Loi Pinel en 2018 : est-ce encore intéressant ?

La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation en faveur de l’investissement locatif. Elle a été mise en place en septembre 2014 par l’ancienne ministre française du Logement, dont elle porte le nom, Sylvia Pinel. L’objectif de cette loi est de relancer le marché immobilier en protégeant les locataires intermédiaires au revenu moyen et ne pouvant pas bénéficier des logements sociaux.

La loi Pinel, comment ça marche ?

La loi Pinel permet aux contribuables français de bénéficier d’une réduction d’impôt sur certains types d’investissement. Ainsi, si vous voulez acheter un appartement en loi Pinel à Toulouse ou bien en loi Pinel en Alsace et que ce logement est neuf, vous pouvez faire recours à cette loi.

Toutefois, il faut rappeler que l’application de la loi Pinel est soumise à certaines conditions. Ainsi, le logement concerné doit être construit, neuf ou encore en état d’achèvement. La réduction d’impôt avec cette loi n’est pas reportable d’une année à une autre. Elle n’est pas non plus cumulable avec une grande majorité des autres lois concernant l’immobilier. Pour finir, la loi Pinel s’applique de manière différente selon les agglomérations et les régions.

Faut-il continuer d’investir avec la loi Pinel en 2018 ?

La loi Pinel restera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021 au minimum. Ce n’est qu’après cette date que l’État pourra décider de renouveler ou non le dispositif. L’application de ce dispositif revêt de nombreux avantages qui se sont d’ailleurs montrés très alléchants au fil des années.

La loi Pinel offre des conditions financières optimales pour les investisseurs

Depuis l’entrée en vigueur de la loi en 2015, les investisseurs qui font l’acquisition de biens immobiliers neufs jouissent de certains avantages. Ainsi, ils ont accès au prêt à taux zéro (PTZ), à une TVA qui est réduite ainsi qu’à une diminution des frais notariaux. En outre, en acquérant un logement avec une bonne rentabilité locative, vous avez la possibilité d’acheter sans effectuer d’avance. À cela s’ajoute le fait qu’une exonération de la taxe foncière est prévue par la loi et accordée pendant deux ans aux investisseurs qui achètent de l’immobilier neuf.

Un avantage fiscal non négligeable

Avant tout, la loi Pinel est un dispositif de défiscalisation immobilière. Cela implique donc que les investisseurs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 21 % sur un logement neuf acquis. L’investisseur peut également choisir de louer le bien pour une période de 6 ou de 9 ans, avec une possibilité de prolonger cette durée à 12 ans. À chacune de ces durées de location, correspond un taux de défiscalisation appliqué sur le prix du bien acheté.

Même en 2018, l’immobilier reste un investissement sûr

L’investissement dans les biens immobiliers a toujours été, et restera certainement pendant encore longtemps, l’un des plus sûrs qui soit. Ce secteur offre des possibilités de placement à des taux supérieurs aux taux bancaires. Avec la loi Pinel qui apporte une multitude d’avantages, il serait mal avisé de ne pas en profiter !

Possibilité de louer à la famille ou aux proches

Le dispositif de la loi Pinel est assez particulier, en ce sens qu’il permet aux propriétaires de louer à la famille ou à des proches. C’est une caractéristique qui n’était pas présente dans l’ancienne version de la loi sous le ministre du Logement Duflot.

La loi Pinel s’applique pour une grande variété de logements

Dans le cadre du dispositif de la loi Pinel, les logements qui peuvent bénéficier des avantages sont divers. Ils vont du simple studio aux appartements de grande surface, en passant par les appartements de haut standing. Cette diversité permet à plusieurs profils de contribuables de bénéficier de cette loi. Il peut s’agir des parents voulant louer à leurs enfants ou des personnes âgées préparant leur gîte pour la retraite.

Show Buttons
Hide Buttons