Financer son projet immobilier en 5 étapes

Vous souhaitez demander un prêt à votre banque pour financer votre achat immobilier ? Bien que les démarches ne soient pas compliquées, il est toutefois important de bien savoir à quoi s’attendre. Voici, en 5 grandes étapes, comment décrocher un crédit immobilier auprès de la banque.

Etape 1 : calculer sa capacité d’emprunt

Avant même de commencer à chercher votre bien immobilier, vous devriez déjà vous faire une idée précise du montant que vous pouvez emprunter. En effet, il serait dommage de trouver un logement idéal, de signer le compromis de vente et de se retrouver dans une impasse au moment de négocier son crédit immobilier.

Aussi, afin d’éviter les mauvaises surprises, il est préférable de bien déterminer son budget à l’avance. Pour ce faire, il existe de nombreux calculateurs de capacité d’emprunt sur Internet. Rapides et simples d’utilisation, ces simulateurs sont généralement proposés par des agences de courtiers.

Gardez à l’esprit que même s’il peut être intéressant d’emprunter sur 20 ans quand on a des revenus modestes, emprunter sur une très longue durée (25 ans ou plus) n’est pas toujours une bonne idée.

Etape 2 : monter son dossier de demande de prêt

Bien qu’elle ait tendance à être négligée par les emprunteurs trop pressés, la constitution du dossier de demande de prêt immobilier est une étape très importante pour obtenir un crédit.

Permettant aux banques de se faire une idée rapide sur votre gestion financière, votre dossier doit notamment comporter vos avis d’imposition, vos bulletins de paie, vos relevés de compte, le compromis de vente et un justificatif de domicile.

Ceci dit, afin de mieux convaincre les banques, il est fortement conseillé d’ajouter le maximum d’éléments pouvant démontrer que vous gérez correctement vos comptes.

C’est encore plus vrai si vous avez une activité professionnelle considérée « peu stable » : salarié en CDD, créateur d’entreprise depuis moins de 3 ans, micro-entrepreneur, etc. Dans ce cas, les banques seront plus facilement rassurées si vous êtes en mesure de leur prouver la régularité de vos revenus et votre gestion financière prudente.

Etape 3 : comparer les offres et démarcher les banques

La troisième étape consistera à trouver l’offre bancaire qui convient le mieux à votre projet. Vous pourrez bien sûr vous rendre directement dans votre banque pour demander un crédit à votre conseiller bancaire.

Cependant, pour obtenir la meilleure offre que votre profil permet, il est fortement conseillé de faire jouer la concurrence en comparant les différentes banques, quitte à placer son argent ailleurs.

Pourquoi est-il plus intéressant de choisir une autre banque que la sienne ?

Mettre les banques en concurrence permet de décrocher des taux compétitifs

Si les taux immobiliers sont actuellement en baisse constante, c’est avant tout parce que les banques cherchent à attirer et fidéliser de nouveaux clients. Cependant, les taux ne sont pas les mêmes pour tout le monde : les banques réservent leurs meilleures offres aux nouveaux clients, à condition qu’ils aient un bon dossier.

Aussi, afin d’obtenir le meilleur taux possible, vous devrez jouer sur le même terrain que les banques, en mettant celles-ci en concurrence. Par conséquent, il ne faudra pas hésiter à prendre le temps de comparer les offres.

Cependant, il ne faut pas oublier que vous serez limité par les délais du compromis de vente. Si vous craignez de ne pas avoir le temps de comparer efficacement les offres, n’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel.

Etape 4 : négocier les conditions du crédit immobilier et obtenir l’accord de principe

Lorsque vous aurez trouvé la banque qui vous convient et que celle-ci aura accepté de vous recevoir, vous devrez alors négocier efficacement afin d’obtenir un crédit immobilier au meilleur taux possible.

Une fois la négociation terminée et votre demande acceptée, vous obtiendrez un accord de principe de la part de la banque. Vous pourrez alors rassurer le vendeur, en lui signalant que vous avez obtenu l’aval de votre banque.

Depuis 2010, il est possible d’opter pour un contrat d’assurance externe à la banque afin d’économiser de l’argent

Avant 2010, les banques pouvaient encore obliger leurs clients à souscrire leur assurance de groupe. L’assurance liée aux banques a pour particularité d’être simple mais, en contrepartie, coûteuse et peu complète.

Cependant, depuis la loi Lagarde, les emprunteurs sont autorisés à choisir un contrat d’assurance au sein d’un autre organisme, grâce à une procédure nommée « délégation d’assurance ». La seule condition est que l’offre souscrite contienne les garanties demandées par la banque.

En optant pour la délégation d’assurance, vous pourrez bénéficier de taux nettement réduits ou d’une couverture plus complète. Si vous n’appréciez pas le contrat d’assurance proposé par la banque, n’hésitez donc pas à en changer une fois l’accord de principe obtenu.

Etape 5 : signer la demande de crédit, puis recevoir l’offre de prêt

Enfin, vous n’aurez plus qu’à valider votre accord en signant une demande de crédit auprès de votre banque. Si vous avez choisi une autre banque pour votre emprunt, vous devrez alors ouvrir un compte.

Lorsque vous aurez signé la demande, vous recevrez, par lettre recommandée, l’offre de prêt. Celle-ci aura une durée de validité de 30 jours, ainsi qu’un délai de rétractation incompressible de 10 jours. Autrement dit, vous ne pourrez accepter votre offre qu’entre le 11e et le 30e jour après réception.

Une fois le délai de rétractation passé et l’offre acceptée, vous pourrez alors prendre contact avec votre notaire et devenir officiellement propriétaire !

Show Buttons
Hide Buttons