Pourquoi réaliser une estimation de votre bien immobilier ?

Souhaitez-vous acquérir ou vendre une maison ? La première étape consiste à effectuer une estimation immobilière du bien. Chaque bien immobilier étant unique, connaître le prix au mètre carré permet de bien calculer les estimations de prix qui varie d’une adresse à l’autre, y compris dans la même rue. L’estimation de la valeur vénale d’un bien permet donc de déterminer la valeur marchande du bien sur un marché immobilier spécifique, à un instant T, au regard de sa localisation et de ses caractéristiques. L’estimation immobilière est réalisée selon plusieurs raisons.

Effectuer une estimation immobilière pour obtenir un financement

main, argent, produit, en espèces, œil, euro, calculatrice, compter, pièces de monnaie, Billet d'un dollar, Comment calculer

A lire en complément : Ouvrir une parapharmacie : un équipement d’une valeur à faire avec prudence

Vous avez un véritable coup de cœur pour un bien immobilier que vous venez de visiter. Mais, vous disposez de peu de moyens pour vous l’offrir. Pour pouvoir trouver de financement auprès d’un établissement bancaire, vous devez procéder à l’estimation de ce bien. Grâce à une estimation fiable de la valeur de cette propriété, vous serez justement en mesure de connaître le montant précis à emprunter auprès de l’établissement bancaire ou du courtier en immobilier. Pour connaître la valeur de votre bien, vous pouvez utiliser l’outil d’estimation gratuite en ligne.

A lire également : Société Civile Immobilière (SCI) : comment ça marche ?

Réaliser une estimation immobilière en cas de séparation ou de divorce

Certaines circonstances personnelles contraignent parfois les couples à vendre ses biens immobiliers. C’est souvent le cas lorsqu’un couple divorce, par exemple. Pour les couples, ce patrimoine immobilier doit être aussi partagé à l’issue de la séparation et ceci en fonction de leur régime matrimonial. Les professionnels de l’immobilier distinguent ainsi :

  • Les biens propres, acquis avant le mariage (pour les époux soumis au régime légal) ;
  • Les biens communs, obtenus après le mariage (pour les époux soumis au régime légal) ;
  • Les biens indivis, qui concernent les deux personnes (pour les époux en séparation de biens).

Pour ne pas sous-estimer la valeur d’un bien, il faut vous faire accompagner par une agence immobilière ou un mandataire immobilier. Ce sont des experts en estimation de biens qui vont vous assister à définir le prix de vente juste. Ces professionnels gardent en général une posture extérieure aux éventuels conflits. Ils ne prennent pas parti et ils sont là pour procéder à la bonne estimation du bien. Pour garantir un partage équitable, il est important de suivre ces étapes :

  • Avoir une première idée de la valeur de votre bien en réalisant une estimation en ligne ;
  • Affinez ensuite cette estimation avec trois agences immobilières qui ajusteront le prix lors de leur visite en fonction des caractéristiques plus subjectives de votre bien (luminosité, état des lieux, etc.).

Réaliser une estimation immobilière pour calculer votre imposition

L’administration fiscale peut vous réclamer l’estimation du prix de votre maison ou de vos propriétés. Cette démarche est obligatoire si vous êtes :

  • Soumis à l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) ;
  • Engagé dans une procédure de contrôle fiscal ou d’expropriation.

Faire une estimation immobilière en cas de succession ou de donation

En cas de décès et de transmission d’un bien immobilier, plusieurs démarches administratives et fiscales s’imposent aux héritiers. Ils doivent tout d’abord effectuer une demande de succession auprès de l’administration fiscale dans les 6 mois suivant le décès. Afin de calculer les droits de succession qui reviennent à l’État, l’administration fiscale leur demandera d’évaluer la valeur vénale du bien. Ils sont alors obligés d’évaluer au prix le plus juste le bien immobilier concerné.

Show Buttons
Hide Buttons