Les différents types de rénovations immobilières

Aménager une pièce vieillissante, donner un bon coup de modernité à l’extérieur de sa maison ou encore l’envie de réduire sa facture énergétique sont autant de raisons pouvant motiver un propriétaire à rénover son habitation. Chauffage, toiture, menuiserie ou encore plomberie peuvent être concernés par ces travaux, selon leur importance et leur type. En effet, ces rénovations peuvent s’avérer plus ou moins lourdes. En définissant quel type de rénovation vous souhaitez pour votre maison, vous serez en mesure d’en prévoir les coûts. Nous vous fournissons également quelques conseils pour réussir vos travaux.

Qu’entend-on par rénovation immobilière ?

Avant de nous lancer dans le vif du sujet, il est important de rappeler ce qu’il faut comprendre par rénovation immobilière. Il s’agit de l’ensemble des travaux réalisés sur un habitat existant afin de répondre aux critères de confort et d’esthétique fixés par le propriétaire. Inutile alors de préciser que cette opération délicate qui demande professionnalisme et agilité nécessite l’intervention de professionnels. On peut alors distinguer 3 grandes familles de rénovation :

A lire également : Comment réaliser des économies sur un budget travaux ?

  • les travaux lourds : isolation, électricité, murs, toiture et plancher, etc.
  • les travaux classiques : cuisine, salle de bain, modifications mineures sur l’électricité et/ou la plomberie, menuiserie, etc.
  • les rafraîchissements : peinture, revêtement au sol et au mur, etc.

Dans certains cas, vous pouvez faire réaliser vos travaux par un seul prestataire de confiance. Par exemple, si vous contactez une entreprise de rénovation à Nancy capable de couvrir tous vos travaux de rénovation de A à Z, vous pourrez lui confier tout le chantier, quelle que soit l’étendue de vos attentes. Ce type de prestataire est vivement conseillé si vous souhaitez que votre bien fasse peau neuve et gagne en modernité, pour le remettre en état ou même pour redonner de la valeur à votre bien immobilier.

rénovation maison

Lire également : Inondations : à qui confier les travaux de réfection ?

La rénovation intérieure

Généralement, on parle surtout de rafraîchissement ou de rénovation énergétique en rénovation d’intérieur, ce qui n’exclut tout de même pas les autres travaux.

Rafraîchir la pièce

Il s’agit des travaux de rénovation les plus légers et les moins coûteux. Ils interviennent pour redonner du « peps » à votre intérieur ou encore pour moderniser une architecture vieillissante. Pour commencer, le professionnel devra établir un diagnostic et un devis détaillé des travaux que vous demandez. À partir de ce que vous lui demanderez, il avancera également certaines idées pour rafraîchir votre intérieur. L’expert prendra alors en compte tous les éléments de votre maison : l’éclairage, les revêtements, l’aménagement des meubles, afin de moderniser le tout.

Vous pouvez, par exemple, choisir de changer les revêtements muraux ou au sol, selon vos goûts et votre budget. Ces travaux peuvent également impliquer l’abattement d’un mur pour donner plus de volume à votre intérieur, l’élargissement des fenêtres ou même la construction d’une salle de bain supplémentaire pour quasiment aménager tout l’espace de vie. Cette opération doit impérativement être réalisée par un professionnel. Des travaux de maçonnerie, d’électricité et de plomberie devront également être faits. Nous ne pouvons donc que vous conseiller un prestataire de rénovation complète pour vous éviter de devoir gérer d’autres artisans.

Les travaux de mise aux normes énergétique

La rénovation énergétique est de plus en plus prisée, dans le but de réduire les factures, mais aussi pour préserver l’environnement. Réaliser ces travaux en intérieur vous permettra de ne pas impacter l’aspect de votre maison, vous pourrez ainsi réaliser des travaux d’isolation, de ventilation ou d’amélioration du système de chauffage. Il est également possible, pour ce type de réfection, de procéder à un renforcement des fenêtres et des portes afin de venir à bout des problèmes d’étanchéité du bâtiment. Pour les travaux d’isolation du sol, il est possible d’envisager des matières telles que la laine de bois ou encore le chanvre pour isoler la chaleur, mais aussi répondre aux nouvelles exigences environnementales. Pour vos murs, une révision régulière doit être faite pour garder votre intérieur agréable à vivre en toute saison.

La rénovation extérieure

Réfection de la façade

Ce type de rénovation est l’un des plus courants. Que ce soit pour renouveler l’isolation extérieure ou pour procéder à un changement d’apparence du bien, cette opération est incontournable. De plus, comme cet élément est en contact direct avec les éléments et les éventuelles intempéries, les révisions systématiques s’imposent. Il peut également être question d’un changement de revêtement extérieur.

Isolation des combles et de la toiture

22 à 30 % des perditions de chaleur se font par le toit. C’est donc l’un de moyens les plus efficaces pour réduire ses charges électriques domestiques. Si vous ressentez des variations de température à travers les saisons, c’est sans doute le moment de penser à isoler vos combles avec des matériaux tels que la laine de bois ou la laine de chanvre. Ce type de rénovation peut aussi s’opérer sur les terrasses et sur les murs. Pour la toiture, demandez l’avis de votre expert pour savoir si votre couverture a besoin d’être changée ou non, sachez tout de même qu’une couverture traditionnelle (tuile, ardoise, etc.) a une durée de vie moyenne de 50 ans. Faites également vérifier vos charpentes.

Nos conseils pour réussir vos travaux de rénovation

Pour que vos travaux se fassent sans mauvaise surprise, voici quelques aspects à prendre en compte :

  • pensez à en confier la réalisation à des experts, mais planifiez tout de même le déroulement des travaux et supervisez-les régulièrement,
  • même si le but de la rénovation est pour votre habitation de faire peau neuve, ne pensez pas à tout changer. Respectez tout de même l’équilibre de la structure, la distribution des pièces, les murs porteurs, etc. De toute façon, une réhabilitation totale du bien, vous coûtera, au final, aussi cher que l’achat d’un logement neuf,
  • renseignez-vous sur la réglementation en vigueur, sur les autorisations municipales nécessaires ou encore, les dispositions sur certains travaux,
  • faites une liste complète des travaux qui vous attendent et demandez un devis détaillé à votre prestataire. N’hésitez surtout pas à comparer les prix et à avantager les dispositifs d’énergies renouvelables et écologiques,
  • pensez aux imprévus, et réservez un petit budget pour les éventuelles surprises.

Show Buttons
Hide Buttons