Zoom sur un métier mal connu, le promoteur immobilier

Le promoteur constructeur ou promoteur immobilier, est un acteur mal connu du grand public. Souvent confondu avec les constructeurs de maisons ou les agents immobiliers.

Le promoteur immobilier, comme son nom l’indique est un acteur dont l’objet est de promouvoir des biens immobiliers, logements, bureaux ou commerces, neuf ou en rénovation. Il est le Maître d’ouvrage d’une opération immobilière dont la finalité est la vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) de biens. Découvrons ce métier.

A lire aussi : L’apport personnel dans le programme immobilier

1. Qu’est ce que le Maître d’ouvrage ?

maitre d'ouvrage

Le Maître d’ouvrage est le commanditaire de l’opération. Il acquiert le terrain, commande à l’architecte le permis de construire fonction de la demande commerciale du marché immobilier sur lequel il projette son opération, manage l’équipe de Maîtrise d’oeuvre (architecte, économiste, bureaux d’études, bureaux de contrôles) pour définir le cahier des charges technique du programme.

2. Les compétences du promoteur immobilier

Cette profession, demande plus que n’importe qu’elle autre, un champ de compétences extrêmement large.

Lire également : Crédit immobilier sans apport en 2018 : ce que vous devez savoir

a. Compétences commerciales

Chaque promoteur immobilier doit parfaitement cerner le marché immobilier sur lequel il développe ses opérations, c’est la base. En effet, de la demande commerciale découle le cahier des charges du produit qu’il va commercialiser (typologie, prestations, prix de vente, cible clientèle).

b. Compétences juridiques

L’immobilier est un secteur où le droit est omniprésent. L’acquisition du terrain nécessite des connaissances en droit de l’urbanisme, mais aussi en droit fiscal et civil. Le programme est vendu en VEFA (la plupart du temps), ce type de vente est parfaitement encadré par le code de la construction et de l’habitation avec des impératifs bien précis visant à couvrir l’acquéreur, notamment en cas de défaillance du promoteur.

c. Comptétences techniques

La partie technique est très importante pour le promoteur. A travers la construction, il doit anticiper et maîtriser ses coûts avec son équipe de Maîtrise d’oeuvre, conformément au descriptif technique annexé au contrat de vente des appartements.

d. Compétences financières

En plus d’une comptabilité propose à sa structure opérationnelle, le promoteur doit tenir une comptabilité propre à chacune de ses opérations, en général, ce sont des SCCV (Sociétés Civiles de Promotion Construction). Le promoteur doit négocier et obtenir des lignes de crédits bancaires afférentes à chacun de ses programmes.

3. Les métiers liés à la promotion immobilière

  • Prospecteur foncier ou développeur : Il recherche des terrains, et analyse l’opportunité de faire une opération ou non fonction de son étude commerciale, technique et financière
  • Responsable de programmes immobiliers : Il monte l’opération du permis de construire jusqu’à la livraison des biens
  • Conseiller commercial : Il commercialise les biens sur plans. Il doit maîtriser la découverte client, dont le financement et les éventuels dispositifs de défiscalisation.
  • Comptable : Tient la comptabilité des SCI, et la comptabilité générale.
  • Juriste : Intervient dans chaque phase de l’acte de construire, de l’acquisition foncière à la livraison des clés en passant par la gestion d’éventuels contentieux.

Show Buttons
Hide Buttons