Investisseur immobilier : comment avoir une grande rentrée de fonds ?

L’immobilier fait partie des secteurs qui attirent le plus d’investisseurs. C’est un moyen efficace de s’assurer des revenus supplémentaires ou de diversifier son patrimoine. Cependant, la plupart des investissements immobiliers nécessitent des sommes considérables et l’épargne individuelle ne suffit que rarement à réaliser un tel projet. Cet article vous propose quelques astuces permettant d’engranger une somme capable de soutenir un projet d’investissement immobilier.

Financement par fonds propres : revendez certains de vos biens immobiliers

L’épargne personnelle est généralement insuffisante pour mener à bien un projet immobilier. Une manière accessible de pallier cette limite est de compléter ses fonds propres. Ceci peut passer par la vente de certains biens, notamment les actifs immobiliers.

A lire également : Investir dans un bien prestige secteur Paris 6

Vendez votre hôtel

Un hôtel constitue un actif immobilier de grande valeur. Sa vente génère en général une grande rentrée de fonds capable de financer plusieurs autres investissements immobiliers. Ainsi, pour les propriétaires en quête d’un financement conséquent, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir pour vendre son hôtel au meilleur prix auprès d’experts en immobilier professionnel. Ceci commence par un diagnostic complet pour identifier les forces et les faiblesses de l’établissement et améliorer ce qui peut l’être.

La localisation de l’hôtel joue un rôle essentiel dans la détermination de sa valeur marchande. La communication autour de celui-ci et sa réputation auprès de la clientèle sont également très importantes. Il convient donc d’entretenir une excellente image de son immobilier pour en tirer un montant capable de financer d’autres investissements.

A lire également : Investir dans l’immobilier en Loire-Atlantique

Vendez votre immeuble

Tout comme les hôtels, les immeubles qui jonchent les quartiers des villes sont des biens immobiliers de haute valeur financière. En effet, la vente d’un immeuble suivant son volume et son standing peut générer plus d’un million d’euros. Pour un propriétaire d’immeuble désireux d’investir dans un nouveau type d’immobilier ou de changer d’horizon, la vente de celui-ci lui garantit un bon capital de départ.

Il convient également dans ce cas de réaliser une analyse de prévente judicieuse. Il faut alors faire le diagnostic immobilier du bâtiment, mettre à jour les failles, identifier et faire réaliser l’estimation de la valeur marchande par un expert immobilier. Ainsi, le propriétaire se met à l’abri de mauvaises surprises ou des duperies lors de la conclusion de l’acte de vente.

Investisseur immobilier vente d'hôtel

Vendez votre maison

La résidence principale constitue une autre source éventuelle de revenu considérable. Une maison huppée peut valoir une petite fortune à la vente, de quoi constituer un capital immobilier non négligeable. Il est de ce fait important d’avoir des documents qui attestent du bon état de la propriété.

Par exemple, le diagnostic DPE permet d’avoir une idée du bilan énergétique de la maison. Plus ce dernier est bon, plus la valeur marchande de la demeure est élevée. Pour des zones présentant des risques de retrait-gonflement des sols, il faut également prévoir les rapports des études géotechniques G1 et G2.

Vendez vos locaux de commerce

Les locaux de commerces font partie des actifs immobiliers les plus faciles à vendre. Lorsqu’on en dispose de bons emplacements, leurs ventes peuvent générer une rentrée de fonds considérable. Il suffit pour le propriétaire de donner une bonne visibilité à son produit.

Obtenez un crédit auprès d’une banque ou d’un établissement de crédit

Beaucoup d’individus avec de bons projets d’investissements ne disposent ni d’une épargne suffisante ni d’un patrimoine dont la vente pourrait compenser la faiblesse de l’épargne. Il convient dans ce cas de se tourner vers d’autres horizons, notamment les banques et les établissements de crédit.

Il est question ici pour l’investisseur de faire une étude de marché aboutissant à l’élaboration d’un business plan. C’est lui qui va justifier aux yeux de la banque ou des établissements de crédit de la pertinence ou non du projet présenté.

Ainsi, le porteur de projet doit être très précis dans la présentation des plans et des objectifs du projet. Par ailleurs, si vous comptez sur ce type de financement, autant avoir une excellente réputation auprès de tels établissements.

De plus, plusieurs banques exigent un apport financier pouvant aller jusqu’à 30 % du montant de l’investissement de la part des clients. Elles exigent également des capacités managériales chez le porteur de projet. Ainsi, il convient de se préparer en conséquence afin d’éviter des désagréments de dernière minute.

Investisseur immobilier rentrée de fonds

Ayez recours aux plateformes de crowfunding

Le crowfunding est un mode de financement participatif basé sur la collecte des dons, des prêts ou des investissements auprès de particuliers. Il sort par conséquent des circuits traditionnels du financement par intermédiaire comme la banque ou l’assurance.

Le principe est de faire participer un maximum de personnes en leur demandant de faire chacun le don d’un montant non significatif. Il est clair que dans le cas d’un projet immobilier, mobiliser un tel financement exige une forte valeur sociale du projet envisagé. Cela n’est pas toujours compatible avec une bonne rentabilité des capitaux investis. Il revient alors au porteur du projet de trouver des éléments de convergence entre l’intérêt social et son intérêt.

Il est par ailleurs possible d’avoir recours à des prêteurs au lieu de faire appel au don. Dans ce cas, les modalités de la mise à disposition des fonds sont définies par l’ensemble des participants. Contrairement au cas du don, les prêteurs ne sont pas nécessairement en grand nombre et l’objectif premier du projet immobilier est la rentabilité des capitaux mobilisés. De manière générale, ce type de rentrée de fonds se fait par l’intermédiaire d’un organisme agréé.

Faites appel aux organismes publics

Souvent oubliés par les porteurs de projet de manière générale, les organismes publics financent beaucoup de projets, car certains projets immobiliers font directement partie de l’intérêt public (parc immobilier, hôtels de ville, etc.).

Ici, il est également indispensable de monter un projet bien détaillé, comportant une bonne dose d’intérêt général afin de susciter l’intérêt de l’État. L’accompagnement peut se faire sur le plan technique (approfondissement de l’étude de faisabilité, évaluation financière, etc.) et sur le plan financier (financement, abattement fiscal, etc.).