Crédit immobilier sans apport en 2018 : ce que vous devez savoir

neuf

La construction ou l’acquisition d’un bien immobilier n’est pas accessible à tout le monde. Pour réaliser ce rêve, il est souvent nécessaire de contracter un crédit immobilier. Pendant de nombreuses années, il fallait disposer d’un apport personnel avant de bénéficier d’un prêt. Mais de plus en plus de crédits immobiliers peuvent être contractés sans apport en 2018. Voici tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Les personnes qui peuvent bénéficier d’un crédit immobilier sans apport

Les chances de réussir à avoir un crédit immobilier sans apport sont grandes si l’on appartient à l’une des catégories suivantes :

  • Les accédants : ce sont des personnes n’ayant jamais acquis de bien immobilier, mais souhaitant le faire. Il s’agit la plupart du temps de jeunes personnes qui n’ont pas pu épargner parce que leur entrée dans la vie active est récente ou d’autres personnes n’ayant pas pu en raison de maladie ou autre argument.
  • Les investisseurs locatifs et les propriétaires : ils disposent déjà de bien immobilier et souhaitent en acquérir d’autres comme des résidences secondaires ou des résidences à louer. Ceux-ci démontrent au travers d’assurances et de livrets qu’ils sont en mesure d’épargner pour rembourser leur emprunt.
  • Les professionnels et les sociétés civiles immobilières : ce sont des organismes professionnels du secteur de l’immobilier qui disposent d’un bon nombre de biens immobiliers et qui souhaitent en acheter encore, mais n’ont pas le capital nécessaire.

Les personnes âgées et les personnes n’ayant pas de revenus fixes peuvent également profiter d’un crédit immobilier sans apport sous certaines conditions, mais cela s’avère souvent difficile. Si vous voulez en savoir plus, des professionnels vous répondent.

Les conditions à remplir pour obtenir ce genre de crédit

Pour avoir une chance de bénéficier d’un crédit immobilier sans apport, il est indispensable de disposer de revenus fixes. Dans les cas où l’on n’en dispose pas, il faut être en mesure de prouver que durant les 3 années précédentes, on a eu des revenus plus ou moins stables. En outre, il faut avoir des comptes bancaires sains, qui ne sont pas à découvert ou qui ne l’ont pas été récemment, et qui n’ont pas fait l’objet de retard de paiement. Si vous avez ce genre de problème, l’idéal serait de patienter et de régler la situation avant de vous rapprocher de la banque. Il est également important que vous disposiez d’un bon dossier qui présente clairement votre projet d’achat immobilier, le montant de l’emprunt, et les modalités de paiement que vous envisagez.

Les démarches à mener pour trouver le bon crédit immobilier sans apport

Il est difficile de trouver un crédit immobilier sans apport dont le taux serait avantageux pour soi. Pour y parvenir, il vaut souvent mieux consulter des sites pour faire des simulations et savoir à quoi s’en tenir avec un organisme de prêt. Vous pouvez aussi faire appel à un courtier. Ces démarches préliminaires vous évitent de vous déplacer jusqu’à une banque pour ensuite vous retourner bredouille. En effet, grâce à la simulation en ligne, l’organisme a déjà une idée de votre profil, du montant de votre prêt et des modalités de paiement qui vous conviendrait. De votre côté, vous êtes déjà informé de la faisabilité de votre emprunt. Une fois sur place, il ne restera plus que quelques vérifications à faire avant de mettre votre dossier en étude. Les risques de rejets sont donc limités.

Le calcul de la mensualité

Pour savoir quel pourcentage ou quelle somme vous devrez payer chaque mois, de nombreux critères sont à prendre en compte, au nombre desquels, votre revenu mensuel, votre loyer, vos charges et responsabilités. Quoi qu’il en soit, retenez que le montant de la mensualité ne dépasse pas 35 % de votre salaire.

La nouveauté 2018

Auparavant, les banques exigeaient que les emprunteurs aient leur compte bancaire dans leur établissement. Grâce au projet de Loi de Finances 2018, plus aucune banque ne peut exiger cela d’un emprunteur. Tout ce que la banque peut faire, c’est convaincre le candidat au crédit d’ouvrir son compte dans sa banque en échange de certains avantages. Et après 10 ans, l’emprunteur peut changer de banque ou rester où il est. S’il choisit la seconde option, les avantages négociés avec la banque lui sont octroyés de façon permanente.

Bénéficier d’un crédit immobilier sans apport en 2018 est possible à condition de remplir certains critères. Vous disposez désormais de toutes les informations dont vous avez besoin à ce sujet.

Related posts