Quel montant investir dans une SCPI ?

Affichant un rapport entre le risque et le rendement très intéressant, le placement en SCPI (Société civile de placement immobilier) a connu un développement fulgurant durant ces dernières années. Offrant un rendement moyen de 4,18 %, les SCPI présentent une rentabilité plus élevée que les autres produits de placement, comme l’assurance vie, le livret A, etc. C’est la raison pour laquelle de nombreux épargnants optent pour la SCPI pour générer des revenus sur le long terme. Bien qu’il s’agisse d’un investissement qui peut être très rentable, il s’avère important de tenir compte de quelques points importants. En réalité, vous devez tenir compte du montant à investir dans la SCPI.

Opter pour la stratégie d’investissement adaptée

Dans le cadre d’un placement, chaque investisseur à des objectifs bien précis. C’est notamment la raison pour laquelle il n’est pas facile d’établir un montant prédéfini à placer dans une SCPI. En réalité, la somme à investir dépend majoritairement de la stratégie patrimoniale et de l’intention de l’épargnant. Par conséquent, avant de penser au montant à mettre dans la structure, vous devrez décider de ce que vous souhaitez obtenir par le biais de la SCPI. Le choix se limite notamment à l’obtention de revenus complémentaires, la préparation de la transmission, la prévision de la retraite et la défiscalisation. Autrement, vous pouvez consulter les avis sur la SCPI.

A lire également : Investir dans l’immobilier en Loire-Atlantique

La mise de départ lors d’un placement dans une SCPI

En principe, les SCPI sont les meilleures options si vous souhaitez intégrer le domaine de l’immobilier locatif sans avoir un gros budget de départ. Elles permettent ainsi d’accéder au marché pour un ticket d’entrée relativement modeste. En réalité, certaines SCPI proposent une mise de départ de 200 euros. Toutefois, pour intégrer la structure, il est nécessaire d’acquérir un nombre minimum de 5 ou 10 parts. De ce fait, l’investissement dans une SCPI est particulièrement accessible si vous avez un budget restreint.

Le pourcentage à allouer à une SCPI dans le patrimoine

Les taux de rendement offerts par les SCPI sont particulièrement attractifs. Aussi, il peut être tentant de n’investir que dans cette structure de placement. Cependant, il est important de noter qu’une SCPI peut présenter divers risques. Dans cette optique, il est préconisé de ne pas dépasser la limite de 15 % du patrimoine dans le cadre d’un investissement dans une SCPI. Évidemment, cette limite est à interpréter en fonction de chaque situation patrimoniale. De ce fait, pour un investisseur en cours de constitution d’un patrimoine, ce pourcentage sera facilement dépassé. Cependant, après le premier placement, ces propositions sont à prendre sérieusement en compte.

A découvrir également : Pourquoi l’investissement en EHPAD semble-t-il être la meilleure solution en LMNP ?  

Les différents types d’investissement dans une SCPI

Lors d’un placement dans une SCPI, vous avez plusieurs choix d’investissement. Par ailleurs, les plus fréquents s’avèrent l’investissement à crédit et au comptant.

Le placement au comptant

Dans l’ensemble, le ticket d’entrée dans une SCPI est relativement modeste. Cependant, pour profiter pleinement de la puissance de ce type de structure, il sera nécessaire d’investir un certain montant. En réalité, investir le minimum possible ne vous apportera que de faibles revenus complémentaires.

Par exemple, dans le cadre d’une SCPI qui propose un taux de distribution de 4,95 % avec un minimum de souscription de 5 parts à 200 euros, vous pourrez générer un revenu mensuel de 4,13 euros. Il s’agit ainsi d’un investissement rentable, mais très limité. Dans la même situation, si vous décidez de placer au moins 20 000 euros, vous obtiendrez 82,5 euros par mois, ce qui sera plus intéressant sur le long terme. De plus, vous aurez la possibilité d’acheter d’autres parts après la reconstitution de votre épargne.

L’investissement à crédit dans le cadre d’une SCPI

En règle générale, il est possible de faire un prêt pour investir dans une SCPI. D’ailleurs, il s’agit d’un mode de financement particulièrement avantageux, puisqu’il combine la rentabilité de la société avec l’effet de levier du crédit. De cette façon, vous pourrez rembourser votre emprunt avec les revenus perçus, mais avez également la possibilité de déduire les intérêts du crédit des revenus fonciers.

Le seul inconvénient dans ce type d’investissement réside dans la somme que vous pourrez obtenir auprès de la banque. En réalité, la majorité des organismes bancaires sont réticents à l’idée de financer un placement dans une SCPI. Autrement, ils vous proposent directement leurs produits, ce qui limite votre liberté d’investissement. Par ailleurs, il est important de noter que vous pouvez opter pour une banque externe avec un taux légèrement supérieur. Dans cette optique, vous devrez tenir compte de la démarche particulièrement longue et fastidieuse.

La somme à investir dans une SCPI

La somme à investir dans une SCPI dépend majoritairement de la situation de l’investisseur, mais aussi de son objectif. En ce sens, voici quelques exemples de montant à gérer selon votre patrimoine.

Placer une somme de 10 000 euros

Si vous envisagez d’investir la somme de 10 000 euros ou moins, il est conseillé de sélectionner une seule SCPI disposant d’une capitalisation importante pour assurer la stabilité de votre placement. Pour cela, vous pouvez notamment opter pour une structure qui possède un portefeuille immobilier important composé de bureaux, de biens immobiliers résidentiels, de commerces, etc.

Mettre 50 000 euros dans une SCPI

En choisissant d’investir une somme de 50 000 euros dans une SCPI, vous avez la possibilité de répartir votre budget sur plusieurs structures. De cette façon, vous pourrez diversifier les typologies d’actifs, mais aussi les secteurs d’activités des locataires, ce qui permettra de répartir les risques.

Vous pouvez par exemple mettre 60 % de votre capital sur une SCPI disposant d’une capitalisation conséquente avec un patrimoine localisé équitablement en Europe. Les 40 % seront par la suite investis dans une SCPI monosectorielle qui propose une meilleure rentabilité, mais aussi plus de risque.

Investir une somme de 200 000 euros dans une SCPI

Lors d’un placement relativement conséquent qui avoisine les 200 000 euros, il est particulièrement recommandé de repartir votre investissement sur plusieurs supports. Vous pouvez notamment mettre 25 % du budget dans une SCPI de bureaux avec une capitalisation importante, 25 % dans une structure spécialisée en actif résidentiel, 20 % dans une SCPI fiscale et 30 % dans une SCPI relative à l’hébergement et la santé.