Tout savoir avant d’acheter une pergola

Il est agréable d’avoir une pergola dans son jardin lorsqu’on cherche à agrandir sa maison et profiter de l’extérieur en été, car elle offre une zone ombragée et apporte une touche décorative à votre extérieur, notamment quand vous y faites grimper des plantes.

Si vous envisagez d’acheter une pergola, il faut connaître un certain nombre de points, notamment concernant les réglementations, les critères de choix et la pose.

A lire en complément : Rénovation Écologique et Avantages fiscaux : Comment ça marche ?

Quelles sont les réglementations pour la pose d’une pergola ?

La réglementation est le premier point à connaître avant d’installer une pergola, en effet vous devez respecter les démarches annoncées par les règles d’urbanisme, dont le code de l’urbanisme de votre mairie.

Le type de démarche à faire dépend de la superficie que fera votre pergola au sol :

A voir aussi : Comment louer un logement à Toulouse après le confinement ?

·       Pour une pergola inférieure ou égale à 5m2 : vous n’avez aucune procédure à faire ;

·       Pour une pergola ayant une surface d’emprise au sol entre 6 et 20 m2 : vous devez faire une déclaration préalable de travaux ;

·       Pour une pergola de 21 m2 et plus : vous devez obtenir un permis de construire.

Vous pouvez personnaliser les dimensions de votre pergola, mais assurez-vous que les règles d’urbanisme soient respectées. Pour cela, découvrez ce configurateur de pergolas aluminium sur mesure, un outil gratuit et simple d’utilisation.

La démarche pour l’installation d’une pergola (déclaration préalable ou permis) se fait généralement auprès du service urbanisme de la mairie. Un certain nombre de documents doit être joint à la demande, comme les descriptifs des travaux, les plans et la notice de matériaux par exemple.

Pour la déclaration préalable de travaux, la mairie a un mois pour donner son avis. En ce qui concerne le permis de construire, celui-ci est de trois mois.

Que choisir entre une pergola adossée et une pergola autoportante ?

Deux types de pergola existent : la pergola adossée et la pergola autoportante.

Pergola adossée

La pergola adossée, comme son nom l’indique, est adossée à l’un des murs de la maison. L’une des extrémités est munie de deux piliers fixés au sol, et l’autre est fixée au mur. Ce type de pergola permet d’étendre l’espace et ainsi de prolonger la maison.

On distingue aujourd’hui plusieurs types de pergolas adossées : pergola adossée en aluminium, en PVC, en bois, en fer forgé…

Vous choisissez une pergola adossée si vous avez au moins un mur dégagé et que vous souhaitez profiter d’une installation facile et rapide, d’un prix plus accessible, d’une structure stable permettant d’ombrager une terrasse ou une zone extérieure.

Pergola autoportante

Contrairement à la pergola adossée, la pergola autoportante est fixée de manière indépendante dans le jardin puisqu’elle est munie de quatre piliers.

Vous pouvez donc l’installer où vous le voulez à l’extérieur, cela est très pratique près d’une piscine ou dans un grand terrain.

Au même titre que la pergola adossée, la pergola autoportante se décline elle aussi en divers modèles : pergola autoportante en aluminium, en PVC, en bois. Sa toiture peut être en polycarbonate, en verre, en bois…

Avantages de la pergola autoportante :

·       Elle permet de créer une surface ombragée dans n’importe quel emplacement du jardin ;

·       Elle est esthétique ;

·       Elle se déplace facilement

Inconvénients de la pergola autoportante :

·       Le coût est plus élevé par rapport à celui de la pergola adossée ;

·       Elle nécessite une installation stable.

Comment bien choisir sa pergola ?

Un large choix s’offre à vous si vous envisagez d’acheter une pergola. Pour un choix réussi, voici les points à vérifier au préalable.

Le matériau

Le matériau d’une pergola se choisit selon le style que vous attendez ; la robustesse et la durabilité de la structure en dépendent également.

Voici les options qui s’offrent à vous :

·       La pergola en aluminium est robuste et facile d’entretien. Elle résiste également aux intempéries, à la rouille et à la corrosion. Elle peut être équipée de store latéral en toile, de lumières intégrées et de toit à lames orientables

·       La pergola en bois offre un rendu naturel et chaleureux. Le fait de laisser des plantes grimper sur sa structure permet d’apporter une touche naturelle et exotique à votre extérieur. De plus, le bois est solide et durable s’il est bien entretenu.

·       La pergola en fer forgé se décline sous des formes fantaisistes : arabesques, arrondies, géométriques. Elle est solide et dispose d’une durée de vie très longue, il faut cependant qu’elle bénéficie d’un traitement anti-rouille ;

·       La pergola en PVC coûte moins cher mais elle est design. Elle se décline en diverses couleurs et finitions.

Les dimensions de la pergola

Choisissez les dimensions de votre pergola selon l’espace disponible, son usage et également les règles d’urbanisme en vigueur. Quelle que soit la taille de votre choix, assurez-vous que votre installation respecte le code d’urbanisme de votre mairie.

Le choix du toit de la pergola

Le toit de la pergola ne se néglige pas, il doit être choisi convenablement afin de bénéficier d’une meilleure protection contre les rayons du soleil, voire contre les intempéries.

Selon vos besoins et votre budget, vous avez le choix entre une pergola à toit fixe ou à lames orientables. Le matériau du toit peut être en plexiglas, en verre, en bambou, en bois ou autres.

Pergola classique et pergola bioclimatique : quelle différence ?

À la différence d’une pergola classique, une pergola bioclimatique est munie d’un toit à lames orientables, ce qui signifie qu’elles peuvent être entièrement fermées, ouvertes, partiellement ou encore orientées.

Une pergola bioclimatique est conçue pour vous protéger non seulement du soleil, mais également des intempéries. Le toit orientable peut être motorisé ou actionné manuellement.