Tout sur le ravalement de façade

Le ravalement de façade est l’un des travaux les plus importants d’une habitation. Il est essentiel, que ce soit pour la sécurité ou pour l’esthétique d’une maison. Ces travaux sont aussi importants que ceux d’une rénovation de toiture, car la façade est la partie la plus visible d’une structure. En plus d’être un moyen d’embellissement du bâtiment, cette intervention constitue une obligation légale. Voici tout ce que vous devez savoir sur le ravalement de façade.

Quand réaliser un ravalement de façade ?

La majorité des propriétaires pensent que la rénovation des murs extérieurs ne doit être faite que lorsque ces derniers sont en état de dégradation visible. Il faut savoir que les travaux de ravalement de façade sont exigés par l’État afin de garder une façade en bon état, mais aussi pour des raisons esthétiques. Certaines communes ont des obligations de fréquences concernant le ravalement de façade.

A lire en complément : Petit salon : comment agrandir un petit espace ?

Avec le temps, les façades se dégradent et cela est en général dû aux changements climatiques. Un propriétaire doit procéder à un ravalement de façade de manière spontanée, surtout lorsqu’il constate un jaunissement, des fissures, des usures de joints ou encore des traces blanches sur les murs extérieurs. Pour que vos travaux soient un véritable succès, il est nécessaire d’assurer la finition en choisissant une peinture adaptée. Vous pouvez recevoir un devis de peinture en ligne pour trouver la plus compatible avec vos besoins.

ravalement de façade

A découvrir également : Quels sont les avantages des stores verticaux ?

À quelle fréquence effectuer un ravalement de façade ?

Le ravalement de façade doit se faire de façon périodique. En général, ce type de travaux doit être réalisé au moins une fois tous les dix ans. Il peut s’agir d’un simple nettoyage de façade, ou bien d’une rénovation entière. Le ravalement est cependant vivement conseillé lorsque vous constatez des signes de dégradation sur la structure.

Il est alors important de contacter un expert qui va analyser votre façade. Celui-ci a pour rôle de réaliser un diagnostic complet de l’ensemble de votre maçonnerie, afin d’identifier avec exactitude les dommages. À l’issue de cette étude, il saura vous donner un devis précis sur le chantier à effectuer ainsi que sur la durée des travaux. Certaines communes sont directement visées par un arrêté préfectoral sur l’obligation d’un ravalement de façade. Pour en savoir davantage sur la liste des villes et communes concernées, renseignez-vous directement auprès du service de l’urbanisme de votre mairie. Vous pouvez également vous procurer cette liste en ligne.

Le coût de l’ensemble des travaux

Le coût d’un ravalement de façade varie en fonction de plusieurs facteurs. De nombreux éléments sont à étudier afin de faire sortir le prix estimatif d’un ravalement. Il peut s’agir du type de réparation, de l’état de la maçonnerie et du traitement à appliquer. Le coût d’un simple nettoyage de crépis ne sera pas identique à celui d’une application d’un nouveau revêtement. Le coût dépendra également de votre situation. Il ne sera pas le même pour un copropriétaire d’un immeuble ou pour un propriétaire d’une maison individuelle.

Ce coût estimatif par m² dépend également du type et de la qualité du matériau à utiliser. En général, ce prix varie de 25 à 42 € par m² et, en fonction de la technique à adopter. Il peut s’agir d’une injection de peinture, d’un ravalement de tissus de verre ou d’une maçonnerie apparente. Pour un ravalement avec peinture par exemple, le prix moyen par m² est de 22,6 €. Ce prix variera cependant en fonction de la composition et de la qualité de la peinture, mais aussi de la superficie à couvrir.

Vous pouvez lire également : comment choisir son logiciel de promotion immobilière ?

Show Buttons
Hide Buttons