’Etat a rendu obligatoire l’installation d’un ascenseur dès que la structure d’accueil des particuliers ou professionnels dépasse les trois étages, et non plus quatre. Le code de la construction s’en retrouve considérablement changé, avec l’obligation de suivre à la lettre la réglementation, demandée par le Ministère de la transition écologique et du logement.

Les différents types d’ascenseurs pour différents lieux

Pour savoir combien coûte un ascenseur, de nombreux critères sont à prendre en compte. Tout d’abord, les prix d’un ascenseur fluctuent selon le modèle que vous avez choisi :

A lire aussi : Entreprise : stop au gâchis d'énergie, isolez !

  • Les ascenseurs à gaine

L’ascenseur à gaine est le plus répandu dans les habitations. Il se compose notamment d’un système de contrepoids, tiré par des câbles, qui assurent ses aller-venues. Comme son nom l’indique, un ascenseur à gaine est ainsi appelé du fait de sa structure, soutenue par une gaine en béton. Si cet ascenseur a pour avantage de desservir bon nombre d’étages, il demande une certaine superficie pour contenir la cabine, les câbles, la gaine et le contrepoids. Collé au bâtiment, la gaine doit être posée sur un mur porteur obligatoirement.

  • Les ascenseurs autoportants

Très demandé dans les centres commerciaux, en extérieur ou intérieur, les ascenseurs autoportants ont pour avantage de n’être rattaché que sur un pilier central. Il laisse la possibilité d’être plus design puisque 3 des 4 parois n’ont pas à être contre un mur, offrant une vue panoramique à ses usagers à l’intérieur si vous optez pour des parois en verre. Si son avantage est clairement esthétique, il reste cependant plus cher et se limite à 5 étages, pour une hauteur maximale de 12m.

Les éléments qui influent sur le prix

Vous avez choisi le type d’ascenseur désiré ? Il ne vous reste plus qu’à prendre en compte différents critères qui peuvent gonfler votre budget rapidement. En effet, en fonction du nombre d’étage supplémentaire, du type de cabine, le design ou encore tout rajout esthétique, en plus de l’entretien, sont à rajouter au prix d’installation de votre ascenseur.

Les frais d’installation

Les prix d’installation d’un ascenseur dépendent d’un société ascensoriste à une autre. Cependant, la réglementation en France encourage les sociétés à la concurrence. Vous pouvez toujours contacter plusieurs sociétés pour jouer sur la concurrence, et obtenir des prix intéressants.

Les prix pour l’installation d’un ascenseur gravitent autour de moins de 20 000€ pour l’installation de votre ascenseur au rez-de-chaussée, puis entre 3 000 et 5 000€ par étage supplémentaire. Vous devez donc garder ce dernier chiffre en tête : entre une résidence ou un ascenseur dans un immeuble de 20 étages, les prix d’installation d’un ascenseur ne seront forcément pas les mêmes !

L’installation de la cabine

Concernant la cabine, celle-ci peut devenir très vite chère si vous demandez :

  • Un type de plancher spécifique : en bois, en verre, en PVC, etc. Chaque planche est calculée au m².
  • Le type de plafond : en verre, en bois, en métal, etc. Tout dépend du design que vous souhaitez conférer à votre ascenseur.
  • Les cloisons : une nouvelle fois, les prix dépendent du design pour des matières classiques ou plus nobles pour le décorer.
  • L’éclairage : il existe de multiples solutions pour éclairer votre ascenseur : ampoules LED, rails, loupiottes, tubes néons, etc. Une véritable société ascensoriste vous proposera toujours un prix d’installation d’ascenseur en phase avec le type de décoration désiré.
  • Les accessoires pour personnaliser l’intérieur de la cabine : miroir, plinthes, etc.

Assurer votre contrat d’entretien et de maintenance

Le prix d’installation de votre ascenseur dépend aussi du contrat de maintenance que vous avez choisi (entre un contrat standard ou un contrat étendu), ainsi que l’entretien de votre ascenseur.  Au total, pour un ascenseur neuf qui ne présente pas de problèmes techniques, il doit quand même être contrôlé au minimum 9 fois par an par un technicien lors de visites périodiques. A rajouter à ce forfait tous les passages pour la réparation, ou le changement d’une pièce maîtresse pour son fonctionnement.

Faites des économies !

Si vous souhaitez réaliser des économies sur le prix d’installation de votre ascenseur, vérifiez :

  • Que votre contrat de maintenance est adéquat,
  • Les clauses minimales présentes dans votre contrat comprennent les visites, etc.,
  • Demandez des subventions privées ou publiques pour obtenir des intéressements chaque mois ou chaque année. Ces subventions peuvent être versées dans le cadre de l’entretien par exemple, pour un prix d’installation d’ascenseur intéressant.

Show Buttons
Hide Buttons