Investissement locatif : 6 conseils pour investir dans l’immobilier

L’acquisition d’un bien immobilier est une étape impliquant un certain nombre de démarches. De plus, investir dans l’immobilier ouvre la voie sur l’indépendance financière, encore faut-il trouver une bonne affaire pour réussir dans ce domaine. Ces quelques conseils vous permettront d’investir dans l’immobilier locatif sans vous tromper.

Se faire accompagner par des professionnels

Pour débuter dans l’immobilier locatif, il vous faut réaliser un bénéficie dès l’achat et non à la revente. En d’autres termes, focalisez-vous sur le prix d’achat et privilégiez les prix au mètre carré les plus intéressants. Inutile d’acheter trop cher, il s’avère en effet essentiel de rétablir la rentabilité de votre investissement le plus rapidement possible. En cas de doute, cliquez ici pour bénéficier de conseils en vue de planifier une stratégie patrimoniale globale. Comptez notamment sur un accompagnement réactif et sur mesure ainsi que sur des solutions de gestion patrimoniale à long terme. Techniquement, les professionnels de l’immobilier prennent en compte tous les risques juridiques, financiers et fiscaux pour que rien ne soit laissé au hasard.

A lire aussi : Investissement immobilier : pourquoi ne pas acheter dans l’ancien ?

investissement locatif

Évaluer la capacité d’investissement

Pour réussir dans l’immobilier locatif, il s’avère essentiel d’évaluer au préalable sa capacité d’investissement. Pour ce faire, vous devez d’abord définir un budget approprié au type de bien immobilier recherché. Vous devez également vous rendre auprès de votre banque pour mieux déterminer votre revenu ainsi que la capacité d’endettement maximale. Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas de vous endetter à 100% de ses possibilités.

A lire également : Le guide pour investir en Pinel

Il convient surtout de répartir judicieusement les investissements. Vous pouvez notamment investir dans deux studios pour optimiser vos revenus. Quoi qu’il en soit, une simulation vous sera bénéfique pour mieux définir votre capacité d’acquisition maximale. Vous en saurez davantage sur les loyers futurs, sur les crédits optimisés ainsi que sur le montant des mensualités.

Étudier la demande locative

Un projet d’investissement immobilier en vue ? Il faudra vous assurer que votre futur bien immobilier répond à la demande sur le marché locatif. Mieux vaut s’informer au préalable sur les zones les plus demandées. Pour ce faire, consultez les sites de petites annonces.

Par la même occasion, il convient d’étudier les niveaux de loyer. Vous pouvez également vous fier aux professionnels de l’immobilier qui savent repérer les bonnes affaires. Ils usent de leur savoir-faire pour vous trouver des prix de vente bien en dessous des prix du marché. Notez que l’emplacement est crucial lorsque l’on se lance dans un investissement locatif. L’emplacement du bien sera choisi selon la cible, le type de locataire à privilégier. En général, un studio ou un F2 est plus indiqué dans le cadre d’un premier investissement locatif. Ce genre de bien trouve preneur auprès des étudiants et des jeunes qui souhaitent s’établir à proximité des grandes villes.

Travailler sa fiscalité

Malgré les idées reçues, il n’est pas nécessaire d’aspirer à une rentabilité excessive pour réussir son investissement locatif. Un rendement équivalent à 3 ou 4% suffit amplement, car un bien immobilier prend de la valeur au fil des années. Pensez plutôt à tirer profit de la fiscalité. Le dispositif Pinel vous permet en effet de bénéficier d’une déduction partielle de vos impôts sur 6, 9 voire 12 ans. Il convient également de trouver l’investissement locatif adapté en s’appuyant sur les montages financiers. Cela implique d’étudier les taux d’intérêt, les prêts disponibles…

Sélectionner les locataires

Bien évidemment, un investissement locatif ne peut aboutir sans un « bon » locataire. Celui-ci doit pouvoir payer régulièrement son loyer. De plus, assurez-vous qu’il ne dégrade pas votre bien. Sachez que si le loyer demandé est inférieur au tiers des revenus du locataire, alors vous avez tout à fait le droit de lui demander une caution solidaire. Si vous optez pour une colocation, chaque sous-locataire doit participer au paiement de la caution. Mieux vaut prévoir un maximum de garanties. Dans un même temps, pensez à souscrire une Garantie Locative qui assurera le versement des loyers de votre bien. Dans ce cas, vous avez le choix entre l’assurance loyers impayés et la garantie universelle des risques locatifs.

Investir dans un bien à côté de chez vous

Comme vous le savez, l’emplacement est essentiel lorsque l’on se lance dans l’achat d’un bien locatif. Alors, quoi de mieux que d’investir dans un bien situé non loin de sa résidence principale ? Vous gagnez en effet énormément en achetant dans un endroit que vous connaissez par cœur. Vous avez également la possibilité d’intervenir rapidement en cas de problème. Investir dans un quartier que l’on connaît optimise la rentabilité d’un investissement locatif. Il vous faudra tout de même vous fier à des professionnels de la gestion immobilière. Entourez-vous d’une équipe fiable, composée d’un notaire, d’un agent immobilier, d’un comptable. Trouvez un bon artisan qui se chargera des petits et des grands travaux.