Le diagnostic immobilier et sa portee

Lors de l’achat ou de la vente d’un bien immobilier, il faut être capable de donner un aperçu complet, et clair, de son état. En effet, personne ne souhaite investir dans un patrimoine immobilier sans en connaître l’état précis, ce dernier pouvant, dans le pire des cas, nécessiter des travaux. Si travaux il y a, la valeur du bien immobilier va grandement chuter. Donc, pour éviter toute mauvaise surprise, il faut effectuer un diagnostic immobilier, que l’on nomme aussi expertise immobilière ou encore diagnostic technique.

Le diagnostic immobilier

Comme vous l’avez sans doute compris, un diagnostic immobilier a pour objectif d’établir l’état d’un bien immobilier, de vérifier notamment s’il est habitable ou non. Il est possible d’effectuer des diagnostics immobiliers à Marseille , comme dans toutes les villes, via des agences spécialisées, dédiées à ce secteur bien précis. En effet, un diagnostic de bien immobilier demande à la fois d’être précis et efficace, car le résultat donné peut influencer tout le processus de vente du bien concerné. Un tel diagnostic, pour qu’il soit crédible, doit absolument être juste et impartial, ne devant favoriser ni son commanditaire ni l’acheteur. Une erreur dans un diagnostic immobilier peut avoir des conséquences lourdes, et afin de préserver leur réputation, la plupart des agences les effectuent avec le plus grand sérieux.

A voir aussi : Pourquoi choisir une agence immobilière si vous avez un projet immobilier en Suisse ?

Bien sûr, en cas de doute, il est tout à fait possible de faire appel à une autre agence dans le but d’effectuer un nouveau diagnostic immobilier, bien que cela ne soit pas la norme. Notamment si le nombre d’anomalies détectées paraît suspect, bien que cela soit très rare. Quant au diagnostic immobilier, qui concerne aussi bien les biens d’habitation que les biens commerciaux, il permet aussi d’évaluer la consommation en électricité d’un logement, donc sa performance énergétique, ainsi que ses émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, un tel diagnostic entre bien plus dans la nécessité, dans l’obligation, que de la simple option. Les informations qui sont obtenues dans un diagnostic sont cruciales et ne doivent certainement pas être ignorées ou sous-estimées.

A lire en complément : SCI seul : est-ce possible et intéressant ?

L’application du diagnostic immobilier

Bien que le diagnostic immobilier soit qualifié de nécessité, il n’est pas une obligation sur l’ensemble du territoire français. Il est possible que certains diagnostics immobiliers soient obligatoires, et que d’autres soient secondaires, cette différenciation dépend des régions. Cependant, plus le nombre de diagnostics est élevé et plus vous obtiendrez d’informations concernant le bien vendu. Et plus ces informations sont nombreuses, et plus facilement, vous pourrez rassurer de potentiels acheteurs.

Comme vous pouvez l’anticiper, si un diagnostic immobilier peut varier sur les éléments à diagnostiquer, alors il peut aussi varier en termes de prix. En effet, faire un diagnostic partiel ne coûte pas la même somme que d’effectuer un diagnostic complet et précis. Dans ce type de situation, l’idéal est encore de prendre contact avec les professionnels les plus intéressants et de leur demander un devis. Le coût présenté de ce dernier peut varier selon quelques éléments, comme :

  • L’année de construction du logement : plus un logement est ancien, plus ce coût risque d’augmenter. En effet, l’âge d’un logement peut agrandir les chances de détecter des traces de plomb et d’amiante, ce qu’il faut prendre en compte lors d’un tel diagnostic.
  • La zone géographique : comme pour de nombreux produits et services, le coût de ces derniers va être influencé selon le coût de la vie, mais aussi selon la distance à parcourir pour un diagnostiqueur. Opter pour un diagnostic de la part d’une agence proche est toujours moins coûteux que celui d’une agence lointaine. Bien que cela puisse être nuancé par une absence de concurrence, qui quant à elle risque d’augmenter le prix du ou des diagnostics.
  • Les diagnostics en question : comme énoncé ci-dessus, plus les diagnostics sont nombreux et complexes, et plus leur tarif peut augmenter. Sans compter que de nombreux diagnostics vont évidemment prendre un temps bien plus conséquent.

Ainsi, vous avez un aperçu global de ce que vous pouvez attendre de la part d’un diagnostic immobilier. Encore une fois, afin de faire le meilleur choix, n’hésitez pas à demander plusieurs devis, ces derniers sont gratuits et vous permettront de gérer au mieux votre budget. N’hésitez donc pas à prendre contact avec les agences, ces dernières pourront même vous renseigner sur les diagnostics obligatoires selon votre situation.